Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Abdel Halim Khaddam’

Hariri a proposé que les Frères musulmans remplacent Assad

Posted by dodzi sur avril 17, 2011

Belga/Le Vif L’Express

Le Premier ministre libanais en exercice Saad Hariri a réclamé en 2006 le remplacement du président syrien Bachar al-Assad par une alliance comprenant les Frères musulmans, selon des documents révélés par WikiLeaks et publiés vendredi par la presse.

La publication de ces documents par le quotidien libanais arabophone Al-Akhbar intervient alors que la Syrie accuse un membre du bloc de Saad Hariri d’avoir financé et armé le mouvement de contestation sans précédent qui a éclaté il y a un mois dans le pays. Selon un câble diplomatique de l’ambassade américaine au Liban daté du 24 août 2006, soit 10 jours après la fin de la guerre dévastatrice entre le mouvement chiite libanais Hezbollah et Israël, M. Hariri a exhorté la communauté internationale à isoler le président Assad. M. Hariri a également mis en garde les responsables américains contre des troubles au Liban si la communauté internationale ne parvenait pas à isoler M. Assad avec des sanctions. A la question de savoir qui pourrait combler le vide en cas de chute du régime de M. Assad, M. Hariri a proposé une alliance entre les Frères musulmans, interdits en Syrie, et d’anciens responsables syriens en exil comme l’ancien vice-président Abdel Halim Khaddam et un ex-chef d’état-major, Hikmat Chehabi, toujours selon les documents.

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Tribunal spécial sur le Liban à l’épreuve de la guerre de l’ombre (partie 3/3)

Posted by jeunempl sur août 22, 2010

René Naba – Libnanews

V-Les Etats-Unis, une justice «à la carte», la France, une suspicion légitime

La justice pénale internationale, dont l’avènement avait été salué comme annonciateur d’une ère nouvelle est, ainsi, d’emblée, obérée par sa sélectivité et ses immunités, en un mot par sa partialité. Les Etats-Unis, un des tortionnaires majeurs de l’époque contemporaine, le maître d’œuvre des tortures de la base américaine de Guantanamo (Cuba), de Bagram (Afghanistan) et d’Abou Ghraib (Irak), de même qu’Israël, considéré par une fraction importante de l’opinion publique mondiale comme «l’Etat voyou N°1» de la scène internationale, n’ont pas souscrit au traité fondateur de la Cour pénale internationale. Ils disposent de ce fait d’un privilège de juridiction qui leur confère une sorte d’immunité régalienne les plaçant à l’abri des poursuites, héritage de l’ancien «régime des capitulations» de l’empire ottomane.

«Depuis Nuremberg, les Etats-Unis ont toujours prôné et construit une justice « à la carte ». Le propos d’une grande limpidité ne provient pas d’un pourfendeur aigri de l’Imperium américain, mû, selon l’expression consacrée, par un «antiaméricanisme primaire», mais d’un journaliste du quotidien français le Monde, quotidien de référence s’il en est.

Analysant «La nouvelle victoire américaine à propos de la Cour Pénale Internationale», à la suite de l’adoption de la définition juridique du «crime d’agression», en complément aux crimes de génocide et crimes contre l’humanité, Stéphanie Maupas soutient «Que ce soit pour les crimes nazis, japonais, rwandais ou yougoslaves, Washington est toujours parvenu à imposer sa liste de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :