Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

L’ASL utilise l’arme chimique, et se dispute le butin !

Posted by jeunempl sur décembre 25, 2012

Al Manar

Logo de l'Armée Syrienne Libre (ASL)Premier recours effectif aux armes chimiques !

A Daraya, près de Damas, sept soldats de l’armée régulière syrienne ont trouvé la mort après que des hommes armés eurent utilisé des matières gazeuses dans des boites en plastique. Selon la télévision russe arabophone « Russia Today », citant une source militaire à la garde présidentielle syrienne, « les boites en question contiennent un bouton jaune qui, une fois pressé, laisse dégager un gaz de couleur jaune. Ce gaz provoque le disfonctionnement des muscles de l’homme et ensuite sa mort, juste une heure après son inhalation », explique-t-on de la même source.

L’ASL chasse des milliers de chrétiens et tue plus de 100 personnes dans le rif de Hama

Des groupes de la soi-disant armée syrienne libre (ASL), affiliés au « conseil militaire révolutionnaire dans le rif de Hama », ont lancé lundi une campagne d’épuration et d’expulsion massives contre les habitants alaouites du rif de Hama notamment dans la partie nord et nord ouest.

Avec la participation des bandes du « front annosra » (affilié à al-Qaïda) et « la brigade alHaq » (affiliée aux Frères musulmans), ces groupes armés ont expulsé tous les habitants des deux villages chrétiens, Tlayssiyeh et Zoughba. Situés à 40 km de la ville de Hama, la population de ces deux villages est estimée à près de 10000 personnes !

Le site syrien de l’opposition « syriatruth » a publié sur internet un communiqué du soi-disant « conseil militaire » revendiquant au nom des groupes armés ces agissements. D’après le texte du communiqué, on affirme que « les combattants du front Al Nosra ont envahi le village chrétien Zoughba dans le rif de Hama », où ils ont « tué plus de 100 chrétiens renégats et chassé tous les habitants, tout comme ceux du village Tlayssiyeh… »

Ces hommes armés avaient incendié une station de production d’électricité près du village Halfaya, inscrivant sur ses murs « Nous ne voulons pas l’électricité d’al-Assad, la lumière de l’Islam nous suffit » !

Les groupes terroristes armés adoptent la politique de la terre brulée, détruisant toute l’infrastructure du pays (stations électriques, ponts, chemins de fer, industries, écoles, hôpitaux et autres), sous prétexte qu’ils ont été construits par Bachar elAssad !

Hama, ville militaire stratégique, nouveau front de guerre

Selon des sources sur le terrain citées par le site syriatruth, les groupes armés à Hama ont appelé eux renforts ces deux derniers jours. C’est ainsi que des milliers d’hommes armés présents à Idlib et Alep les ont joints. Leur nouvelle mission étant d’ouvrir un nouveau front dans le rif de Hama, compte tenu de son importance stratégique pour les renseignements occidentaux. Dans cette région se trouvent plusieurs sites industriels et militaires sensibles.

Washington et Israël œuvrent depuis longtemps à recueillir des informations sur la nature des productions balistiques dans ces usines. L’année dernière, l’ancien chef de l’opposition syrienne basée à l’étranger Bourhan Galioun avait prétendu dans une lettre secrète aux Etats-Unis, dont le site syriatruth a obtenu une copie, que le régime syrien détenait des prisonniers dans ces sites !

Attaque contre des villages sunnites !

Les hommes armés n’ont pas épargné les sunnites du village Kamhana, situé également dans le rif de Hama. Accusés par les groupes terroristes d’être loyaux au régime syrien, les habitants de ce village ont réussi à en chasser les hommes armés. Des jeunes sont toutefois tombés en martyre, dont entre autre Ahmad el-Abdallah Omar el-Kachto, et Ahmad Ammar Bakri Zaatar.

Les groupes armés se disputent le butin !

Vendredi dernier, la tension est montée d’un cran dans les rangs des groupes armés, et des accrochages armés étaient sur le point d’éclater, après que les brigades alHaq, affiliée aux frères musulmans, ont pillé et récupérer les butins dans le rif de Hama, laissant les blessés et les morts par terre. Selon un élément de ces groupes armés s’exprimant dans une vidéo, ces incidents ont eu lieu dans le village Khattab et Tibat elImam, situés à 15km au nord ouest de la ville de Hama.

Presse turque : L’ASL vole le pain syrien pour le vendre en Turquie

Des reportages effectués ces derniers jours par la presse turque ont révélé que les éléments de l’armée syrienne libre volent le pain produit par les boulangeries dans les villes syriennes du Nord, surtout à Alep, pour le vendre ensuite à un prix beaucoup plus élevé en Turquie, notamment à Alexandrette (ou Iskenderun) au sud. Ces agissements dangereux ont privé la population syrienne de cette nourriture de première nécessité. On estime à 30 tonnes du pain volé par jour !

Sous le titre « les voleurs du pain libres (…) », en allusion aux soldats de « l’armée syrienne libre », un journal turc s’est demandé à la fin d’un article : « comment qualifie-t-on de libre celui qui vole le pain de ses compatriotes ? »

Un caméraman tué à Damas

Un caméraman travaillant à la télévision syrienne a été tué vendredi par les tirs d’hommes armés dans un quartier à l’ouest de Damas. « Il s’agit de Haydar el-Samoudi, il a été tué devant son domicile au quartier Kafarsousé à Damas », a précisé la TV syrienne. Né à Damas en 1967, il a travaillé au journal assawra (révolution :ndlr) et puis à la télévision syrienne en 1998.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :