Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Abdel Ghani Jawhar’

Jawhar, un Libanais de Fatah al-Islam, serait-il mort en Syrie ?

Posted by dodzi sur avril 24, 2012

L’Orient le Jour

Abdel Ghani Jawhar, membre libanais du groupe extrémiste sunnite Fatah el-Islam. Selon le magazine Time, Jawhar serait mort en Syrie le 20 avril 2012, par l'explosion d'une bombe qu'il préparait.

L’extrémiste serait mort en préparant une bombe à Qoussayr, près de Homs.

Selon le blog « Global Spin » de Time Magazine, Abdel Ghani Jawhar, un Libanais haut responsable du groupe extrémiste sunnite Fatah al-Islam, est mort en Syrie dans la ville de Qoussayr, près de Homs, vendredi dernier.

Le fondateur de Fateh al-Islam, cheikh Ousama al-Chihabi, a confirmé cette information au journaliste de Time. « En tant que moudjahidine, nous sommes habitués à la mort, et si Dieu veut donner à ceux qui vont mourir la dignité, il en fait des martyrs », a déclaré le cheikh.

Ce n’est pas la première fois que la mort de Jawhar est annoncée, rappelle le Time.

Selon Abou Ali, un combattant syrien contacté par le journaliste de Time via Skype, Jawhar préparait une bombe visant à être utilisée contre l’armée syrienne. La bombe aurait explosé avant l’heure, tuant Jawhar. « Il a été tué sur le coup. Nous voulions renvoyer son corps au Liban, mais nous n’avons pas pu le faire car il était déchiqueté », a précisé Abou Ali. Le militant extrémiste libanais aurait donc été enterré dans un jardin de Qoussayr, le cimetière étant inaccessible en raison des combats.

Selon Abou Ali, poursuit le Time, Jawhar serait arrivé à Qoussayr il y a deux semaines, non en tant que combattant de Fateh al-Islam, mais en tant que simple moudjahed avec pour mission de former les combattants syriens à la fabrication de bombes.

Le journaliste de Time affirme qu’une source des services de renseignement libanais a confirmé que Jawhar était passé du Liban vers la Syrie. La source a précisé que Jawhar avait été surnommé « mercure » par les SR en raison de sa capacité à constamment leur glisser entre les doigts.

Chaker el Abssi, salafiste, fondateur de Fatah al-Islam

« La mort de Jawhar sur le sol syrien va renforcer les craintes de la communauté internationale sur le risque qu’en cas d’envoi d’armes aux rebelles syriens, elles finissent entre les mains de groupes radicaux », a expliqué Talal Atrissi, professeur à l’Université libanaise, au Time. « L’opposition syrienne va également être embarrassée qu’un tel homme combatte aux côtés des rebelles », a-t-il ajouté.

Abdel Ghani Jawhar, âgé d’une trentaine d’années, est originaire du Liban-Nord. Il aurait rejoint Fateh al-Islam en 2008, après les violents combats entre l’armée libanaise et les extrémistes de ce groupe retranchés en 2007 dans le camp de réfugiés palestinien de Nahr el-Bared, au Liban-Nord.

Jawhar est, entre autre, accusé de s’être déguisé en militaire et d’avoir posé une valise piégée près de soldats qui attendaient le bus avant de la faire exploser à distance en août 2008, à Tripoli. Pour cette opération, il a été condamné à mort par contumace par un tribunal libanais.

En décembre 2009, la chaîne de télévision al-Manar et le quotidien al-Akhbar avaient rapporté des informations selon lesquelles Fadi Ibrahim, une personne inculpée et connue sous le pseudo de Sigmo, aurait avoué que l’organisation Fateh al-Islam avait assassiné le général François Hajj ainsi que le député Walid Eido. Selon Sigmo, Jawhar aurait été chargé d’assassiner le député Eido.

Des sources avaient également évoqué une implication de Jawhar dans l’assassinat de Pierre Gemayel, en novembre 2006.

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban: « l’émir » du groupe radical Fatah al-Islam tué par l’armée

Posted by jeunempl sur août 15, 2010

AFP – Rana Moussaoui

Le chef présumé du Fatah al-Islam, recherché depuis trois ans par les autorités, a été tué samedi au Liban, a annoncé l’armée, que des combats meurtriers avaient opposé en 2007 à ce groupe islamiste radical dans un camp de réfugiés palestiniens du nord du pays.

Soupçonné par la justice d’être l' »émir » de ce groupuscule à la hiérarchie obscure et inspiré idéologiquement d’Al-Qaïda, Abdel Rahmane Awad était l’un des islamistes les plus recherchés au Liban.

Cet homme, qui aurait trouvé refuge depuis 2008 à Aïn Héloué (sud), le plus grand des 12 camps palestiniens au Liban, a été tué par l’armée avec son principal adjoint, connu sous le pseudonyme d' »Abou Bakr », à Chtaura, dans la région de la Békaa (est).

« Deux personnes appartenant à des cellules terroristes ont été tuées » à Chtaura, a indiqué dans la matinée un porte-parole militaire. « Elles ont tiré sur les soldats, qui ont riposté », a-t-il ajouté, précisant que les deux hommes, dont il a donné l’identité plus tard, étaient pourchassés par une patrouille de l’armée.

Selon lui, chacun portait sur lui trois pièces d’identité falsifiées.

Abdel Rahmane Awad est accusé d’avoir « incité » à l’exécution en août et en septembre 2008 de deux attentats ayant visé des soldats libanais à Tripoli, la grande ville du nord, faisant 21 morts, dont 13 soldats.

Il est également accusé d’avoir surveillé les déplacements de l’armée et des soldats de la Force des Nations unies stationnée dans le sud du Liban (Finul).

Il aurait succédé à Chaker Al-Abssi à la tête du Fatah al-Islam, selon les « aveux » de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Rôle crucial du terroriste Jawhar dans l’assassinat de Pierre Gemayel

Posted by jeunempl sur novembre 4, 2008

Libnanews

Pierre Amine GemayelSelon un article publié ce mardi dans le quotidien local An-Nahar citant des sources bien informées, l’enquête en cours avec les hommes arrêtés le mois dernier qui font partie de la cellule terroriste liée au Fatah al-Islam et dirigée par le dénommé Abdel Ghani Jawhar qui avait réussi à fuir, a indiqué que ces détenus ont avoué un lien possible avec l’assassinat de l’ancien ministre de l’Industrie Pierre Gemayel le 21 novembre 2006.

Toujours selon An-Nahar, le dénommé Jawhar et son groupe aurait joué un rôle crucial dans plusieurs attaques terroristes, et aurait planifié un grand nombre d’attaques à la bombe contre les qg de la police ainsi que l’attentat raté du commandant en chef de l’armée libanaise le général Jean Kahwaji lorsqu’il était commandant de brigade au Nord Liban.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :