Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Benoît XVI au Liban: le pape ne vient pas en chef politique

Posted by dodzi sur septembre 12, 2012

AFP/Romandie

CITE DU VATICAN – Benoît XVI ne vient pas comme un puissant chef politique au Liban et il ne faut pas attendre de lui des consignes précises aux chrétiens syriens dans la crise actuelle, a indiqué mardi à Rome le porte-parole du Saint-Siège, le père Federico Lombardi.

Le pape ne se présente pas comme un puissant chef politique et il ne faut attendre de grandes interventions de nature politique sur la Syrie ou d’autres sujets, a déclaré le père jésuite au cours d’un point de presse, soulignant qu’il s’agit de remettre une exhortation apostololique aux chrétiens de la région.

Le pape se rend au Liban de vendredi à dimanche, son quatrième voyage au Moyen-Orient après la Turquie, Chypre et la Terre sainte.

Par la remise de ce document intitulé Eglise au Moyen-Orient, et dont la devise est Pax vobis (la paix soit avec vous), il veut simplement faire en sorte qu’à travers son témoignage, la communauté chrétienne serve la concorde, a souligné le religieux.

En venant au Liban, le pape donne aussi un signe de participation et d’encouragement aux habitants d’une région tourmentée, il marque une volonté de présence à un moment donné sans se laisser dicter par les circonstances, a-t-il ajouté.

Interrogé sur la division de la communauté maronite libanaise sur la crise syrienne et un éventuel message plus spécifique du pape, le père Lombardi a répondu: Chacun (des chrétiens au Liban) assume ses propres responsabilités, mais le pape et le Vatican n’ont pas une indication concrète spécifique pour dire aux chrétiens ce qu’ils doivent faire.

Il a rappelé les précédents appels du pape aux protagonistes de la crise syrienne à rechercher une solution de paix.

Interrogé sur sa sécurité, alors que plusieurs déplacements sont prévus en papamobile à Beyrouth et dans la zone autour de Beyrouth, le porte-parole a indiqué qu’il n’y avait pas de préoccupation sur un danger particulier.

Le pape rencontrera, a-t-il annoncé, les responsables des quatre principales communautés libanaises (sunnite, chiite, druze et alaouite), qui seront aussi à l’aéroport à son arrivée.

Le père Lombardi n’a pas exclu que Benoît XVI salue des groupes de personnes venant d’autres pays, notamment des réfugiés chrétiens d’Irak et de Syrie, même s’il n’y a pas d’entrevues programmées.

Il a été aussi interrogé sur la publication à l’avance, qui a fait grand bruit, sur le site officiel de la visite pontificale, du discours du patriarche melkite, Grégoire III Laham, devant le pape à Saint-Paul de Harissa.

Le patriarche Grégoire y demande carrément au pape la reconnaissance de l’Etat palestinien par le Saint-Siège.

Les adresses de bienvenue peuvent changer, elles ne doivent pas être publiées deux semaines avant, ce n’est pas une pratique correcte, a observé le père Lombardi, qui dit avoir contacté le site http://www.lbpapalvisit.com.va, pour lui en faire la remarque.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :