Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Lancement du projet de réhabilitation du dépotoir de Saida et sa transformation en zone verte sous le parrainage de Khoury

Posted by jeunempl sur octobre 4, 2012

N.A. – ANI

Le projet de réhabilitation du dépotoir de Saida et sa transformation en zone verte a été lancé jeudi lors d’une cérémonie organisée au Boulevard maritime du président martyr Rafik Hariri, sous le parrainage et en présence du ministre de l’Environnement Nazem Khoury.

La signature d’un accord sur le projet a été conclue entre le ministère de l’Environnement, le PNUD et le président du Programme des Nations Unies pour le développement Robert Watkins en présence du chef du bloc parlementaire du Futur Fouad Siniora, de la député Bahiya Hariri et d’autres personnalités.

Dans son discours prononcé à l’occasion, M. Watkins a noté que cette initiative a coïncidé avec le 20è anniversaire du premier Sommet mondial qui a eu lieu à Rio et qui a mis le développement durable au devant de la scène, soulignant que « les politiques précédentes qui sont toujours prioritaires, ont des objectifs politiques et sociaux pour les questions environnementales ».

Le représentant résident du PNUD a indiqué qu’au cours des dernières années, « le Liban a enregistré un progrès en terme d’adoption des politiques qui protègent et revitalisent le milieu « .

« Mais les défis à relever sont nombreux, en particulier la pression énorme exercée sur les ressources naturelles limitées au Liban en raison de la croissance économique et de l’expansion de la population », a-t-il dit.

Et d’ajouter que « le lancement des travaux de réhabilitation du dépotoir est un signe de notre persévérance. Ce dépotoir a toujours été une source d’inquiétude pour Saida et pour le Liban en général puisqu’il contribue à accroître les émissions de gaz ».

Le président Siniora a affirmé que la reconstruction et le développement ne peuvent être atteints sans une vision futuriste et une forte volonté.

Il a rappelé à cet égard des efforts déployés par le président martyr Rafic Hariri qui tentait de faire de Saida une ville moderne.

Le ministre Khoury a, à son tour souligné l’importance de cet événement, rappelant que le Liban s’était joint en 1977 à la convention de Barcelone relative à la protection de la mer Méditerranée et a introduit les modifications nécessaires en 2008, jugeant nécessaire de nettoyer les rives pour garder de bons liens avec les pays méditerranéens.

S’adressant aux journalistes, il a mis l’accent sur « leur responsabilité à transmettre la meilleure image du Liban ».

« Cette réussite n’aurait pas vu le jour sans une coopération entre toutes les parties concernées, notamment le Ministère, la municipalité, la société civile et le PNUD, » a conclu M. Khoury.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :