Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Abassiyeh’

Extinction d’un incendie israélien se propageant à Abbassiyeh : 150 hectares parties en fumée… Merci Tsahal !

Posted by jeunempl sur juin 11, 2012

R.CH. – ANI

Le commandement de l’armée, direction de l’orientation, a signalé dimanche que l’ennemi israélien a brûlé des herbes sèches qui se trouvent aux alentours de ses postes dans la région occupée de Ghajar.

Le feu s’est propagé jusqu’à la région de Abbassiyeh et aux alentours du siège du contingent espagnol de la Finul.

Les unités de l’armée dans la région, en coopération avec les membres de la défense civile, ont éteint l’incendie qui a ravagé 150 hectares d’herbes sèches.

Liban : énorme incendie à Abbassiyeh

(L’Orient le Jour)

Un énorme incendie s’est déclaré dimanche dans un champ de mines à Abbassiyeh, dans le sud du Liban, selon plusieurs sources médiatiques. La Défense civile et l’armée libanaise tentent de contenir le feu qui a endommagé une mosquée et plusieurs maisons, rapporte la chaîne LBC.

Les forces onusiennes de la Finul indiquent par ailleurs que Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ansar se met au tri sélectif

Posted by jeunempl sur septembre 1, 2010

Zahraa Mortada – Les Hirondelles

Fruit d’un projet du ministère d’Etat pour la Réforme administrative financé par l’Union européenne, une usine de tri et de compostage a vu le jour en 2009 à Ansar. Comme toutes ses consoeurs, elle est aujourd’hui confrontée au défi de la continuité.

En quittant Ansar, il suffit de remonter un chemin d’un kilomètre et demi pour tomber sur l’usine de tri et de compostage de cette localité du caza de Nabatiyé. Avant l’ouverture de l’usine il y a 8 mois, les déchets des 15 000 habitants s’amoncelaient dans une décharge à ciel ouvert. Aujourd’hui, ils sont triés et recyclés.

Chaque matin, les deux camions de la municipalité font le tour de la ville, récoltent les déchets et les déversent dans une trieuse. Des ouvriers s’y tiennent de part et d’autre. L’un s’occupe du plastique, l’autre du carton, et ainsi de suite. Après 72 heures de fermentation et 30 jours de maturation dans des machines, le tour est joué: des sacs de compost s’entassent, prêts à la distribution. «La vente de compost est encore très timide, presque nulle», affirme Mohamad Assi, ex-maire et membre actuel du conseil municipal. Il ajoute, avec un peu d’optimisme: «Nous n’en sommes qu’au début, cela doit être normal».

Pour la municipalité, la question de la rentabilité est aujourd’hui cruciale. L’usine est en effet déficitaire : en huit mois, l’activité n’a pour l’instant rapporté que 650 dollars, pour un coût de fonctionnement mensuel de 5 700 dollars. La municipalité couvre ces frais, aidée par un financement européen de 104 000 dollars étalé sur deux ans. D’ici là, elle devra gagner en autonomie financière, en vendant davantage de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :