Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

La Turquie veut-elle torpiller la conférence sur la Syrie?

Posted by jeunempl sur mai 13, 2013

Mediarama

Turquie - drapeauSyrie - drapeauLa Turquie a été rattrapée par le conflit syrien après le double attentat qui a fait, samedi, 46 morts et des dizaines de blessés dans la ville de Reyhanli, non loin de la frontière syrienne. Immédiatement accusée d’être responsable de ces explosions, la Syrie a fermement démenti. Selon le ministre syrien de l’Information, le gouvernement turc a transformé les régions frontalières en sanctuaire pour le terrorisme international. Selon Omrane al-Zohbi, Ankara facilite le trafic d’armes, d’explosifs, de voitures piégées, d’argent et de criminels à destination de la Syrie. Aussi, le gouvernement turc et son chef assument-ils, selon lui, une responsabilité directe, politique et morale, vis-à-vis des peuples turc et syrien. M. Zohbi a appelé au départ du Premier ministre turc Recep Tayyeb Erdogan, responsable, selon lui, des malheurs qui frappent la Syrie.

Pour sa part, M. Erdogan a affirmé dimanche que le régime syrien tentait d’entraîner la Turquie dans un « scénario catastrophe ». De son côté, son ministre des Affaires étrangères, Ahmet Davutoglu, a reproché à la communauté internationale son « silence ». « La Turquie est en droit de prendre toutes les mesures qu’elle veut, et continuera à le faire », a assuré M. Davutoglu, invitant la communauté internationale à « dire stop » et à « adopter une position claire contre les provocations du régime de Damas qui alimentent le feu ». Il a appelé à « une initiative diplomatique urgente pour trouver une solution à la crise syrienne ».

La Russie, par la bouche du chef de la commission des AE à la Douma, a affirmé que les accusations portées contre Damas « visent à faire échouer la conférence internationale sur la Syrie » convenue entre MM. John Kerry et Serguei Lavrov. Omrane al-Zohbi est allé dans le même sens. « Pourquoi ces attentats quelques jours avant la rencontre entre Erdogan et Obama? Lui (Erdogan) dont le pays est membre de l’Otan, veut-il inciter les Etats-Unis à une intervention en Syrie en lui disant que son pays est attaqué? ». « Veut-il faire échouer les efforts entre les Russes et les Américains? », a-t-il dit.

La presse turque, notamment celle de l’opposition, s’est montrée dubitative à l’encontre des accusations contre la Syrie, et critique à l’égard de la politique de soutien à la rébellion syrienne. « La Turquie semble s’enfoncer dans le marécage syrien. Depuis des mois, elle est devenue partie prenante dans cette guerre civile en soutenant directement l’opposition », a estimé l’éditorialiste Can Dündar dans le quotidien Milliyet. « Le gouvernement aurait dû prévoir la réaction de Damas et prendre les mesures nécessaires pour protéger la population », a-t-il ajouté. Plus critique, Orhan Bursali, du quotidien d’opposition Cumhurriyet estimait que « ce massacre est le produit des politiques belliqueuses du pouvoir » turc. Le chef de l’opposition sociale-démocrate, Kemal Kiliçdaroglu, a quant à lui appelé le gouvernement à « revoir sa politique étrangère ». Dans Zaman, proche du gouvernement, Abdülhamit Bilici a mis en garde: « Nous sommes engagés dans une guerre qui ne dit pas son nom avec une Syrie qui partage avec nous une frontière de 910 km. Nous pouvons à chaque instant être confrontés à des attaques encore pires. » A la recherche d’un rôle, la Turquie accueillera le 23 mai une réunion de la Coalition de l’opposition syrienne, qui discutera de la proposition russo- américaine de conférence internationale réunissant régime et opposition.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :