Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘14 février’

Liban – Sunnites: la fin de l’exclusivité

Posted by jeunempl sur février 19, 2011

Paul Khalifeh – L’Hebdo Magazine

Pour la première fois depuis près de 20 ans, un homme est venu disputer le leadership sunnite exclusif exercé par la famille Hariri. Najib Mikati ne joue pas seul, il semble appuyé discrètement par l’Arabie saoudite. La chute du régime Moubarak prive le Courant du futur de l’un de ses principaux appuis régionaux. Quel impact auront ces événements sur le Liban en général et sur la communauté sunnite en particulier?

La chute du gouvernement de Saad Hariri et la désignation de Najib Mikati pour lui succéder ont suscité une foule de questions sur les tenants et les aboutissants de ce remue-ménage au sein de la communauté sunnite. Certains se sont empressés d’enterrer, un peu trop vite, le «haririsme» qui dirige le Liban presque sans interruption depuis 1992. D’autres, au contraire, affirment que, libéré des contraintes de la cohabitation avec ses adversaires, le Courant du futur s’apprêterait à opérer un comeback fulgurant sur la scène politique, semblable à celui de mars 2005. Une sorte de «retour aux racines», comme l’a dit le Premier ministre sortant lors de la commémoration du 14 février. «Le haririsme n’est pas un phénomène passager dont la pérennité est tributaire de la présence au pouvoir du Courant du futur, assure une personnalité beyrouthine proche de Saad Hariri. Une vingtaine d’années d’efforts et de travail ne peuvent pas être ignorées facilement».

Effectivement, quelle que soit l’analyse socio-politique que l’on fait du haririsme, on se rend à l’évidence qu’il s’agit d’une force bien ancrée chez les sunnites, et qui s’est fait une place dans leur conscience collective, surtout depuis l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri. Prétendre la démanteler juste en écartant son chef du pouvoir dénote une lamentable méconnaissance des réalités sociales et politiques libanaises.

Indices saoudiens

Il faut cependant reconnaître que le haririsme ne vit pas, aujourd’hui, ses meilleurs moments. Une série d’événements locaux et régionaux montrent que le Moustaqbal traverse une grave crise et se trouve, actuellement, sur une courbe descendante. Une brèche s’est ouverte dans la question de la représentation sunnite, permettant à Najib Mikati de s’y engouffrer pour disputer à Saad Hariri le titre de «premier sunnite du Liban».

Cette brèche n’est pas apparue fortuitement. Elle est le résultat d’une conviction saoudienne de la nécessité de revenir à une plus grande diversité au niveau de Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Rafic Hariri : Mythe ou Mystification ?

Posted by jeunempl sur février 14, 2011

René Naba

Lorsqu’il frappe du pied, la terre tremble» – Paul Nizan – Aden Arabie.

Le Liban, à tout le moins ses partisans, commémore, le 14 février 2011, le 6eme anniversaire de l’assassinat de Rafic Hariri, ancien premier ministre libanais. Un cérémonial initié sous le leadership caricatural de son héritier, Saad Hariri, le grand perdant du jeu politique libanais, sur fond d’une contestation généralisée des supplétifs de la stratégie américaine dans la sphère arabo musulmane, au terme d’une furieuse décennie de «guerre contre le terrorisme» (2001-2011), marquée récemment par le renversement des Présidents Zine el Abidine Ben Ali (Tunisie) et Hosni Moubarak (Egypte).

Retour sur ce personnage, son parcours et sa fonction stratégique dans l’échiquier du Moyen-orient.

Une industrie du martyrologue

Le martyr est commun à tous les peuples de la planète, mais sa redondance est une spécialité libanaise, au point de ressortir d’une industrie du martyrologe.

Au risque de choquer, en cette période de commémoration, ce dont l’auteur de ces lignes s’en excuse d‘avance, Rafic Hariri n’est pas l’unique «martyr» du Liban, qui compte une quarantaine de personnalités de premier plan assassinée, dont deux présidents de la République (Bachir Gemayel et René Mouawad), trois anciens premiers ministres (Riad El Solh, Rachid Karamé et Rafic Hariri), un chef d’état major (le Général François El-Hajj), le chef spirituel de la communauté chiite, l’Imam Moussa Sadr, et, le Mufti sunnite de la République, Cheikh Hassan Khaled, deux dirigeants du parti communiste libanais, Farjallah Hélou et Georges Hawi, le chef du Parti socialiste progressiste, le druze Kamal Joumblatt, le chef du parti nassérien Maarouf Saad, les députés Tony Frangieh et Pierre Gemayel, l’ancien chef milicien chrétien Elie Hobeika, ainsi qu’une flopée de journalistes Nassib Metni, Kamel Mroueh, Riad Taha, Salim Laouzi, Samir Kassir et Gébrane Tuéni.

Rafic Hariri n’est pas non plus l’unique martyr au monde, mais l’unique martyr au monde à avoir grevé les Finances Publiques de son pays de l’ordre de cinquante milliards de dollars et de bénéficier, à ce titre, d’un imposant mausolée sur la plus importante place publique de l’une des plus prestigieuses capitales arabes, Beyrouth. L’unique martyr au Monde à truster en sa mémoire les principaux services publics du pays, l’unique aéroport international du Liban, l’aéroport de Beyrouth Khaldé, un centre universitaire libanais et un centre hospitalier universitaire, trois établissements qui portent tous trois désormais son nom, sans compter l’imposant boulevard du front de mer de la capitale libanaise. Là réside la singularité nullement justifiée d’un homme qui Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La grande guerre de l’information et de la désinformation

Posted by jeunempl sur août 20, 2010

Par Joseph W. Zoghbi – L’Orient le Jour

Le Tribunal spécial pour le Liban (TSL) a bien grise mine ces temps-ci. Les critiques de personnes qui se disent bien informées, basées sur des articles de presse locaux et étrangers, fusent de toutes parts et concernent sa probité et la justesse de ses procédures. Le grand public que nous sommes, qui n’est toutefois pas dans le secret des dieux, est complètement perdu. Entre l’affaire des présumés « faux témoins » et de sa conséquence « injuste », et les attaques des uns ou la défense des autres, c’est une vraie « ratatouille ». Nous ne savons plus sur quel pied danser.

Le problème se situe dans l’absence d’explication officielle de questions liées à la justice, comme cela se passe d’habitude dans les pays développés. En France par exemple, quand des questions de ce genre apparaissent, le garde des Sceaux prend les devants et fait des déclarations sur ces questions sans s’immiscer dans les décisions de justice, seulement sur les procédures judiciaires non conformes et sur l’application des lois en vigueur. Le parquet lui aussi a le devoir de s’exprimer sur les procédures si elles ne sont pas respectées et de prendre les Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Des dizaines de milliers de Libanais commémorent l’assassinat de Rafic Hariri

Posted by jeunempl sur février 14, 2010

RFI

Il y a cinq ans, l’ancien Premier ministre Rafic Hariri était tué dans un attentat. Un acte qui a suscité l’indignation de tous les Libanais mais aussi d’une grande partie de la communauté internationale, entraînant plus tard le retrait des troupes syriennes. Ce 14 février 2010, jour anniversaire, le camp de la majorité parlementaire s’est donné rendez-vous  dans le centre de Beyrouth.

Des dizaines de milliers de Libanais se sont rassemblés sur la place des Martyrs autour des leaders anti-syriens. Ils sont venus des quatres coins du pays. Une foule impressionnante, sans doute 100 000 à 200 000 personnes, mais qui se trouve essentiellement composée de militants et de partisans de la majorité.

On est loin du grand rassemblement unitaire qui avait suivi l’assassinat de Rafic Hariri en 2005. Il y a tout de même moins de monde que ces deux ou trois dernières années, quand en pleine crise politique et sécuritaire, les Libanais descendaient dans la rue pour réclamer la fin des violences.

Aujourd’hui, c’est clairement un grand rassemblement de la majorité qui a gagné les élections de juin dernier. La foule s’est réunie en un lieu symbolique pour de nombreux Libanais, la place des Martyrs, pour commémorer la mémoire de l’ancien Premier ministre et celle des autres victimes d’attentats.

Mais les participants sont aussi là pour Saad Hariri qui a réussi à s’imposer comme un véritable homme politique. Un pari qui n’était franchement pas gagné au lendemain de la mort de son père, il y a 5 ans.

La foule de ce dimanche scandait les mots d’ordre d’indépendance et de souveraineté pour le Liban, invitant chrétiens et musulmans à se rassembler pour l’unité du pays. Les appels se sont aussi succédés pour que la Syrie traite désormais avec le voisin libanais d’égal à égal et d’Etat à Etat.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

« Finis les clivages du passé », confirme le Rassemblement démocratique

Posted by dodzi sur février 1, 2010

L’Orient le Jour

Dans un communiqué publié à l’issue d’une réunion à Clemenceau sous la présidence du député Walid Joumblatt, le Rassemblement démocratique a confirmé son repositionnement hors de « tous les clivages du passé » et, par conséquent, sa « non-participation à toute réunion qui s’inscrirait dans la lignée de ces clivages ».

« La commémoration de l’assassinat du Premier ministre Hariri constitue une occasion nationale pour les Libanais d’apprécier le sacrifice consenti par ce dernier avec ses compagnons pour le Liban, son indépendance, sa liberté, son arabité et son unité nationale. Elle constitue une opportunité d’exprimer la fidélité au président martyr et l’attachement à la voie de la réconciliation et de l’entente nationale, incarnés par le gouvernement d’union nationale, notamment après l’accord-compromis de Doha », a indiqué le communiqué.

« Le Rassemblement confirme la position fixe de son chef de sortir des clivages politiques et des divisions du passé. Cela s’applique à la question de sa participation ou pas à toute rencontre qui porte ce caractère, a poursuivi le communiqué. Cela ne signifie pas pour autant que le Rassemblement n’est pas attaché à une participation à la commémoration du 14 février, ou qu’il occulte la diversité par laquelle le Rassemblement s’est toujours caractérisé », a-t-il ajouté, déplorant « l’exploitation par certaines parties politiques et certains médias de cet événement, oubliant les options fondamentales, notamment l’accord de Taëf et le compromis de Doha ».

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le tribunal de l’ONU pour le Liban entrera en action dimanche

Posted by dodzi sur février 24, 2009

ATS/Romandie News

Tribunal Special - Rafik HaririLe tribunal spécial de l’ONU pour le Liban, qui doit tenter de faire la lumière sur l’assassinat de l’ancien premier ministre Rafik Hariri, entamera ses procédures dimanche. C’est ce qu’a annoncé le greffier du tribunal.

Un attentat à la voiture piégée a coûté la vie à Rafik Hariri et à 22 autres personnes à Beyrouth, le 14 février 2005.

Le tribunal, formé par l’ONU à la demande du Liban, disposera pour 2009 d’un budget de 51,4 millions de dollars, a ajouté le greffier, Robin Vincent. Beyrouth contribuera à hauteur de 49% et a déjà effectué un important versement. Les 51% restant seront complétés par les contributions volontaires des Etats membres. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Des milliers de personnes commémorent l’assassinat de Hariri

Posted by jeunempl sur février 14, 2009

AFP

Des milliers de Libanais se rassemblaient samedi dans le centre-ville de Beyrouth pour commémorer l’assassinat il y a quatre ans de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri.

Des centaines de minibus et de voitures en provenance des différentes régions du pays ont convergé dès les premières heures du matin vers la Place des martyrs, sur le front de mer, où une cérémonie doit commencer vers 10H00 locales (08H00 GMT).

La foule brandissait des drapeaux libanais et des drapeaux de partis membres de la majorité parlementaire antisyrienne issue des législatives organisées quelques mois après la mort de Rafic Hariri.

Premier ministre sous la tutelle syrienne devenu opposant à l’hégémonie de Damas au Liban, Rafic Hariri a été tué le 14 février 2005, avec 22 autres personnes, dans un attentat à la camionnette piégée au coeur de Beyrouth. Femmes, hommes et enfants portaient également des photos de l’ancien Premier ministre assassiné ainsi que de son fils Saad, l’un des leaders de la majorité qui Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

La coalition au pouvoir appelle à un rassemblement pour l’anniversaire de la mort de Hariri

Posted by jeunempl sur février 12, 2009

Xinhua

Rafik HaririLa coalition des Forces du 14 mars (au pouvoir) du Liban a appelé à un rassemblement massif sur la place des Martyrs à Beyrouth pour marquer le 4e anniversaire de l’assassinat de l’ancien Premier ministre libanais, Rafic Hariri.

Dans un communiqué publié mercredi, la coalition a lancé cet appel pour commémorer M. Hariri, assassiné dans un attentat à la voiture piégée le 14 février 2005, de même qu’une vingtaine de  personnes.

En outre, la formation a réitéré son rejet à toute forme d’infiltration externe dans les affaires politiques du pays.

« Nous allons tous ensemble déclarer notre engagement et notre décision indépendante nationale, et rejeter toutes les formes  d’infiltration externe dans notre vie politique », indique le communiqué.

La coalition a souhaité que le tribunal international spécial sur le dossier de l’assassinat de M. Hariri, en fonction à partir  du 1er mars prochain, puisse « protéger la justice en jugeant les  criminels ».

La coalition pro-occidentale a accusé le régime syrien d’avoir commandité l’assassinat de M. Hariri, qui a provoqué des manifestations anti-syriennes de grande envergure conduisant au  retrait des troupes syriennes sédentaires dans le pays depuis 29 ans.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :