Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

L’UE poursuit son soutien au déminage du Liban

Posted by jeunempl sur juillet 27, 2012

(L’Orient le Jour)

L’ambassadrice Angelina Eichhorst, chef de la délégation de l’Union européenne, et le brigadier Imad Adaïmi, directeur du Bureau national de déminage, ont visité hier le Bureau régional de déminage à Nabatiyeh et l’ONG britannique MAG (Mines Advisory Group) dans un de ses sites opérationnels dans le village de Arnoun.
L’Union européenne finance actuellement un programme d’action sur les mines de 7 millions d’euros, visant à assister le Liban à établir les conditions nécessaires pour assurer la sécurité de sa population et pour son développement économique et social. Les activités mises en œuvre par cinq organisations non gouvernementales, parmi lesquelles MAG, comprennent des opérations de déminage de munitions à fragmentation au Liban-Sud, de déminage dans le centre et le nord du Liban, des campagnes de sensibilisation sur les dangers des mines et un soutien aux victimes.

Ce programme de l’UE a été élaboré en étroite collaboration avec le Bureau national de déminage, l’autorité libanaise qui gère toutes les activités liées à des actions humanitaires de déminage sur tout le territoire libanais et se fonde sur les priorités nationales antimines. L’un des objectifs du programme est de renforcer les capacités du Bureau libanais de déminage en termes techniques et de gestion. Cette composante du programme est mise en œuvre par le Programme des Nations unies pour le développement.

L’Union européenne demeure le principal donateur dans le domaine de la lutte contre les mines au Liban. Depuis 2006, elle a alloué au pays un total de 18 millions d’euros. Cette contribution a déjà permis le déminage de millions de mètres carrés de terrain, qui sont désormais à nouveau utilisables à des fins de production, telles que l’agriculture, par les populations affectées. Le soutien de l’UE a également mené au déploiement d’équipes de déminage qui ont reçu une formation et représentent ainsi une ressource de compétences et de savoir-faire pour le Liban, l’organisation de formations de sensibilisation auprès des populations locales et le soutien aux victimes des mines.

Mme Eichhorst a été brieffée sur le travail du Bureau régional de déminage et du Mines Advisory Group. Elle a également discuté du travail quotidien des équipes de déminage et a eu l’opportunité d’observer leurs opérations sur le terrain.

« Malgré les résultats positifs de ce programme, il reste un nombre considérable d’obus non explosés. Trop d’enfants sont toujours empêchés de jouer dans les champs, trop d’hommes et de femmes risquent continuellement d’être blessés à vie », a-t-elle affirmé. Elle a ensuite remercié « le Centre national de déminage, en particulier le général Adaïmi, l’armée libanaise et les ONG diverses pour leur travail méticuleux » et exprimé sa « gratitude à ceux qui risquent leur vie tous les jours pour protéger la collectivité ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :