Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Libération des otages libanais de l’armée syrienne libre : Retour sur une journée folle !

Posted by jeunempl sur mai 25, 2012

[Note du MPLBelgique.org : Recueil d’articles sur l’épisode de la libération… fictive]

Les pèlerins chiites libanais enlevés à Alep libérés

(L’Orient le Jour)

Les ex-otages en route pour Beyrouth à bord d’un avion privé mis à disposition par Saad Hariri ; Nasrallah remercie tous ceux qui ont participé à la résolution de la crise.

Trois jours après avoir été enlevés dans la province d’Alep, en Syrie, les pèlerins chiites libanais ont été libérés aujourd’hui. Dans un premier temps, les pèlerins ont été transférés en Turquie. De là, ils sont partis vers le Liban à bord du jet privé de l’ancien Premier ministre libanais Saad Hariri qui a mis l’appareil à leur disposition. L’avion devait atteindre Beyrouth vers 19h, heure locale.

« Nous remercions l’ancien chef du gouvernement Saad Hariri pour tous les effort qu’il a déployés pour aider à la libération des otages et pour avoir offert son jet privé en vue de leur rapatriement », a indiqué le Premier ministre libanais Nagib Mikati. « J’ai reçu un message du Premier ministre turc Recep Tayyep Erdogan, que nous remercions pour ses efforts et que je vais rencontrer dimanche prochain en Turquie afin de discuter de la situation actuelle », a-t-il ajouté.
Le Premier ministre a également exprimé l’espoir que cette libération encouragera les responsables libanais à revenir à la table du dialogue national.

Treize Libanais de confession chiite ont été enlevés par des insurgés syriens mardi dans la province d’Alep (nord) alors qu’ils revenaient au Liban après un pèlerinage en Iran.

La remise en liberté de ces ex-otages intervient alors que le Liban célèbre aujourd’hui la fête de la Libération, qui marque l’anniversaire du retrait des troupes israéliennes du Liban-Sud, en 2000.

Lors d’un discours prononcé à cette occasion, le secrétaire général du Hezbollah Hassan Nasrallah s’est félicité vendredi de la libération des pèlerins et a, lui aussi, remercié tous ceux qui ont participé aux négociations pour résoudre cette crise.

« Nous remercions Dieu pour la libération de nos pèlerins et je remercie tout ceux qui ont aidé dans cette affaire, surtout le régime syrien et le président Bachar el-Assad. Nous remercions également le gouvernement et tous les responsables qui ont déployé des efforts et entamé des négociations, notamment le président de la République Michel Sleiman, le président de la Chambre Nabih Berry et l’ancien chef du gouvernement Saad Hariri », a déclaré le leader du Hezbollah.

Il a par ailleurs appelé les responsables des voyages de pèlerinage à ne plus proposer des itinéraires par voie terrestre. « La situation régionale est très critique et nous vous demandons de voyager par avion afin d’éviter que ce genre d’incidents ne se répète », a lancé Hassan Nasrallah aux pèlerins. « Tous ceux qui insisterons à voyager par voie terrestre seront tenus pour responsables (…) », a-t-il averti.

Aux ravisseurs syriens, il a dit : « l’enlèvement d’innocents va porter atteinte à vos propres objectifs et va nuire à votre cause ». « Vous ne réussirez pas à modifier notre position politique qui est basée sur notre vision de la situation en Syrie et l’importance que nous accordons au dialogue, aux réformes, et à l’union nationale », a ajouté le secrétaire général du Hezbollah.

Ce matin, le dignitaire sunnite syrien cheikh Ibrahim al Zoabi avait indiqué à Reuters, que les pèlerins libanais allaient être libérés « dans les prochaines heures ». « Le processus est entré dans sa phase finale, ils vont être libérés dans les prochaines heures, si Dieu le veut », avait déclaré le cheikh Ibrahim al Zoabi qui menait la médiation.

Le chef de la diplomatie libanaise, Adnan Mansour, avait lui aussi dit mercredi s’attendre à une libération rapide des otages.

Les pèlerins ont été enlevés par un groupe d’insurgés syriens qui voulaient les échanger contre des prisonniers du gouvernement de Damas.

16h01 : Hariri contacte Berri: les otages chiites sains et saufs, en route pour le Liban

D.H. – ANI

Le chef du Législatif Nabih Berri a reçu vendredi un appel de l’ancien Premier ministre Saad Hariri qui l’a informé que les pèlerins libanais chiites enlevés mardi dernier en Syrie étaient arrivés sains et saufs en Turquie et avaient pris le chemin du retour au Liban.

16h08: Davutoglu à Mikati: les pèlerins enlevés en route pour Beyrouth

D.H. – ANI

Le Premier ministre Najib Mikati a reçu vendredi un appel du chef de la diplomatie turque Ahmet Davutoglu qui l’a informé que les pèlerins libanais chiites, qui étaient arrivés sains et saufs en Turquie, ont pris le chemin du retour au Liban.

16h34 : Davutoglu à Mansour: les pèlerins enlevés bientôt au Liban

D.H.  – ANI

Le ministre des Affaires étrangères Adnane Mansour a reçu vendredi un appel de son homologue turc Ahmet Davutoglu qui l’a informé que les pèlerins libanais chiites, enlevés en Syrie, sont arrivés en Turquie et rentreront au Liban dans les heures qui suivent.

16h48 : Un avion privé transportera les pèlerins libanais à Beyrouth

D.H – ANI

Le correspondant de l’ANI à l’AIB (Note du MPL : aéroport international de Beyrouth) a signalé vendredi que les pèlerins libanais chiites, qui sont arrivés en Turquie après leur libération, rentreront à Beyrouth dans les prochaines heures à bord d’un avion privé.

Il est à noter que l’avion en question n’a pas encore décollé et que le vol Ankara – Beyrouth dure une heure quarante minutes.

17h46 : Arrivée des délégations populaires à l’Aéroport pour accueillir les 11 enlevés relâchés

ANI

Les délégations populaires arrivent successivement à l’aéroport international Rafic Hariri à Beyrouth pour accueillir les 11 libanais relâchés qui arriveront, comme prévu, à Beyrouth vendredi soir à bord de l’avion privé de l’ancien premier ministre Saad Hariri.

L’avion s’était dirigé de Chypre vers l’aéroport turc d’Adana où il transportera les enlevés relâchés au Liban.

Il convient de noter que les 11 Libanais chiites ont été enlevés en Syrie alors qu’ils étaient de retour au Liban en provenance de l’Iran où ils effectuaient une visite de pélerinage.

19h14 : Les Libanais libérés arriveront à Beyrouth à 20h00

R.CH. – ANI

L’avion privé de l’ancien premier ministre Saad Hariri ,Golf IV , a atterri, forcé, à l’aéroport International de Beyrouth, en attendant que les autorités turques lui permettent d’atterrir à l’aéroport d’Adanah.

La compagnie en charge de l’avion privé de M. Hariri a obtenu le permis, en attendant que l’avion décolle avec, à son bord, les onze libanais libérés.

Les onze libanais ont été enlevés mardi 22 mai à Alep.

A noter que la durée du vol entre Adanah et Beyrouth est de 45 minutes, alors que l’avion privé de M. Hariri n’arrive pas à Beyrouth avant huit heures du soir,selon le correspondant de l’ANI Ammar Darwich.

Fin de soirée et lendemain : la Turquie retient toujours les otages libanais et les soumet à un interrogatoire…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :