Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Pour Bachar, à Bruxelles, devant l’ambassade israélienne

Posted by jeunempl sur juin 9, 2013

Eline Briant – Al Manar

Interview de Laurent Louis - député fédéral belgeDimanche 2 Juin, les militants français et belges pour le rassemblement de la Syrie autour de son président Bachar El Assad se sont réunis devant l’ambassade de l’entité sioniste à Bruxelles.

Drapeaux, effigies de Bachar et de Sayed Hassan Nasrallah, le secrétaire général de la résistance libanaise, quelques 200 personnes de Belgique et de France se sont donné rendez-vous pour manifester leur colère après les attaques répétées d’ « Israël » contre les infrastructures syriennes.

Cette journée haute en couleurs était revêtue d’un caractère spécial. C’est en effet la première fois qu’une manifestation de ce genre est autorisée, mais c’est aussi et surtout la présence de Laurent Louis, le très censuré député belge qui marqua le rassemblement.

On s’en souvient, en 2012, M. Louis avait défrayé la chronique en faisant éclater des scandales pédophiles qui touchaient son pays depuis de nombreuses années. Lors de l’intervention française au Mali, il était le seul député belge à s’y opposer. Mais aujourd’hui, c’est aussi un fervent opposant à l’entité sioniste et à la participation non officielle de son pays à la crise syrienne.

Je suis donc allée à sa rencontre pour en savoir plus quand à sa position sur la question :

-Que pensez-vous de ce qui se passe aujourd’hui en Syrie ?

Ce qui se passe là-bas est une sorte de manipulation, on a créé de toutes pièces un conflit en important des gens de l’étranger, pour faire croire à une guerre civile et à une volonté du peuple syrien de renverser le régime en place. Les soi-disant rebelles que j’appelle des terroristes viennent pour la plupart de l’étranger.

D’ailleurs, il y en a qui viennent de Belgique et rien n’est fait dans notre pays pour empêcher cet exode de terroristes vers la Syrie. De plus, le rôle de la Turquie est scandaleux dans ce conflit syrien. La Turquie a laissé ses portes ouvertes et ne demande que la désintégration de son voisin syrien. Pourquoi ? Parce que la Turquie veut faire son entrée dans l’Union européenne, et aujourd’hui elle répond à la volonté de Londres, de Paris et de Bruxelles.

Je constate que le peuple syrien est derrière son président, sinon le conflit ne durait pas depuis 2011. Je constate que l’armée est derrière son président, et je constate que les rebelles, ces terroristes sont armés de l’extérieur.
C’est une évidence, sinon ils n’arrivaient pas à tenir bon et à riposter à l’armée régulière. Il faut quand même savoir d’où viennent ces armes. On le sait. Je pense que la plupart de ces armes viennent de Bruxelles parce que notre premier destinataire de l’exportation d’armes est l’Arabie Saoudite.

Je pense qu’il est important donc de manifester et d’expliquer à la population belge la réalité du conflit syrien.

– Quel est l’objectif de l’Union européenne à s’investir en Syrie ?

L’Union européenne est la mise en œuvre d’un projet américain et sioniste. L’UE aujourd’hui fait tout pour défendre Israël avec son projet qui est bien mis en œuvre ces derniers mois… Il est clair qu’après la Syrie d’autres pays suivront. La Jordanie peut aussi être en danger. Aujourd’hui l’UE n’est que la petite main d’Israël. L’important est de renverser le régime en place en Syrie, parce que l’Iran et la Syrie constituent un axe fort dans la région, et qu’il faut affaiblir l’Iran en détruisant la Syrie et en affaiblissant l’allié russe, pour permettre ensuite d’agrandir Israël, ce projet qui est en place depuis 65 ans. Plus les gouvernements dans la région sont islamistes, plus ça facilitera le jeu d’Israël.

– Quels sont les moyens pour dénoncer le projet sioniste et contrer les campagnes médiatiques qui vous attaquent énormément ?

Ma seule volonté c’est d’éveiller la population. Je suis totalement censuré par la presse, donc je n’ai pas l’occasion de passer dans un journal télévisé. Je n’ai le droit à rien. On est dans une soi-disant démocratie, mais on voit très bien que cette démocratie n’est évoquée que quand elle sert les intérêts en place.

Je peux poster des vidéos sur internet de mes interventions au Parlement. Il est temps que les gens se mobilisent, parce que sinon, demain on ne sait pas dans quel état sera le monde. J’ai les pires craintes par rapport à la situation mondiale. On dégrade terriblement la situation internationale. La paix dans le monde est aujourd’hui totalement menacée, et les gens donc doivent prendre leur pouvoir véritable.

Ce que les gens doivent faire c’est de renverser les pouvoirs en place dans l’UE qui joue le jeu du projet sioniste. De plus, on constate aujourd’hui un inversement des valeurs. Il faut rétablir la vérité. La révolution est la seule solution aujourd’hui.

Après avoir brûlé le drapeau sioniste et brandi des prototypes de missiles, les militants ont fait une ovation toute particulière à Laurent Louis. Répondant à l’invitation des militants, celui-ci s’est adressé à la foule dénonçant une Belgique à qui « on a ôté toute forme de liberté politique, et paradoxalement une Belgique à l’intérieur de laquelle il est interdit de défendre une Syrie libre ».
L’année prochaine, de nouvelles élections se tiendront en Belgique et le politicien sait que ses mois au sein du parlement sont comptés, mais il ne semble pas démotivé pour autant, bien au contraire. Il le dit et le répète, son objectif est « d’éveiller, par tous les moyens qui lui sont octroyés, les consciences d’une population endormie par un matraquage de désinformations en tout genre et de téléréalité abêtissante à souhait ».

De retour pour Paris, les militants ont un goût de victoire. Outre les avancées militaires de l’armée syrienne, ils se félicitent de cette première dans leur mouvement. C’est en effet la première fois qu’un député européen participe à un de leurs innombrables rassemblements. Pour eux, la lutte continue et en France ils poursuivront leur « combat » face à la position de Paris à l’encontre de Bachar al Assad.
D’autres actions-choc sont d’ores et déjà prévues, parce qu’ils ne « lâcheront rien », proclament-il.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :