Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

« Ossit sawani » de Lara Saba gagne le prix du meilleur acteur au Festival international du film indépendant à Bruxelles

Posted by jeunempl sur novembre 12, 2012

iloubnan.info

Le film libanais Ossit sawani de Lara Saba a remporté le prix du Meilleur acteur au Festival international du film indépendant (Fifi) qui a été clôturé Samedi soir à Bruxelles (Belgique). Le prix a été décerné au tout jeune Aala’e Hammoud, qui faisait sa première expérience en tant qu’acteur.

Dans Ossit Sawani, Aala’e Hammoud joue le rôle de Marwan, un enfant de 12 ans victime d’exploitation sexuelle, et qui vit auprès d’une mère alcoolique. Il fuit alors sa maison pour mettre fin aux mauvais traitements émotionnels et physiques qu’il subit. Mais il devient alors la proie de la drogue.Marwan est l’un des trois protagonistes de l’histoire de ce film. Les personnages vivent à Beyrouth, et appartiennent à des milieux sociaux différents. Ils ne se rencontreront jamais, mais leurs sorts et leurs destins s’entrelacent autour d’un même évènement qui aboutit à un changement radical dans la vie de chacun d’entre eux.

Pour la réalisatrice Lara Saba, fière de cette récompense, le jeune Aala’e Hammoud mérite bien ce prix. «Plusieurs enfants ont participé au casting pour le rôle de Marwan. Mais nous avons découvert Aala’e à Bourj Hammoud, ou il travaillait dans un magasin de narguilés à livrer les commandes ».

Elle ajoute: «Je l’ai approché car il avait les traits que je recherchais. Encore enfant, il y avait en lui cet aperçu de souffrance sachant qu’il avait dû quitter l’école quelques mois plus tôt. Ses traits donnent une dimension réaliste au personnage et il est conforme aux caractéristiques que j’avais définies. En effet, je voulais construire à l’écran l’image d’un enfant qui ne serait pas complètement détruit, mais conserverait une partie intacte, ce petit quelque chose de l’enfance ».

Devant la caméra, Aala’e « avait cette belle spontanéité », selon Lara, qui conclut « Après avoir obtenu l’accord de ses parents pour sa participation au film, je n’ai pas cru bon de lui inculquer une quelconque formation théâtrale. J’ai préféré qu’il conserve sa vraie nature et sa spontanéité. »

La productrice/scénariste Nibal Arakji a souligné pour sa part que Aala’e « a excellé dans ce rôle difficile et touchant. Il a incarné le cas de beaucoup d’enfants au Liban qui souffrent d’exploitation sexuelle. Il a mérité ce prix, et nous sommes fiers de lui ».

Ossit Sawani a été projeté au gala d’ouverture du Festival international du film indépendant (Fifi) qui a eu lieu à Bruxelles (Belgique) du 6 au 10 novembre, et qui a choisi le Liban pour pays vedette pour sa 39e année.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :