Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Aoun: l’armée doit consacrer sa présence

Posted by jeunempl sur mai 22, 2012

D.CH. – ANI

Le chef du bloc parlementaire « Changement et Réforme », le député Michel Aoun, a vivement riposté mardi aux positions s’en prenant à l’armée libanaise et à son commandement.

« Nul ne peut s’en prendre à l’armée et à son commandement et demander qu’il soit congédié. Ceux qui le disent ne sont pas le modèle. Qui leur a permis de porter atteinte à la sécurité en Syrie à partir du Liban? Ont-ils oublié que les deux pays sont liés par des accords » a-t-il interrogé au terme de la réunion hebdomadaire de son bloc à Rabieh.

« Le gouvernement qui se place à l’écart de la crise en Syrie, doit se dissocier de tout ce qui nuit dans les médias, à ce pays et à son peuple. Ce peuple qui est libre de choisir le régime qui lui convient. Nous avions réclamé le départ des Syriens du Liban, mais pourquoi les suivent-ils maintenant jusque dans leur pays? » a ajouté M. Aoun, exprimant ses réserves sur l’attitude du gouvernement libanais à l’égard des refugiés syriens, qui selon lui, ne sont pas tous des réfugiés.

A propos de l’incident de Akkar, qui a fait deux morts près d’un barrage de l’armée libanaise (cheikh Ahmad Abdel-Wahed et son compagnon), le député Aoun a refusé que les soldats de l’armée soient interrogés sous détention.

« Les soldats exécutaient une mission. Et si une erreur a été commise, une enquête est lancée. Mais ces soldats doivent être interrogés, sans détention » a précisé M. Aoun.

Et d’ajouter: »L’armée doit renforcer sa présence et sauvegarder les frontières. Ceux qui réclament le retrait de l’armée doivent se taire. Ils veulent établir un jumelage entre les événements de Syrie et du Liban. Ils ne réussiront pas ».

« Nous avions tantôt porté la voix en mettant en garde, et en leur disant : vous paralysez le rôle de l’Etat. Nous les avions pointés du doigt. Il est temps qu’ils se réveillent », a-t-il martelé.

M. Aoun a appuyé la teneur du message adressé par l’ambassadeur syrien aux Nations Unies, sur la situation au Liban Nord, le qualifiant de vrai.

« Des parties au Nord veulent répandre l’anarchie au Liban et établir une zone tampon. Je ne serais pas étonné si ces parties déclarent un émirat islamiste au Nord, alors que ce sont les mêmes parties qui réclament la démocratie » a-t-il conclu.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :