Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Sérieuse percée dans le dossier des otages libanais en Syrie

Posted by jeunempl sur octobre 19, 2013

Mediarama

otages - pèlerins libanais en SyrieLa libération des neuf otages libanais encore détenus en Syrie n’a jamais été aussi proche, à en croire des sources libanaises qui suivent de près ce dossier. Des développements encourageants se sont produits ces dernières heures, poussant le directeur de la Sûreté générale, Abbas Ibrahim, à interrompre une visite officielle en Belgique pour se rendre en Turquie avant de prendre le chemin de Damas, ce vendredi. Le général Ibrahim a reçu des ravisseurs des otages une nouvelle liste d’environ 200 noms de détenues dans les prisons syriennes dont ils exigent la libération en échange des neuf Libanais. M. Ibrahim devrait rencontrer à Damas le chef de la Sécurité nationale, le général Ali Mamlouk. Lors d’une conférence téléphonique Pendant les négociations en Turquie, M. Mamlouk avait déclaré à M. Ibrahim que la Syrie est prête à faire « tout le nécessaire » pour obtenir la libération des otages libanais.

Dans ce contexte, le ministre libanais de l’Intérieur Marwan Charbel a déclaré que les autorités syriennes « coopèrent très bien » sur ce dossier, ajoutant que Damas avait donné son accord sur une précédente liste de prisonniers réclamés par les ravisseurs, qui comportait moins de noms.

Hayat Awali, porte-parole des familles des otages et épouse de l’un d’eux, a déclaré que le général Ibrahim semblait, cette fois-ci, plus optimiste que d’habitude à son retour de Turquie. Il a évoqué un « climat positif » et une libération qui pourrait être « une question de jours ».

Par ailleurs, les ravisseurs des otages libanais n’ont pas répondu favorablement à la demande de leurs familles de diffuser une vidéo prouvant qu’ils étaient vivants et en bonne santé. Pourtant, la chaîne de télévision LBCI avait diffusé des images des deux pilotes turcs enlevés au Liban, en août, montrant qu’ils se portaient bien.

Ces deux pilotes de la Turkish Airlines avaient été enlevés sur la route de l’aéroport le 6 août par un groupe se faisant appeler « les visiteurs de l’imam el-Rida », réclamant la libération des otages libanais. Les familles des détenus soupçonnent la Turquie de ne pas exercer assez de pressions sur le groupe rebelle syrien qui détient les Libanais, qui étaient séquestrés à Aazaz, près d’Alep, avant qu’il ne soient transférés dans un endroit sûr après l’occupation de cette ville par l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), une organisation extrémiste proche d’Al-Qaïda.

Le ministre Charbel a déclaré que les forces de sécurité n’ont pas réussi à déterminer l’endroit où les deux ressortissants turcs sont séquestrés, affirmant qu’ils sont en permanence transportés d’une région à une autre afin de brouiller les pistes.

Onze otages libanais avaient été enlevés en mai 2012 dans la province d’Alep, alors qu’ils revenaient d’un pèlerinage en Iran. Deux d’entre eux avaient été libérés quelques semaines plus tard.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :