Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Incident au Liban: la Défense relativise et parle du vol d’un appareil photo

Posted by jeunempl sur février 10, 2013

DH.be

Belufil - BelubattLe ministère de la Défense a relativisé l’importance de l' »incident » survenu samedi au Sud-Liban et au cours duquel deux Casques bleus belges ont eu un échange verbal avec les habitants de l’endroit. Celui-ci s’est soldé par le vol de l’appareil photo personnel de l’un des militaires.

Ceux-ci se trouvaient à proximité d’un site de la « Blue Line » où le contingent belge de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (Finul) venait de terminer une opération de déminage, a indiqué dimanche un porte-parole militaire à l’agence BELGA, nuançant la version racontée par le journal dominical ‘Het Nieuwsblad op Zondag’ citant le quotidien libanais ‘The Daily Star’ et situant l’incident à Mays al Jabal.

Ils ont eu un échange verbal avec un groupe de Libanais qui n’auraient pas dû se trouver à cet endroit, non encore rendu aux civils, a ajouté le porte-parole. Les choses s’envenimant, des Libanais ont pris la clé du véhicule belge, avant de les rendre et de disparaître après que les Casques bleus eurent réussi à avertir leur échelon supérieur et les forces armées libanaises (LAF). Un des militaires s’est toutefois fait dérober son appareil photographique personnel, a-t-on poursuivi de même source.

Une centaine de Casques bleus belges font partie de la Finul. Ils sont chargés depuis 2005 du déminage le long de la « Blue Line », la démarcation tracée par l’ONU après le retrait israélien unilatéral du Liban sud en 2000, pour fixer la frontière libano-israélienne.

Des militaires belges volés au Liban

Le Soir

Des militaires belges basés dans le Sud-Liban sont tombés dans une embuscade et une carte-mémoire sur laquelle pourraient se trouver des informations militaires leur a été dérobée, indique dimanche Het Nieuwsblad dans son édition Zondag, sur base d’une nouvelle diffusée par le journal libanais The Daily Star.

L’incident s’est déroulé dans le village de Mays al Jabal. De retour d’une mission de déminage, les soldats belges se sont vus barrer le passage par les habitants du village. Il n’y a pas eu de confrontation physique mais l’un des Libanais a volé une carte-mémoire d’une caméra d’un des militaires. Il n’a pas encore été confirmé si des informations sensibles s’y trouvaient.

Au SPF Défense, personne n’était disponible pour commenter les faits tandis qu’au cabinet du ministre de la Défense Pieter De Crem (CD&V), on tombait des nues, selon Het Nieuwsblad.

Le Liban est l’un des pays où les militaires belges sont présents. Une centaine de soldats mènent principalement des tâches humanitaires dans le cadre de la UNFIL (United Nations Interim Force in Lebanon). Leur mission principale est de désamorcer les nombreuses mines présentes dans la région.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :