Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘18 ans’

« Les réformes tombent une à une en raison du troc politique », soutient le secrétaire général de la LADE

Posted by dodzi sur mars 9, 2010

Iloubnan.info

Par Nayla Chahla

A trois mois des élections municipales prévues pour le mois de mai 2010, les préparations administratives semblent bloquées au point mort. Pas de progrès au niveau des réformes suggérées, dont le projet de loi sur la majorité, n’ayant pas été promulgué par le Parlement fin février. L’échec de promulguer ce projet de loi a été fortement déploré par l’Association libanaise pour les élections démocratiques (LADE). Quels sont les défis à soulever à l’approche des municipales ? L’éclairage avec le secrétaire général de la LADE M. Ziad Abdel Samad.

iloubnan.info: D’abord, quelle est votre évaluation de l’échec du projet de loi de la majorité?

Ziad Abdel Samad: Ce qui s’est produit au Parlement, fin février, est un très mauvais signe, pour ne pas dire le pire qu’on ait prévu. La revendication d’abaisser l’âge légal de vote, n’est pas du tout récente. Elle date depuis la mise en place du processus électoral au Liban. En plus, cette revendication est commune à tous les partis sans exception et non pas une demande unilatérale. Du coup, tous les Liban cherchent à participer au scrutin et ils ont le plein droit, notamment les citoyens majeurs de 18 ans. Ceux-ci ont le droit de voter et prendre part au processus politique à l’instar de tous leurs concitoyens. Si nous revenons aux décisions rendues par le Parlement depuis un an, nous en constatons une stipulant l’entrée en vigueur du projet de loi sur la majorité à 18 ans durant les élections municipales de 2010, alors que, moins d’un an après, ce même Parlement l’a rejeté. Malheureusement, il y a eu un certain troc entre les partis politiques que seule la jeunesse libanaise en a payé le prix.

Qu’en est-il de l’octroi du droit de vote à la diaspora libanaise en contrepartie de la promulgation du projet de loi sur la majorité?

Ceci est vrai. Certains ont exigé d’autoriser la diaspora libanaise à voter en contrepartie d’abaisser l’âge légal de vote à 18 ans. Toutefois, cette condition est insensée parce que la diaspora est, juridiquement parlant, autorisée à voter. Le problème réside dans les mécanismes de vote. Le gouvernement libanais devait établir des mécanismes de vote spécifiques afin de permettre aux émigrés de voter depuis le pays d’accueil. Ainsi, le gouvernement doit juste en déterminer les termes, conditions et pratiques et les mettre en place pour qu’ils entrent en vigueur et permettre, par la suite, à la diaspora libanaise de voter. Si nous revenons également à la Déclaration Ministérielle, nous constatons clairement que le gouvernement s’est donné un délai de six mois pour mettre en place les mécanismes électoraux. Cependant, il n’a rien fait de tout cela. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le vote à 18 ans ne sera pas pour demain

Posted by jeunempl sur février 23, 2010

Libnanews

Parlement libanais

L’adoption du principe de l’abaissement du droit de vote de 21 ans à 18 ans a été refusée par le Parlement Libanais suite aux abstentions des 66 députés des blocs parlementaires du Courant du Futur, des Forces Libanaises, du Parti Phalangiste et du Courant Patriotique Libre, ce lundi. Alors que le vote des 2 tiers des députés était nécessaire, seuls 34 parlementaires appartenant aux Bloc du PSP, des Partis chiites du Hezbollah et d’Amal et de députés indépendants liés au PSNS et au Parti Baath, ont voté en faveur de cette mesure présentée par le ministre de l’intérieur et des municipalités et en dépit d’une manifestation, Place des Canons de jeunes militants favorables à la loi.

Les résultats du vote étaient attendus en raison du refus annoncé des partis chrétiens face à l’adoption du projet de loi, ces derniers estimant qu’il faille lier cette mesure à celle permettant le droit de vote de la diaspora libanaise ainsi que le principe de nationalité aux personnes originaires du Liban.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sfeir critique l’abaissement du droit de vote à 18 ans

Posted by jeunempl sur mars 23, 2009

Libnanews

Mgr Sfeir

Mgr Sfeir

Le patriarche maronite Nasrallah Boutros Sfeir a vivement critiqué dans son sermon de dimanche, l’abaissement à 18 ans au lieu de 21 ans comme actuellement, du droit de vote, appelant la classe politique libanaise à examiner prudemment cette mesure, faisant indirectement allusion aux effets de cette dernière sur les équilibres entre communautés religieuses lors des élections.

Selon certaines sources, le patriarche maronite aurait fait part de son inquiétude de l’impact de cette mesure sur la formule de coexistence interlibanaise et sur l’application des accords de Taëf. Nasrallah Boutros Sfeir aurait également mis en garde contre l’attribution de la nationalité libanaise aux enfants nés de mère libanaise et de père étranger.

Cette mesure, qui n’entrera cependant en vigueur que lors des prochaines élections municipales de 2010 a été approuvée par le parlement libanais lors de la session ordinaire de la chambre, la semaine dernière.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :