Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Ersal: Voilà comment la patrouille de l’armée a été attaquée !

Posted by jeunempl sur février 5, 2013

Mediarama

Soutien à l'Armée LibanaiseL’attaque contre une patrouille de l’armée dans la localité de Ersal et le meurtre sauvage de deux de ses membres par des extrémistes continue de faire la une de l’actualité. Une nouvelle vidéo circulant Internet montre une foule survoltée entourant des corps ensanglantés amassés pêle-mêle dans une camionnette et on entend clairement une voix dire: «Celui-là est encore vivant, redescend-le ici (que je m’en occupe)».

Réagissant aux tentatives de mêler son nom à cette affaire, le Hezbollah a catégoriquement nié mardi toute implication dans ce drame. «Toutes les accusations dirigées contre le Hezbollah sont sans fondement. Accuser l’armée de partialité vise à provoquer le désordre au Liban», a déclaré le député Nawar el-Sahili lors d’une conférence de presse au Parlement.

Ces propos sont confirmés par la version des faits racontés aux journalistes par le chef des services de renseignements militaire. Le général Edmond Fadel a expliqué que Khaled Hmayed, alias Abou Koutayba ou encore Adam Chahine est recherché depuis longtemps par l’armée. Il a participé à l’enlèvement des touristes estoniens en mars 2011 et à la mise à l’abri d’un autre extrémiste recherché par la justice, Abdel Ghani Jawhar, responsable des attentats contre l’armée à Tripoli. Khaled a aussi participé à l’attaque d’un barrage des commandos des FSI et il coopère de près avec les brigades Ziad Jarrah, Abdallah Azzam et Jabhat al-Nosra en Syrie, proches d’Al-Qaïda.

Les SR de l’armée, qui le surveillent depuis longtemps, ont réussi à localiser son domicile dans la partie sud de Ersal. Ils ont donc décidé de l’arrêter. Une unité de dix soldats (deux habillés en civil et huit en uniforme militaire) répartis en deux voitures de type Humvee lui tombent dessus. Khaled Hmayed tire le premier quatre balles en direction des soldats. Ceux-ci ripostent et l’extrémiste est blessé.
Les militaires s’en emparent et le transportent dans un de leurs véhicules. Ils voulaient quitter au plus vite Ersal, mais il neigeait. Les deux voitures avançaient péniblement, il leur a fallu une heure pour faire quelques kilomètres. Ce qui a facilité aux partisans de Hmayed alertés par les coups de feu, d’organiser une embuscade à 18 km de Ersal. 80 hommes armés ont débarqué à bord de mobylettes et ont encerclé les deux voitures. Il y avait probablement des Syriens parmi eux, dit le général Fadel.

Le commandant Pierre Bechaalany est tué au cours des affrontements alors que le sergent Ibrahim Zahraman est blessé. Les assaillants savent qu’il s’agit de soldats, puisque huit d’entre eux portaient des uniformes. Les soldats sont emmenés vers le siège de la municipalité où ils sont exposés pendant 3 heures devant une foule survoltée. Les blessés, dont trois graves, sont torturés, à l’aide de couteaux, devant les habitants. Sur les membres de la patrouille, deux sont tués et huit blessés.

En réponse à une question, le général Fadel a catégoriquement démenti la présence de membres du Hezbollah avec les soldats, précisant que si les assaillants avaient trouvé un membre du Hezbollah, ils ne l’auraient jamais relâché. Pendant la macabre exhibition des soldats, cheikh Moustafa Hojeïry, alias Abou Takyé, a incité la foule à s’en prendre aux militaires, à partir de la mosquée où il prêche.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :