Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Forcing diplomatique russe pour une solution en Syrie

Posted by jeunempl sur février 21, 2013

Mediarama

Les chrétiens de Syrie sous la menace extrémisteLa Russie poursuit sur plus d’un tableau son forcing diplomatique pour tenter de trouver une issue politique à la crise syrienne. Après des mois de tensions, Moscou et la Ligue arabe ont tenu, hier, à montrer qu’ils étaient sur la même longueur d’onde à l’occasion du forum arabo-russe, organisé dans la capitale russe. Lors d’une conférence de presse conjointe tenue avec le secrétaire général de la Ligue arabe, Nabil al-Arabi, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergey Lavrov, a fait état «d’indices positifs» sur le début d’un dialogue entre le gouvernement syrien et l’opposition.

Par ailleurs, l’émissaire spécial de l’Onu et de la Ligue arabe pour la Syrie Lakhdar Brahimi a accepté de prolonger sa mission d’au moins six mois. «Il a le sentiment que sa mission n’est pas finie», a indiqué un diplomate onusien sous couvert d’anonymat. Le premier mandat de six mois de M. Brahimi, qui avait remplacé à ce poste l’ex-secrétaire général des Nations unies Kofi Annan, arrive à échéance vendredi 22 février.

Dimanche dernier, M. Brahimi a déclaré qu’un dialogue entre l’opposition et une délégation du régime de Damas pourrait se tenir dans un siège de l’Onu. Ceci dit, aucune visite de Lakhdar Brahimi n’est prévue à Moscou dans un avenir proche, a annoncé mardi le vice-ministre russe des Affaires étrangères Guennadi Gatilov. «Je peux dire que Lakhdar Brahimi n’arrivera pas aujourd’hui à Moscou, et que nous ne l’attendons pas ici dans un avenir proche», a indiqué M. Gatilov. Le diplomate a ainsi démenti les informations diffusées par certains médias selon lesquelles M. Brahimi serait attendu à Moscou.

En revanche, le ministre syrien des Affaires étrangères, Walid al-Moualem, se rendra le 25 février à Moscou pour des négociations, a annoncé Guennadi Gatilov. Le chef de Coalition nationale syrienne, cheikh Moaz al-Khatib, est attendu lui début mars dans la capitale russe. Sur le terrain, les combats se sont poursuivis dans plusieurs régions de Syrie et ont été marqués par l’arrêt de la progression des rebelles autour de l’aéroport international d’Alep, où l’armée a envoyé d’importants renforts.

Par ailleurs, un missile, probablement un Scud, a atteint le poste de commandement de la principale formation insurgée près de Damas, Liwa el- Islam, blessant son chef et fondateur, cheikh Zahran Allouch, ont rapporté des rebelles. «Nous ne pouvons pas révéler l’état de santé de cheikh Zahran Allouch», a déclaré le porte-parole de l’organisation, qui est par ailleurs son cousin. Le tir a fait d’autres victimes, ont ajouté les rebelles.

À Damas toujours, un footballeur a été tué et quatre autres ont été blessés par la chute de deux obus de mortier sur un complexe sportif du centre de la capitale, a indiqué un dirigeant sportif. «L’attaquant Youssef Souleiman, 23 ans, de l’équipe el-Wathba a été tué et quatre joueurs d’el-Nawaïr de Hama ont été blessés par les éclats d’obus alors qu’ils se trouvaient dans leurs chambres de l’hôtel Techrine», a révélé ce responsable, qui se trouvait sur place. Les obus sont tombés dans le jardin de l’hôtel contigu au stade, a-t-il précisé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :