Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘abolition du confessionnalisme’

Les jeunes Libanais laïquent it

Posted by dodzi sur septembre 11, 2011

El Watan

Par Antonino Galofaro

Pendant que leurs voisins syriens manifestent malgré une sanglante répression, les jeunes Libanais se battent pour que la religion n’ait plus son mot à dire en politique. Un vieux combat auquel le printemps arabe a donné un nouveau souffle.

Ras-le-bol du système confessionnel. Au Liban, la politique est fondée sur l’appartenance religieuse. Un système que dénonce Ali Fakhry. Attablé à un café, sur la rue Hamra, l’une des plus animées de Beyrouth, le jeune militant tente une explication de la politique libanaise, malgré sa voix grave couverte par les nombreux klaxons. Le siège du Parlement se divise donc entre confessions : une partie pour les chrétiens, l’autre pour les musulmans. Il passe sa main dans sa barbe, s’arrête et réfléchit. Mais non, il ne se rappelle pas du nombre de sièges attribué à chaque religion. Peu importe, c’est tout le système qu’il remet en cause : «Il s’agit d’une situation dans laquelle les partis politiques qui nous gouvernent ne font que se battre pour le pouvoir. Au nom de la religion, mais sous le couvert de la Constitution civile.» Et ça, ça l’irrite. Que le président libanais doive «obligatoirement» être chrétien maronite, ça l’irrite – «Et si moi, je voulais devenir président ?». Que le Premier ministre doive «obligatoirement» être musulman sunnite, ça l’irrite. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Programme politique de la Résistance libanaise, Hezbollah

Posted by jeunempl sur avril 24, 2009

MPLBelgique.org

« Programme politique du Hezbollah libanais traduit par Mouhamad Wehbe en collaboration avec translationbelgium et Al-manar Lebanon. »

hezbollah-drapeauDans la réforme politique

-L’abolition du sectarisme politique à travers la création d’un haut comité national pour l’abolition du confessionnalisme politique, comme stipulé dans l’accord national libanais.

-Une nouvelle loi électorale :
Une bonne réforme ne peut se compléter que dans l’élaboration d’une loi électorale moderne basée sur la proportionnalité, en même temps il faut parachever la réforme de la Constitution.

-Un développement équilibré :
Le principe d’un développement équilibré représente l’un des piliers de la réforme politique et, à cette fin, le texte a été prévu dans la Constitution réintroduction du ministère de la Planification, pour anticiper les besoins de toutes les régions dans les différents secteurs.

– La décentralisation administrative :
Le texte de la Constitution, dans son introduction, a reconsidéré les divisions administratives, en tenant compte de l’assimilation et la préservation de la coexistence. Or la décentralisation administrative, signifie : accorder un plus large pouvoir administratif aux municipalités et aux provinces pour renforcer les opportunités de développement et faciliter l’achèvement des opérations et des tâches administratives.

-Le pouvoir judiciaire :
Selon la constitution libanaise, le pouvoir judiciaire est une autorité indépendante, ainsi que les pouvoirs législatif et exécutif, et sachant que le pouvoir judiciaire se doit d’être juste et impartial, il doit garantir la primauté du droit, et Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Nos articles, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 7 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :