Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Municipales partielles : Le CDF perd du terrain chez les chrétiens

Posted by jeunempl sur mars 7, 2013

L’Hebdo Magazine – Julien Abi-Ramia

Kobayat - Mikhael DaherLa défaite de la liste soutenue par Hadi Hobeiche à Kobeyat donne aux partis chrétiens de l’opposition un poids considérable face au Courant du futur (CDF) en vue de la désignation des candidats chrétiens au Nord.

Le jeune député du Akkar a été battu chez lui, dans sa ville natale. Dimanche, les électeurs de Kobeyat ont sanctionné l’action politique et locale du faucon du Courant du futur. Face au trio formé du CPL, des Kataëb et son rival à la députation Mikhaël Daher, la campagne «nationale» de Hadi Hobeiche, axée sur les critiques contre le Hezbollah et les petits services de proximité, a échoué. Depuis 2005, le Courant du futur lui a pourtant donné tous les moyens de réussir. Hobeiche aura bénéficié d’une large couverture médiatique et d’entrées sans pareilles dans les administrations, principalement au sein des forces de sécurité et des banques évoluant dans l’orbite du Courant du futur. Malgré les multiples services rendus aux familles de sa circonscription, 55% des électeurs qui se sont déplacés ont voté contre le pouvoir qu’il exerce dans la région avec son père Fawzi et son frère Ziad. Un scrutin local dont les conséquences sur le plan national, surtout du côté du 14 mars, pourraient être très importantes.

Hadi Hobeiche s’est-il trompé de campagne? Lors du dernier scrutin municipal, en 2010, la liste qu’il soutenait, dirigée par Abdo Abdo, l’a emporté assez facilement. A l’époque, il s’était rallié à la cause des Kataëb et des Forces libanaises. Mais les relations entre le député et le maire se sont rapidement détériorées. Mis en minorité au conseil municipal, Abdo, très apprécié dans le village, a dû démissionner. Conséquence, ce dimanche, la liste soutenue par Hobeiche et dirigée par Michel Hanna a donc affronté une autre formée par l’ancien maire et les Kataëb qui l’ont suivi. Tous les opposants à Hobeiche et au Courant du futur se sont mécaniquement ralliés à la liste Abdo. En plus de l’appareil du CPL, habilement dirigé par le responsable régional du parti Jimmy Jabbour, Abdo Abdo a bénéficié du concours de l’ancien candidat aux dernières élections parlementaires Joseph Mikhaël et du dinosaure Mikhaël Daher. Voilà la première raison de la défaite du député du Akkar.

L’argument des Kataëb

Le résultat du scrutin de Kobeyat, place forte chrétienne de la région du Nord, donne des ailes à l’ensemble des partis chrétiens d’ampleur nationale. Au CPL, en premier lieu. Dans les cercles proches du parti, tous sont unanimes pour saluer le travail et l’organisation de ses sections dans le nord du pays. A l’horizon des dures batailles qui attendent le parti à Batroun et dans le Koura, circonscriptions où règne à leurs yeux l’alter ego de Hobeiche, Farid Makari, la victoire de dimanche met du baume au cœur du parti aouniste.

Du côté de l’opposition, la donne est différente. Derrière les divergences de fond sur la loi électorale, traîne entre le Courant du futur et ses alliés chrétiens la question, ô combien sensible, de la désignation des 14 candidats chrétiens du 14 mars au Nord lors des prochaines élections. Sur les 14 députés en question, quatre sont encartés FL et un seul Kataëb, contre neuf désignés par le Courant du futur. En résumé, les deux partis chrétiens de l’opposition réclament que des personnalités venues de leurs rangs soient désignées. Cette doléance semble plus aiguë du côté des Phalangistes qui, en se basant sur les résultats de dimanche, peuvent arguer du fait qu’ils sont faiseurs de rois. Les responsables du parti à Kobeyat expliquent que les alliances de dimanche, strictement d’ordre municipal, ne préfigurent rien pour les législatives. Mais visiblement, ils ont des choses à négocier avec leur allié.

D’autres scrutins importants

Dans le Akkar, les électeurs de Bireh ont également été appelés aux urnes. Neuf candidats soutenus par le Courant du futur et le député Khaled Daher et six candidats de la liste menée par l’ancien maire Mohammad Wehbé ont été élus.

Dans le village de Hemlaya, au Metn-Nord, dont est originaire le patriarche Béchara Raï, avaient lieu des élections municipales pour la première fois. Une élection d’ordre familial où les Rayess et les Raï se sont partagé les sièges, après que le neveu du chef de l’Eglise, Jean-Claude Raï, eut retiré sa candidature. Même schéma familial à Kahhalé, à Aley.
Dans le Chouf, à Dbieh, la liste soutenue par le CPL s’est imposée face à une autre soutenue par le Futur, les FL, le PSP et le PNL de Dory Chamoun.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :