Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

L’ASL attaque l’armée libanaise

Posted by jeunempl sur février 2, 2013

Al Manar

Martyrs de l'Armée à ErsalUne patrouille de l’armée libanaise est tombée dans une embuscade qui lui a été tendue par un grand nombre de rebelles appartenant à la soi-disant armée syrienne libre (ASL) du côté d’Ersal (Nord Est du Liban), près de la frontière syrienne, ont indiqué des sources de sécurité à la chaine de télévision al-Manar et au site d’information libanais elnashra.

Selon des sources sécuritaires, les affrontements ont éclaté après qu’une patrouille de l’armée a arrêté Khaled Houmayed, le responsable de l’enlèvement des sept Estoniens l’été dernier à Zahlé (Békaa du centre).

Une force de l’armée a alors essuyé des tirs nourris dans le village d’Ersal de la part de miliciens armés. Deux soldats sont tombés en martyre et d’autres ont été blessés, certains sont dans un état critique. Le recherché Khaled a également trouvé la mort dans cette embuscade.

Dans un communiqué, le commandement de l’armée libanaise a confirmé ces informations, ajoutant qu’un colonel figure parmi les martyrs et que les véhicules militaires de l’armée ont été fortement endommagés. « Des hommes armés ont également été blessés dans les accrochages », précise le communiqué.

Suite à ces affrontements, une importante force de l’armée s’est déployée dans la région et a imposé un cordon de sécurité. Elle a mené une campagne de perquisition à la recherche des assaillants, selon le texte du communiqué de l’armée qui a appelé les habitants « à coopérer au plus haut niveau avec les mesures prises par l’armée en vue d’arrêter les personnes recherchées qui ont ouvert le feu. Elle a également mis en garde qu’elle ne tolèrera point toute tentative facilitant la fuite des hommes armés, avertissant que les personnes complices seront également poursuivies ».

D’après le correspondant sur place de la radio libanaise el-Nour, les miliciens ont placé les corps des soldats martyrs (au nombre de cinq selon lui) sur les capots des voitures et les ont exhibés dans les rues du village. « Des tirs de feu nourris ont été entendus en signe de joie pour cet exploit contre l’armée libanaise », rapporte ce correspondant !

Le village frontalier d’Ersal abrite des groupes armés de la soi-disant armée syrienne libre et facilite le trafic d’armes vers la Syrie pour combattre le régime syrien, selon plusieurs rapports sécuritaires qui confirment ces informations.

Il y a déjà quelques mois, des groupes de l’ASL avaient attaqué un poste de contrôle de l’armée libanaise pour faire passer un rebelle blessé en Syrie et le faire soigner au Liban, alors qu’une autre attaque avait visé le poste d’Abboudiyé après la confiscation par l’armée libanaise d’une importante cargaison d’armes en destination de la Syrie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :