Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Fayçal Karamé échappe à une attaque contre son convoi

Posted by jeunempl sur janvier 19, 2013

Mediarama

Faysal Karame - ministres de la Jeunesse et des SportsLe convoi du ministre libanais de la Jeunesse et des Sports, Fayçal Karamé, membre de la majorité, a été la cible ce vendredi d’une attaque armée qui a fait cinq blessés parmi ses gardes du corps. Le ministre a dénoncé une «tentative d’assassinat» visant à déstabiliser la ville de Tripoli.

L’attaque, dont les circonstances n’ont pas encore été éclaircies, s’est produite à «300 mètres de la Place al-Nour, où les familles et les proches des islamistes libanais tués à Tall Kalakh, en Syrie, observaient un sit-in. Des témoins affirment avoir entendu des tirs nourris et une explosion, lors du passage du convoi de M. Karamé. Un tout-terrains Nissan, appartenant au convoi a pris feu après avoir été atteint de plein fouet par une grenade de type Energa.

Dès l’annonce de la nouvelle, des dizaines de partisans des Karamé se sont dirigés vers la demeure familiale, où l’Armée libanaise a dépêché une patrouille qui a procédé à un vaste déploiement pour prévenir tout incident.

Intervenant sur les médias quelques temps après l’attaque, M. Karamé a déclaré qu’il ne pouvait accuser «personne pour l’instant». «Notre famille a offert un martyr (son oncle, Rachid Karamé, assassiné en 1987 alors qu’il était Premier ministre. Le chef des Forces libanaises, Samir Geagea, avait été reconnu coupable du meurtre) pour le Liban et le fera encore», a-t-il affirmé.

Selon M. Karamé, l’objectif de cette attaque est de «déstabiliser la situation dans le pays, et plus particulièrement la sécurité de la ville de Tripoli». Et M. Karamé de poursuivre: «Je ne sais pas qui est l’auteur de cette attaque. J’étais dans ma voiture lorsque des tirs ont éclaté de toutes parts. Puis une grenade Energa a été tirée contre une des voitures du convoi qui a pris feu totalement. Cinq de mes chababs (hommes) ont été directement touchés. Je ne sais pas si nous pouvons appeler cet incident autre qu’une tentative d’assassinat».

Appelant ses partisans au calme et à la retenue, le ministre a indiqué que «certains veulent plonger le pays dans la guerre civile.» «Il faut préserver la sécurité de Tripoli car nous n’avons d’autres choix que de vivre dans notre ville. On m’a pris pour cible car je représente la voix de la modération et je dis toujours que Tripoli n’appartient pas aux extrémistes», a encore dit M. Karamé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :