Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Déluge de fer et de feu sur la bande de Gaza

Posted by jeunempl sur novembre 15, 2012

Mediarama

Israël a lancé une vaste offensive contre la bande de Gaza déclenchée par l’assassinat, mercredi, du chef militaire suprême du Hamas, Ahmad Al-Jaabari, suivi d’une série de raids aériens contre de nombreuses cibles qui ont fait des dizaines de morts et de blessés dans les rangs palestiniens.

Les organisations palestiniennes, qui ont dit qu’«Israël avait ouvert les portes de l’enfer», ont riposté en tirant des dizaines de roquettes sur des colonies et des villes israéliennes, qui ont fait, jeudi, trois morts côté israélien. Les Palestiniens ont affirmé avoir pris pour cible Tel-Aviv avec une roquette de fabrication locale. Ces attaques interviennent alors qu’une médiation était en cours, sous l’égide de l’Egypte, pour instaurer une trêve, dont le principe avait été accepté par les mouvements palestiniens. Les pourparlers indirects avaient provoqué une sorte de relâchement dans la vigilance des responsables du Hamas, qui ne s’attendaient pas à une offensive d’une telle envergure.

Cette nouvelle guerre, baptisée par les Israéliens «Colonne de Fumée», embarrasse fortement l’Egypte, dirigée par les Frères musulmans. Le Caire a réagi en rappelant son ambassadeur à Tel-Aviv en signe de protestation. Israël a répondu par une mesure similaire. Les Etats-Unis ont immédiatement exprimé leur soutien à Tel-Aviv, invoquant le «droit d’Israël à se défendre», alors que la Russie a condamné les attaques israéliennes. Les Etats du Golfe, très embarrassés car ils préfèrent se focaliser sur le dossier syrien, ont convoqué une réunion urgente des ministres des Affaires étrangères, vendredi. Ce jeudi, les raids israéliens se sont poursuivis de plus belle, de même que les ripostes palestiniennes. Sur le terrain, trois combattants palestiniens ont été tués, portant à 11 le bilan des victimes. L’armée israélienne a annoncé avoir attaqué jeudi une centaine de sites. Selon les militaires, les bombardements ont pour objectif essentiel de détruire les arsenaux des groupes palestiniens, notamment les stocks de roquettes d’artillerie capables d’atteindre le centre d’Israël, zone à haute densité de population. Le commandement militaire israélien et les autorités politiques n’excluent pas une opération terrestre et affirment que l’opération risque de durer longtemps. L’objectif déclaré est de «renforcer la dissuasion», sérieusement entamée lors de la dernière guerre de Gaza, en décembre 2008-janvier 2009. Les combattants palestiniens ont riposté aux bombardements terrestres et aériens en tirant 132 roquettes sur le sud d’Israël tuant trois personnes et faisant des blessés.

Face à ces développements, les autorités israéliennes ont ordonné la fermeture des écoles. Sur le plan diplomatique, le Conseil de sécurité des Nations unies a tenu mercredi soir une réunion d’urgence. Après avoir donné la parole aux représentants des parties en conflit, les 15 membres permanents du Conseil de sécurité, réunis à la demande du président égyptien Mohammad Morsi, ont évoqué les raids israéliens sur l’enclave palestinienne. Selon l’ambassadeur permanent de la Russie auprès de l’ONU Vitali Tchourkine, plusieurs membres du Conseil ont appelé les parties à «la retenue et à mettre fin aux violences».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :