Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Le point sur les transferts en championnat du Liban de basket-ball – 1/2

Posted by jeunempl sur juillet 2, 2012

Mohamad Ezzedine – RPL Marseille

La saison 2011/2012 fut sans conteste la plus spectaculaire de toutes, au bout de laquelle le Champville remporta le championnat national, alors que l’Anibal Zahle décrocha la Coupe du Liban. Dix mois durant les fans du ballon orange se sont époustouflé devant des matchs à enjeux et des rencontres tout simplement à couper le souffle. Si l’exercice écoulé vous a plût, attendez de voir ce que vous réserve la saison prochaine.

Celle-ci s’annonce d’ores-et-déjà encore plus spectaculaire, bien plus passionnante. Forcément donc inoubliable. Malgré la crise économique qui ravage le pays et l’insécurité galopante, les clubs de basket-ball libanais restent tout de même les principaux acteurs de la vie sportive libanaise. Car il en faut beaucoup, mais vraiment beaucoup plus pour les intimider. Et c’est tant mieux, car le basket-ball reste au Pays du Cèdre l’unique échappatoire à la morosité pesante.

RPLFrance.org vous propose un tour d’horizon en deux étapes de l’actualité des transferts durant la période de l’inter-saison dans le championnat du Liban de première division. Âme sensible s’accrocher, surprises et sensations fortes assurés!

Champville:

Honneur au champion national en titre. Vainqueur cette saison du championnat du Liban pour la toute première fois de son histoire après une finale âpre remportée au forceps face à Anibal Zahle (trois victoires à une), la formation du Metn s’attend déjà à une très forte concurrence la saison prochaine.

Le coach Ghassan Sarkis sait mieux que quiconque qu’il sera plus difficile pour son équipe de conserver son titre que de le décrocher. En effet, l’entraineur le plus titré du basket-ball local devra faire avec les restrictions budgétaires.

Selon le site d’informations sportives http://www.sports-leb.com le Champville serait en difficulté financière, raison pour laquelle les joueurs Elie Stephan et Mohamad Ibrahim auraient quitté les Maristes pour La Sagesse Beyrouth.

Toujours selon le même site, les négociations engagés avec le pivot international géorgien de Mahram (Iran) Nicolos Tsakashvili auraient échoués sans que le site ne précise de raison. Toujours est-il que le Champville n’est pas resté les bras croisés. Après avoir prolongé le contrat de la légende vivante du ballon orange libanais Fadi-el-Khatib, le champion sortant s’est attaché les services Hussein-el-Khatib (Hoops), Anis Feghali (Tebnine) et Nadim Souad (Bejjeh).

Amchit:

Le nouveau promu parmi l’élite sera sans conteste l’équipe à suivre en 2012/2013. Le champion du Liban de seconde division a crée LA surprise du mercato d’été après avoir signé cette semaine l’international libanais Matt Freijeh qui a participé avec l’équipe nationale au Championnat du Monde 2010 en Turquie. Le troisième club du caza de Jbeil en D1 travaille d’arrache-pied afin de bâtir une équipe compétitive pour le prochain exercice. Entrainé par Elie Sfeir, Amchit a déjà signé Sabah Khoury (La Sagesse) et Mohamad Hamdar (Hoops). Amchit qui jouera dans un stade flambant neuf, prétendra assurément à une place en «Final Four», à moins que…

Byblos

Après une phase Aller de saison régulière tout bonnement tonitruante qui a vu Byblos se classer à la troisième place du classement général, derrière le Champville et le Riyadi Beyrouth, l’ambassadeur de Jbeil s’est par la suite affaibli, terminant la saison à une modeste sixième place.

Néanmoins, l’équipe entrainé par Joe Moujaes, nourrit légitimement des ambitions de dernier carré pour l’an prochain avec des joueurs tels Ali Barada, Tom Amar, Omar Ayoubi (Mouttahed Tripoli), Sharbel Sokhon (La Sagesse), Hassan Safieddine (Shabeb Zahle), Hussein Tawbe (Riyadi Beyrouth) et Joe Ghattas (La Sagesse).

Riyadi Beyrouth

Après avoir perdu sur tous les tableaux la saison écoulée -championnat, Coupe, Championnat d’Asie de l’Ouest-, le Riyadi Beyrouth n’était pas à une désillusion près. Incroyable mais vrai, l’inimaginable arriva: sans crier gare le coach Fouad Abou Chacra démissionna en juin dernier de son poste d’entraîneur de la formation de la Manara après avoir remporté avec elle sept titres de champion du Liban (de 2005 à 2011) et une Coupe d’Asie des clubs (2011).

Fouad Abou Chacra s’est ainsi engagé pour une durée de quatre ans en faveur de La Sagesse, le rival de toujours. Il était donc important pour l’administration du Riyadi de compenser la démission de son entraîneur emblématique, qui aura à jamais le mérite d’avoir redoré le blason du club.

Une fois le choc du départ digéré, la «Maison Jaune» a embauché un des plus grands noms du basket-ball international en la personne de Slobodan Subotic qui a entraîné de grandes équipes en Euroligue (Olympiakos le Pirée, Panathinaikos Athènes etc…).

Car il se dit du côté de la Manara que plus aucune compétition n’échappera à la suprématie du Riyadi Beyrouth. C’est pourquoi le club le plus titré du basket-ball libanais mise également sur l’avenir. Souvent comparé – à juste titre- au «Tigre» Fadi-el-Khatib et pisté par plusieurs grands clubs du Vieux Continent, Ahmad Ibrahim (ligue universitaire NCAA avec l’Université de Rice aux États-Unis), portera le maillot jaune la saison prochaine. La future star des parquets asiatiques sera associé à Ralf Akl (Amchit), qui n’est autre que le petit frère du nouveau meneur de jeu de La Sagesse et du «Montakhab» Rodrigue Akl.

Le Riyadi Beyrouth endossera fort logiquement les habits de favoris dans la lutte pour le titre de champion du Liban de première division 2012/2013. Le Champville pourra t-il faire front à la force destructrice du terrifiant effectif du Riyadi? Nous verrons dans le deuxième numéro de ce dossier spécial transferts que la «Maison Jaune» et les Maristes auront à faire à une concurrence acharnée et féroce du Mouttahed Tripoli, de l’Anibal Zahle mais surtout de La Sagesse principal animateur sur le marché des transferts.

Un quota pour plus de compétitivité

L’augustisime fédération libanaise de basket-ball a émis une liste dite «Liste A» dans laquelle figure les joueurs d’élite du championnat de première division. Les règles sont claires: aucune équipe ne peut engager plus de cinq joueurs d’élite sous peine de sanctions de la part de la FLBB. Mise sur pied en 2010, cette initiative a pour but de raviver et d’accentuer la compétition entre les équipes. Cette saison elle a porté ses fruits puisque le Riyadi Beyrouth a perdu la suprématie sur le championnat et la Coupe après 7 ans d’un règne sans partage qui avait finit par agacer les amoureux du ballon orange au Pays du Cèdre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :