Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Coup de tonnerre dans le foot libanais : Mahmoud Ali et Ramzi Dioub suspendus à vie

Posted by jeunempl sur mars 1, 2013

(Tony Hayeck – L’Orient le Jour)

Football - Fédération libanaiseDes joueurs sanctionnés dans une affaire de matches truqués et de paris clandestins qui a secoué le monde du football international au cours des derniers mois.

Le Jordanien Fady Zoureykate, président de la commission d’enquête mandatée par la Fédération libanaise de football pour tirer cette affaire au clair, a organisé une conférence de presse hier dans les locaux de la FLF à Verdun, au cours de laquelle il énonça les conclusions auxquelles cette commission est parvenue, et ce à l’issue de plusieurs mois d’investigations, depuis le 26 décembre 2012 plus précisément (174 heures de travail effectif selon ses dires), et après audition de plus de 65 témoins, dont 18 dirigeants, 3 arbitres et 44 joueurs.

Zoureykate a divisé les peines et sanctions en trois catégories, selon le degré des responsabilités des joueurs et dirigeants mis en cause :

La première catégorie ne regroupe que deux joueurs, Mahmoud Ali, attaquant international évoluant au Ahed, et Ramzi Dioub, défenseur également international qui jouait dernièrement en Malaisie, ainsi qu’un dirigeant, Fady Fneich, ex-interprète du sélectionneur national, l’Allemand Theo Bucker : ils ont été lourdement sanctionnés en étant suspendus à vie de toute activité footballistique et contraints de payer une amende de 15 000 dollars américains… À noter que Dioub et Ali ont constamment et formellement nié depuis le début de cette enquête toute implication dans les faits qui leur sont reprochés…La deuxième catégorie regroupe également deux joueurs : le défenseur du Ahed Hadi Sahmarani et le milieu de terrain du Nejmeh Mohammad Jaafar : les deux ont écopé de trois ans de suspension ferme ainsi qu’à une amende de 7 000 dollars.

Enfin, la troisième et dernière catégorie comprend les footballeurs suivants : Ali Bazzi, Ali Faour, Ahmad Zreik, Hassan Mezher, Abbas Kanaan, Mohammad Mahmoud, Mohammad Abou-Atik, Hussein Dakik, Mohammad Bakar-Younès et Tarek el-Ali (Ahed), Samer Zeineddine, Nazih Assaad et Hussein Charifé (Nejmeh), Ali Saadi, Omar Oweida et Bachar Moukdad (Safa), ainsi que Ahmad Younès (Khouyoul), Hassan Alawiya (Mabarra) et Issa Ramadan (Ghazieh), et Akram Moughrabi : ils sont condamnés à une peine d’un an de suspension ferme assortie de 2 000 dollars d’amende.

Possibilité de faire appel

Enfin, le directeur technique du Ahed, qui est également l’agent de plusieurs joueurs libanais, Ali Zneit, a été suspendu pour deux ans ferme de toute activité administrative ayant rapport avec le football.

Zoureykate a remercié tous les clubs libanais pour leur entière coopération tout au long de cette enquête, avec une mention spéciale pour les dirigeants du Ahed qui, bien que les plus lourdement touchés vu que la plupart de leur effectif est impliqué dans cette affaire, ont été les premiers à tirer la sonnette d’alarme.

Le Jordanien a également tenu à adresser un mot aux médias libanais qui ont respecté le secret de la procédure d’enquête.
Il a surtout tenu à assurer qu’aucun membre de la Fédération libanaise de football n’était impliqué dans l’affaire de ces matches truqués et paris clandestins, et que la commission n’aurait pas hésité, dans le cas contraire, à punir lourdement tout fautif, quel qu’il soit.

La commission a enjoint la Fédération libanaise de football de passer de l’amateurisme à la phase du professionnalisme, car il permet de rétribuer plus justement les joueurs ainsi que les clubs.
À noter que les joueurs sanctionnés peuvent faire appel des décisions les frappant, surtout que la grande majorité d’entre eux ne mesuraient pas la gravité des faits qu’ils commettaient, et qu’ils ont demandé la clémence lors de leur audition par la commission…

Finalement, on ne peut que se réjouir que, pour une fois, des sanctions soient émises à l’encontre des tricheurs qui gangrènent le sport au Liban. Et on ne peut que déplorer la réaction négative de certains fans des joueurs sanctionnés qui ont bloqué la route hier soir à Tripoli.
Si le football a été le premier à sévir, espérons que les autres fédérations, non moins touchées par ces fléaux, n’hésiteront pas à emboîter le pas à la FLF pour purifier et assainir tout le sport libanais en général.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :