Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Damas remet à la SG trois personnes impliquées dans l’enlèvement des Estoniens

Posted by dodzi sur mai 18, 2012

L’Orient le Jour

Le chef de l’État en compagnie du général Ibrahim, hier, à Baabda.

Les autorités syriennes ont remis hier à la direction de la Sûreté générale trois personnes impliquées dans le rapt des sept Estoniens dans la Békaa, le 23 mars 2011.

C’est ce qu’a indiqué hier la Sûreté générale dans un communiqué, faisant état de la nationalité des ravisseurs (un Libanais, un Syrien et un Palestinien) et rappelant que les autorités syriennes lui avaient déjà remis le principal accusé dans l’affaire, Waël Abbas, le 2 novembre 2011. Par ailleurs, le communiqué précise que la remise des trois nouveaux accusés « est le résultat d’une coordination entre la Sûreté générale et les services syriens concernés, en vertu du principe du respect mutuel de la souveraineté de chaque État sur son territoire, étant donné que le crime en question est intervenu en territoire libanais ».

Ibrahim chez Sleiman

Plus tôt dans la journée, le président de la République Michel Sleiman a reçu le directeur de la Sûreté générale, le général Abbas Ibrahim, qui l’a informé de la remise des trois accusés, attendue en cours de journée.

Signalons toutefois que ce sont les FSI qui sont en charge, depuis le début de l’enquête, de l’affaire du rapt. Si les trois accusés ont été remis hier à la Sûreté générale, c’est parce que celle-ci est seule compétente en matière d’extradition et de rapports avec des services de sécurité étrangers, comme l’explique une source des FSI. « Les trois personnes seront remises au plus tôt aux FSI pour mener l’interrogatoire dans le cadre de l’enquête en cours », indique la même source à L’Orient-Le Jour.

Rappelons qu’en mars 2011, sept Estoniens qui arrivaient en vélo de Syrie avaient été enlevés dans la vallée de la Békaa, aux frontières est. Ils avaient été libérés quatre mois plus tard dans des circonstances floues. Une somme d’argent a vraisemblablement été versée, bien que le gouvernement estonien ait refusé de confirmer ce fait. En novembre 2011, le cerveau présumé de l’opération avait été arrêté en Syrie. Deux autres hommes soupçonnés d’être impliqués dans le rapt avaient été tués en septembre dans des échanges de tirs avec la police libanaise, selon laquelle le groupe prévoyait d’enlever d’autres étrangers dans le pays.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :