Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Général Michel Aoun: les incidents de sécurité sont concoctés par des parties étrangères et locales

Posted by jeunempl sur juin 19, 2012

D.CH. – ANI

Le chef du bloc parlementaire du Changement et de la Réforme, le député Michel Aoun, a indiqué mardi au terme de la réunion de son bloc à Rabieh, que les récents incidents de sécurité au Liban n’étaient pas survenus par pur hasard, mais étaient concoctés par des parties étrangères et locales, afin de semer le chaos au Liban.

« Le complot existe, mais avec une participation de parties locales. Nous devons avertir les Libanais d’être entraînés vers de tels incidents, dans différentes institutions. Nos ministres sont visés par de fausses crises, tel le barrage de Janneh. Toutes ces crises sont sans fondement », a-t-il affirmé.

Et de préciser: « Les éléments relatifs au détournement des fonds de l’Etat sont désormais complets. Le rapport de la Cour des comptes a été émis et les quitus ont été rejetés. Le rapport a signalé les erreurs et pointé du doigt les grandes fraudes. Le dossier sera prochainement déféré devant le parquet général ».

« Leurs cris sur le dossier du barrage de Janneh ou autres, ne changeront pas les faits et ne bloqueront pas nos projets. Nous avons identifié les criminels, les raisons de la dette publique et comment les fonds publics ont été détournés », a-t-il martelé.

Au plan de la crise de l’électricité, le député Aoun a indiqué que le blocage des routes est inutile.

« Ceux qui incitent les ouvriers et les citoyens à bloquer les rues, sont notamment ceux qui ont bloqué le financement nécessaire pour l’exécution des projets de l’Electricité du Liban. S’ils veulent manifester, qu’ils appellent tous les Libanais à protester contre ceux qui ont bloqué les budgets réservés au secteur de l’électricité », a-t-il dit.

M. Aoun a dans le même contexte précisé que la responsabilité de son bloc parlementaire à l’égard du ministère de l’Energie et des Ressources hydrauliques, a pris fin en 2010, après avoir établi un plan pour le secteur. »Dès lors, la responsabilité d’assurer les fonds nécessaires à l’application du plan incombe au gouvernement réuni ».

Concernant l’affaire des employés journaliers de l’EDL, M. Aoun a souligné que le ministre de l’Energie Gebran Bassil a déployé des efforts afin d’être équitable avec eux. Selon ses propos, ces employés ont été exploités durant vingt ans et sont utilisés et objets d’incitation ces jours-ci.

« Nous demeurerons dans nos ministères, car nous avons la conscience tranquille. Mais nous sommes soucieux pour la patrie, car ils veulent y torpiller les institutions », a conclu le député Aoun.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :