Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Les législatives auront lieu le 16 juin, selon Mikati

Posted by jeunempl sur mai 27, 2013

(L’Orient le Jour)

sous-commission pour une nouvelle loi électoraleLe Conseil des ministres a annoncé lundi que les élections législatives auront lieu le 16 juin prochain, au terme d’une réunion brève mais cruciale, au palais présidentiel de Baabda.

Le Conseil a formé la commission de supervision des élections législatives et a approuvé un budget de 22 milliards de Livres libanaises pour les élections législatives.

« Nous avons discuter des prochaines élections législatives (…) et nous avons décidé que les élections auront lieu conformément à la loi électorale en vigueur (la loi de 1960, ndlr) », a indiqué M. Mikati à l’issue de la réunion.
« Nous espérons que le nouveau gouvernement sera formé le plus tôt possible afin de préserver la stabilité du pays », a-t-il ajouté.

Les législatives auront lieu les 7 et 9 juin à Sydney, Melbourne et au Koweit

Le ministre libanais de l’Intérieur Marwan Charbel a annoncé lundi que les élections législatives pour les Libanais de l’étranger auront lieu le 7 et le 9 juin à Melbourne et Sydney en Australie au Koweit.

Cette annonce intervient à quelques minutes du début d’une réunion cruciale du gouvernement au sujet des prochaines législatives.

Au Liban, les élections devraient se tenir, en principe, le 16 juin conformément à la loi de 1960 toujours en vigueur mais rejetée par tous les partis politiques.

Début d’un Conseil des ministres crucial à Baabda

Le Conseil des ministres a entamé lundi une réunion cruciale au palais présidentiel de Baabda pour la première fois depuis la démission du gouvernement de Najib Mikati.

Cette réunion devrait porter sur les prochaines législatives, à savoir les dépenses électorales, la formation de la commission de supervision des élections législatives et le choix du budget maximal à dépenser par chaque candidat. Ces deux dossiers, court-circuités par les ministres du 8 Mars, doivent aujourd’hui être réglés, la période de suspension des délais constitutionnels ayant pris fin.

Ces procédures constitutionnelles ne peuvent plus être ignorées, même si le scénario de report des législatives fait son chemin. Le gouvernement est même contraint d’organiser les législatives si le différend autour de la durée de prorogation du mandat restait dans l’impasse.

Lundi en début d’après-midi, le président de la République Michel Sleiman avait reçu à Baabda le patriarche maronite, Mgr Béchara Raï, il s’est ensuite entretenu avec le Premier ministre démissionnaire Najib Mikati à huis-clos avant le début de la séance ministérielle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :