Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Archive for the ‘Tayyar & Hezbollah’ Category

Déjà et tout au long de son parcours politique, le Général AOUN avait une certaine vision du Liban, il a du expliquer et justifier son choix de « rassembler » les Libanais de tous bords.

Loi électorale : Petit-à-petit la loi orthodoxe fait son nid au sein du parlement libanais

Posted by jeunempl sur février 18, 2013

Bilan d’une journée parlementaire mouvementée mais non moins fructueuse…

Carte des cazas au Liban (Localiban)

Carte des cazas au Liban (Localiban)

Loi électorale : Les commissions conjointes approuvent le 1er article du projet du Rassemblement orthodoxe

Les commissions parlementaires conjointes ont approuvé lundi soir le premier article du projet de loi électorale dit du Rassemblement orthodoxe concernant l’augmentation du nombre de siège parlementaires de 128 à 134, ont rapporté plusieurs médias.

(L’Orient le Jour)

Selon la Voix du Liban (VDL, 100.5), les 6 nouveaux députés appartiennent aux communautés suivantes :
un député syriaque-catholique
un député syriaque-orthodoxe
un député grec-catholique
un député chiite
un député sunnite
un député druze.

Ibrahim Kanaan - Député CPL

Ibrahim Kanaan – Député CPL

Kanaan : « Certains partis ne veulent pas de représentation équitable »

(L’Orient le Jour)

Le député du bloc du Changement et de la réforme Ibrahim Kanaan a déclaré lundi que les craintes exprimées concernant le projet de loi électorale du Rassemblement orthodoxe montrent que certains partis ne veulent pas une représentation juste au Liban.

« Pourquoi insistent-ils à créer des majorités illusoires pour gouverner le Liban ? », s’est interrogé le député du Courant patriotique libre (CPL) à l’issue de la première réunion des commissions parlementaires conjointes.
Peu avant, le chef du Bloc du Futur, Fouad Siniora, avait redit son rejet du projet de loi du Rassemblement orthodoxe.

« Certains partis croient qu’un boycott va entraver l’approbation d’une nouvelle loi électorale », a poursuivi M. Kanaan, ajoutant que le recours au boycott ne doit pas se faire aux dépends du travail du gouvernement et du Parlement.

« Pourquoi le Courant du futur parle-t-il maintenant de représentation équitable, alors qu’il est resté silencieux face à l’injustice qui dure depuis 23 ans ? », a-t-il dit. « L’approbation du projet de loi électorale du Rassemblement orthodoxe par Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sayyed Hassan Nasrallah réitère son soutien à la loi électorale de la Rencontre orthodoxe

Posted by jeunempl sur février 17, 2013

Al Manar

Sayyed Hassan Nasrallah - Secrétaire général du HezbollahLe secrétaire général du Hezbollah Sayyed Hassan Nasrallah a assuré que la résistance dispose entre ses mains de tout l’armement dont elle a besoin pour une confrontation avec l’ennemi sioniste, et n’as plus besoin d’en apporter ni de la Syrie ni de l’Iran.

Lors d’un discours prononcé à l’occasion de la commémoration annuelle des commandant martyrs de la résistance islamique au Liban, en allusion à l’ex-secrétaire général du Hezbollah, Sayyed Abbas Moussaoui, au Cheikh Ragheb Harb, et au commandant militaire du Hezbollah Imad Moughniyyé, son éminence a exclu l’éventualité d’une frappe israélienne contre le Liban, estimant qu’Israël ne se meuve nullement dans une logique d’une petite agression contre le Liban, mais se prépare pour une bataille sur tous les fronts, dont il craint les répercussions similaires à celles de la guerre 2006.

Le commandant de la résistance islamique au Liban a aussi riposté aux accusations infondée du chef du courant du Futur Saad Hariri, prononcées durant la célébration du martyre de son père, l’ex-Premier ministre Rafic Hariri, et selon lequel le Hezbollah est « disposé à verser un pot de vin au Premier ministre Najib Mikati, à se plier aux exigences de son allié le général Miche Aoun sur la loi électorale, à supporter les positions du chef du PSP, Walid Joumblatt hostile au régime syrien pour sauvegarder son armement » : « c’est toi qui a tenté des nous payer des pots de vins et a promis de neutraliser le TSL en échange que nous t’acceptions comme Premier ministre,…,et nous avons refusé de le faire », lui a-t-il rappelé, en allusion à l’accord que Hariri avait suggéré en 2009.

Et Sayyed Nasrallah de préciser : « C’est la résistance (contre l’ennemi sioniste, ndlr) que nous nous sacrifions pour préserver et non l’armement du Hezbollah. L’armement sans résistance ne mérite pas le sacrifice et Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Elections 2013, Géneral, Régional, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pressions occidentales pour la tenue des élections

Posted by jeunempl sur février 13, 2013

Mediarama

voteLa communauté internationale a intensifié ses pressions, ces dernières 48 heures, pour garantir la tenue des élections législatives à la date prévue, en juin, indépendamment des négociations en cours entre les différents protagonistes pour s’entendre sur une loi électorale consensuelle.

Mardi, le représentant du secrétaire général des Nations unies au Liban, Derek Plumbly, et l’ambassadeur des Etats-Unis, Maura Connely, ont défilé chez les responsables officiels pour délivrer ce message. M. Plumbley a rappelé au Premier ministre Najib Mikati la disposition de l’ONU à offrir une assistance technique en matière électorale au Liban, mettant l’accent encore une fois sur la nécessité d’organiser le scrutin dans les délais prévus.
Pour sa part, Mme Connelly, qui s’est rendue chez le ministre de l’Intérieur, Marwan Charbel, a «encouragé le Liban à rester attaché à ses principes démocratiques et constitutionnels et à faire en sorte que les élections se déroulent à la date prévue».

Ces pressions se sont immédiatement reflétées dans les déclarations des hauts responsables. M. Mikati a indiqué que «le gouvernement est contraint d’organiser les élections législatives le 9 juin prochain en vertu de la loi en vigueur si une nouvelle législation n’est pas adoptée», c’est-à-dire la loi de 1960, Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un document d’entente plus que jamais d’actualité

Posted by jeunempl sur février 7, 2013

(Scarlett Haddad – L’Orient le Jour)

sayyed Hassan Nasrallah & le général Michel AounLorsque le 6 février 2006 le général Michel Aoun a signé avec le secrétaire général du Hezbollah le fameux document d’entente entre leurs deux formations, il savait qu’il s’engageait pour l’avenir et qu’il ne s’agissait pas d’une alliance électorale ou éphémère comme il y en a tant au Liban. Cette démarche s’inscrivait chez le chef du CPL dans le cadre de sa vision stratégique des développements dans la région, sur le plan de la présence chrétienne qu’il sentait déjà menacée dans les années 1990 et à laquelle il fallait assurer un filet de sécurité, et sur celui de la montée des extrémismes confessionnels dont le Liban commence à faire les frais, sachant qu’il avait tiré la sonnette d’alarme sur le sujet dans une lettre adressée au président français François Mitterrand.

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si cette année en particulier le Hezbollah et le CPL ont décidé de célébrer le septième anniversaire de leur alliance en lui prédisant un long avenir. Dans le passé, de nombreux adversaires ou rivaux du général disaient qu’il était la partie perdante dans ce duo, en assurant une couverture chrétienne au Hezbollah, sans obtenir de contrepartie valable. Mais aujourd’hui, la situation est totalement différente, notamment dans l’approche de la loi électorale. Aoun a réussi à entraîner son allié, le Hezbollah, et l’allié de son allié le mouvement Amal dans un projet de loi électorale, dit « grec-orthodoxe », qui au départ était contraire à leurs principes basés sur « les mélanges confessionnels pour consolider l’entente nationale ». D’ailleurs, c’est sur cette position affirmée à plusieurs reprises tant par les cadres du Hezbollah que par le président de la Chambre Nabih Berry qu’avaient misé les rivaux du général Aoun pour faire échouer ce projet censé assurer une véritable parité entre chrétiens et musulmans.

Le 14 Mars – et en particulier les parties chrétiennes au sein de cette alliance – était convaincu que l’appui du Hezbollah et de Amal à ce projet ne pouvait pas durer et que ces deux mouvements finiraient par dévoiler la manœuvre et laisser Aoun affaibli, face à son projet irréalisable, adopté, pensaient-ils, dans le cadre d’une Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Elections 2013, Géneral, Régional, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ali Fayyad, député du Hezbollah, au sujet de l’entente avec le CPL

Posted by jeunempl sur février 5, 2013

Mediarama

Hezbollah - drapeauCourant Patriotique Libre (CPL) - Tayyar el Watani el Horr - Logo« L’entente entre le Hezbollah et le Courant patriotique libre est un des principaux facteurs qui ont empêché le retour à une polarisation entre musulmans et chrétiens au Liban.
Les divisions islamo-chrétiennes n’existent pas dans la vie politique libanaise.

Cette entente a résisté, bien que des années se soient écoulées depuis sa signature, et en dépit du fait que le Liban ait été confronté à une série de défis qui aurait dû la mettre à l’épreuve.
Certains aspects de cette alliance ont pris une dimension stratégique et je ne vois pas comment elle pourrait être menacée. Nous misons plutôt sur le développement de cette entente pour lui donner des dimensions supplémentaires qui la rendraient plus forte et plus solide. »

Posted in Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Entre une manœuvre et l’autre, le flou persiste

Posted by jeunempl sur janvier 28, 2013

(Scarlett Haddad – L’Orient le Jour)

ElectionsFace à la soupe électorale actuelle et à la nausée qu’elle peut susciter chez de nombreux citoyens qui ne supportent plus les surenchères et les propositions fantaisistes, alors que toutes les parties prétendent avoir pour seul souci le fait d’assurer une représentation équitable, un petit retour en arrière s’impose.

Il y a trois mois, lorsque le sujet de la future loi électorale est devenu sérieusement d’actualité, la situation politique semblait la suivante : le camp du 8 Mars paraissait coincé entre le projet du gouvernement et le refus du 14 Mars de participer au débat pour des raisons de sécurité, alors que la solution la plus probable était d’organiser les élections sur la base de la loi actuelle. Le 14 Mars était donc parfaitement à l’aise car il était le maître du jeu électoral, plaçant le Hezbollah et le CPL devant une équation presque impossible : la loi de 1960 en sacrifiant les intérêts de l’allié chrétien ou pas d’élections, cette dernière option étant considérée comme improbable en raison de la position occidentale en faveur de la tenue des élections à la date prévue et du respect des échéances constitutionnelles.

Brusquement, sorti du chapeau d’on ne sait plus quel magicien, le projet grec-orthodoxe est revenu sur le tapis, bouleversant toutes les données. Ce qui ressemblait à une réaction de colère contre l’injustice frappant les électeurs chrétiens et qui n’était pas destiné à être pris au sérieux est soudain devenu un projet qui Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Billets & Opinions, Dossiers, Elections 2013, Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Semaine décisive pour une loi électorale consensuelle

Posted by jeunempl sur janvier 22, 2013

Mediarama

Lebanon districts 2013 - numbersLa semaine qui commence s’annonce décisive au niveau des efforts déployés dans le but d’aboutir à une loi électorale consensuelle. La sous-commission parlementaire se donne trois jours pour examiner l’opportunité d’élaborer un projet de loi alliant les modes de scrutin proportionnel et majoritaire, selon son président Robert Ghanem, qui a par ailleurs déclaré qu’il ne se porterait pas candidat (dans la Békaa-Ouest) si c’est le projet orthodoxe (chaque communauté élit ses député) qui est finalement adopté.

A quelques heures de la reprise des travaux de la sous-commission, chaque camp a réitéré ses positions. Le président du Parlement, Nabih Berry, a tracé les grandes lignes à l’intérieur desquels les membres de la sous-commission doivent chercher le consensus: selon la chaine de télévision LBC, il a informé l’ancien Premier ministre Fouad Siniora, qu’il a reçu à la tête d’une délégation du Courant du futur, qu’il n’accepterait aucun projet qui ne prévoirait pas la proportionnelle; il a par ailleurs déclaré qu’il ne convoquerait pas le Parlement pour voter une loi qui n’est pas consensuelle.

Le patriarche maronite, le cardinal Béchara Raï, en a fait de même, en affirmant dans son homélie dominicale que la loi électorale doit rétablir l’égalité entre les chrétiens et les musulmans.

Pendant ce temps, les personnalités chrétiennes du 14-Mars proches du Courant du futur ont poursuivi leur campagne contre le projet orthodoxe, qui favorise les grands partis au détriment des indépendants. Les députés Nadim Gemayel et Boutros Harb ont une nouvelle fois critiqué cette proposition, qui jouit pourtant du soutien des quatre principales formations chrétiennes: le Courant patriotique libre, le parti Kataëb, les Forces libanaises et le Courant des Marada. Pour M. Harb, ce projet a été mis au placard, pour Nadim Gemayel, il défavorise les chrétiens.

De son côté, le général Michel Aoun a défendu ce projet qui, selon lui, « rend aux chrétiens leurs droits ».
Le Hezbollah, par la bouche de son représentant à la sous-commission, le député Ali Fayad, a réaffirmé son soutien au projet Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Actualité politique : Le point sur les positions du Courant du Futur, du patriarche Rahi, du Courant patriotique Libre et du Hezbollah

Posted by jeunempl sur janvier 3, 2013

Bloc du « Futur »: Non au dialogue avant la démission du gouvernement !

courant du futur - drapeauANI

Le bloc du « Futur » a signalé, jeudi, qu’il ne participerait aux séances de dialogue national qu’à la suite de la démission du gouvernement actuel.

Dans le communiqué lu par le député Amine Wehbé au terme de la réunion hebdomadaire du bloc, le  » Futur  » a expliqué que son retour au dialogue dépendait également des positions du Hezbollah « lequel doit accepter de discuter de son arsenal et comprendre que l’objectif du dialogue est de l’initier à remettre ses armes à l’Etat ».

« Il n’y a pas d’alternative au dialogue, tant qu’il s’agisse d’un dialogue fructueux pour le peuple libanais, et non pas d’une couverture des complots du Hezbollah, lequel veut contrôler, par ses armes, l’Etat et ses institutions », indique le communiqué.

Par ailleurs, le bloc du « Futur » s’est dit optimiste quant aux réunions de la sous-commission parlementaire chargée de discuter d’une nouvelle loi électorale, prévues pour la semaine prochaine, place de l’Etoile.

« Nous fondons nos espoirs sur ces réunions et nous sommes ouverts à toute proposition qui permettrait d’élaborer une loi électorale assurant une représentativité équitable de tous les Libanais et respectant le principe de la coexistence, loin de l’hégémonie des armes », poursuit le communiqué.

En outre, les députés réunis ont abordé le problème suscité par la vague de déplacés syriens et palestiniens ayant fui la Syrie pour le Liban; ils ont proposé que le gouvernement prenne en charge l’organisation d’un congrès régional et international pour les ONG et les pays donateurs, pour la mise en place d’un plan de secours.

Ils ont de même suggéré la création de postes à la frontière libano-syrienne, pour accueillir les déplacés et contrôler leur séjour au Liban, surtout que leur nombre risque d’augmenter considérablement en raison de l’exacerbation des tensions en Syrie.

Le bloc du « Futur » a enfin discuté, au cours de sa réunion présidée par l’ancien Premier ministre Fouad Siniora, des faits marquants de 2012 sur les scènes locale et régionale, ainsi que de ses aspirations pour 2013.

Rahi aux responsables politiques: Honte à vous de ne pas participer au dialogue

Mar Bechara Boutros Rahi - Patriarche d'Antioche et de tout l'OrientANI

Le patriarche maronite, Béchara Boutros Rahi, a lancé, ce jeudi, un appel aux responsables politiques refusant de participer au dialogue national.

« Honte à vous de ne pas participer à la table du dialogue national », a-t-il clamé.

Le patriarche s’est prononcé lors d’une rencontre avec le ministre d’Etat pour les Affaires du Parlement, Nicolas Fattouch accompagné d’une délégation de Zahlé venus le féliciter à l’occasion des fêtes de fin d’année.

« Il est honteux de voir les responsables libanais incapables de se réunir pour prendre une décision concernant l’élaboration d’une nouvelle loi électorale Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Elections 2013, Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bkerké scelle son rapprochement avec le Hezbollah autour des constantes du chef de l’État

Posted by jeunempl sur novembre 10, 2012

(Jeanine Jalkh – L’Orient le Jour)

La rencontre entre le Hezbollah et le cardinal Raï à Bkerké est, à n’en point douter, porteuse d’une multitude de symboles, le plus évident étant le climat de rapprochement patent entre les instances du parti chiite et la plus haute instance religieuse maronite qui, depuis quelque temps, s’est clairement positionnée au centre, à égale distance des parties en présence. Un rapprochement que le patriarche a d’ailleurs voulu sceller par une invitation adressée au parti chiite pour venir assister à la cérémonie officielle de sa désignation au rang de cardinal, qui se tiendra à Rome le 24 novembre.

Certes, l’occasion était on ne peut plus officielle : la délégation du Hezbollah devait notamment présenter ses félicitations à Mgr Béchara Raï pour sa nouvelle consécration par le Vatican. Cette raison apparente ne pouvait toutefois cacher les objectifs réels de cette rencontre qui s’inscrit dans la politique actuellement suivie par Bkerké dans sa tentative de contribuer à la recherche d’un règlement de la crise libanaise.

Parallèlement à la campagne de concertations menée par le chef de l’État en vue de décanter le paysage politique qui s’assombrit au fur et à mesure que s’approfondit le fossé entre les protagonistes, Bkerké a opté pour un appui ponctuel à la ligne présidentielle, en tentant de son côté d’élargir l’espace du dialogue.

C’est sous cet angle qu’il faut d’ailleurs comprendre les rencontres que le patriarche a déjà eues avec d’une part une délégation du 14 Mars présidée par Fouad Siniora, il y a quelques jours, puis, jeudi dernier, avec le général Michel Aoun. On parle d’ailleurs d’une assemblée chrétienne générale que parrainerait Mgr Raï et qui regrouperait Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Interview de Bassam el Hachem sur le putsch avorté de l’attentat contre Wissam al-Hassan

Posted by jeunempl sur novembre 8, 2012

Christine Bierre – Nouvelle solidarité

Entretien exclusif avec Bassam El Hachem, cadre dirigeant du Courant patriotique libre (CPL) au Liban. Réalisé pour Nouvelle Solidarité par Christine Bierre.

CB : Bassam El Hachem, quelle est votre analyse sur cette attentat terrible qui a coûté la vie à Wissam Al Hassan, chef des renseignements du Liban, le 19 octobre dernier ?

BEH : Je pense qu’au-delà des toutes les considérations politiques, le premier raisonnement objectif qui s’impose, le raisonnement d’un juge face à un attentat du genre, serait de procéder, comme l’a fait le directeur général des forces de sécurité du Liban, le brigadier général Achraf Rifi, à une prise de recul par rapport à la situation, et à partir de là, formuler les hypothèses semblant plausibles.

Face à cet attentat, il y a quatre pistes envisageables. Il y a en effet d’abord la piste syrienne : l’attentat serait un coup monté par le pouvoir syrien en réaction à la capture par Wissam al-Hassan de l’ex-ministre libanais de l’information Michel Samaha, qui aurait ainsi servi à épingler la Syrie. La deuxième hypothèse serait d’y voir l’intervention d’une cinquième colonne qui aurait saisi un moment jugé propice pour miser sur le désordre dans le pays et pour monter différentes factions les unes contre les autres. La troisième hypothèse mettrait au soupçon des islamistes djihadistes, tels ceux du Fatah al Islam ou d’autres groupes du même genre ayant perpétré différents crimes sur la scène libanaise entre 2005 et 2012, qui, eux, ont une dent contre Wissam Al Hassan, car il a réussi à démonter Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Régional, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :