Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Port Phénicien de Beyrouth: Lettre ouverte à Gaby Layoun

Posted by jeunempl sur juin 27, 2012

Cher Monsieur le Ministre LAYOUN,

J’espère sincèrement que vous allez lire cette lettre, parce que je ne fais pas partie de ceux qui ont tendance à insulter et envoyer des messages de haine. Je suis un citoyen concerné et désillusionné par la tendance que prend la politique dans ce pays, et j’ai honte de voir comment nous sommes incapables de protéger même les choses dont on a tous convenu, et incapables aussi de protéger notre culture et héritage archéologique de notre tendance à tout politiser !

Un crime a eu lieu hier au Liban devant nos yeux !

C’est un crime punissable par la loi libanaise: la loi nationale et la loi internationale. Quel que soit le motif que vous allez utiliser pour vous justifier politiquement, il n’en demeure pas moins que c’est une énorme perte pour tous les Libanais, non seulement au niveau archéologique, mais aussi au niveau symbolique. De voir remplacer NOTRE HERITAGE par une tour dans laquelle aucune personne que je connaisse ne pourrait même acheter 1 m2, une tour qui sera destinée aux riches du Golfe. Ce que le Général a toujours combattu.
Ainsi, en rapport à une certaine dynamique politique et à l’histoire contemporaine (Oui, mais « ces vestiges archéologiques ont été volés du temps de Hariri dans les années 90, donc qu’est-ce qu’on peut faire maintenant?»), utiliser ce type d’argument inapproprié est totalement inacceptable, et votre ministère, pour certaines raisons, n’a pas utilisé les moyens institutionnels et judiciaires qu’il avait à sa portée afin d’arrêter cet acte de barbarie.

En tant qu’ancien partisan du CPL, j’ai vraiment honte.
Nous avions été éduqués à l’intégrité et aux valeurs. Nous avions appris à rester forts et combattre l’injustice, aimer notre héritage et être des citoyens engagés.

Si le système judiciaire se résout à étudier de près ce cas, je suis sûr qu’il va considérer que ce qui s’est passé comme un crime, mais va –t-il pour autant punir les coupables et leurs complices ? Allez-vous avoir une conscience tranquille, sachant que des parties du port phénicien de Beyrouth ont été détruites durant votre mandat ?

Je vous demande donc en tant que citoyen ou bien de démissionner de vos fonctions, ou bien de désapprouver ce qui s’est passé devant l’opinion publique et de prendre les mesures adéquates. Vraiment, faites quelque chose, ne parlez pas uniquement !

Merci pour votre temps et bon courage

Signature
Marina El-Khoury, auteure de cette lettre
Co signée, en signe de solidarité avec cette démarche citoyenne par
René Naba, journaliste
Antoine Saab, centralien Paris, ergonomie médico hospitalier
François El-Bacha, économiste

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :