Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Loi orthodoxe: une journée noire pour le Liban d’après Hariri… lumineuse d’après Aoun

Posted by jeunempl sur février 19, 2013

ANI

Général Michel Aoun (chef du Courant Patriotique Libre)Aoun se félicite de l’approbation de la loi orthodoxe par les commissions parlementaires conjointes

Le chef du bloc parlementaire « Changement et Réforme », le député Michel Aoun, a indiqué ce mardi que cette journée allait marquer l’histoire du Liban, faisant allusion à l’approbation de la loi électorale orthodoxe par les commissions parlementaires conjointes.

« Les droits ont été restitués à leurs titulaires, sans porter atteinte aux droits d’autrui. Nous sommes heureux de cette réalisation », s’est félicité M. Aoun, au terme de la réunion de son bloc à Rabieh.

« Nous sommes prêts à contribuer à l’édification du Liban en engageant un programme de réformes et non pas en éliminant l’autre. Il n’y aura pas de conflit entre les communautés, car la concurrence aura lieu au sein de chaque communauté », a-t-il ajouté.

« Nous ne voulons pas remettre en cause les législatives, mais nous insistons à accorder le temps nécessaire à leurs préparatifs », a-t-il précisé.

Concernant la grille des salaires, le député a confirmé son refus d’imposer des impôts supplémentaires aux plus démunis. « Nous devons imposer les impôts aux riches au profit des pauvres, d’autant plus qu’il existe à ce titre plus de vingt sources de financement », a expliqué le député.

Prié enfin de répondre à une question concernant ses récentes déclarations à propos du Bahreïn, le député Aoun a précisé qu’il n’avait guère appelé à la militarisation de la révolution de ce pays, où un mouvement de protestation pacifique mérite d’être pris en compte par le monde.

Saad Hariri - APHariri critique l’approbation de la loi Orthodoxe

« Mes propos ne constituent pas une ingérence dans les affaires intérieures du Bahreïn, mais plutôt un conseil visant à régler le problème », a-t-il conclu.

L’ancien Premier ministre Saad Hariri a critiqué, mardi, l’approbation du projet de loi Orthodoxe par les commissions conjointes.

Il a indiqué, dans un tweet sur le réseau social Twitter, que cette approbation marque « une journée noire dans l’histoire du travail législatif ».

La correspondante de l’ANI au Parlement avait auparavant signalé que les députés du bloc parlementaire du Futur, suivis de ceux du PSP et du député Boutros Harb, s’étaient retirés de la séance des commissions conjointes, quand le troisième article de la loi Orthodoxe a été soumis à la discussion.

Cet article dispose que chaque communauté religieuse élise ses propres députés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :