Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Le Général Aoun : « l’ère de la débauche » est révolue

Posted by jeunempl sur mai 1, 2012

(L’Orient le Jour)

Le chef du Courant Patriotique Libre (CPL) Michel Aoun s’est prononcé une nouvelle fois en faveur de la loi électorale proportionnelle sur base de la circonscription unique. « Ceux qui ont un autre point de vue doivent l’exprimer au parlement », a-t-il affirmé, lundi, à l’issue de la réunion hebdomadaire de son bloc parlementaire.

Faisant référence au chef du Parti socialiste progressiste (PSP), Walid Joumblatt, qui s’est prononcé contre la loi proportionnelle, M. Aoun a ajouté : « Nous ne sommes pas obligés de gonfler son poids politique ». « Parfois, nous oublions les vols, mais nous ne tolérerons pas le vol de notre liberté », a-t-il martelé.

Le chef du CPL a en outre évoqué indirectement la polémique qui l’oppose depuis quelques jours au chef de l’État depuis sa séance de questions-réponses sur Facebook et Twitter, se demandant « pourquoi ce dernier s’était senti visé alors que je ne l’ai pas du tout cité lorsque j’ai parlé du président consensuel ».

Sur l’affaire des dépenses du gouvernement hors budget, M. Aoun a annoncé la formation d’un comité parlementaire chargé de contrôler les dépenses budgétaires effectuées depuis 1993. « L’ère de la débauche est révolue », a-t-il dit. L’objectif est d’améliorer la situation administrative et financière, mais certains comités parlementaires ont commencé à entraver cette démarche, a t-il ajouté. « Nous sommes prêts à nous présenter devant la justice… Si nous sommes condamnés pour la moindre affaire, nous nous engageons à quitter la politique », a-t-il assuré.

M. Aoun a également accusé l’opposition parlementaire de bloquer le travail du cabinet, et quelques membres du gouvernement de « complicité » en la matière. « Nous ne nous tairons pas sur cette question en dépit des attaques verbales lancées contre nous », a-t-il prévenu.

En ce qui concerne les armes saisies, samedi, par l’armée libanaise à bord du bateau « Lutfallah II » dans le port de Selaata (nord de Beyrouth), le chef du Bloc du Changement et de la Réforme a estimé qu’il s’agissait là « d’une attaque contre le territoire libanais et la souveraineté libanaise, ainsi que d’une attaque contre un pays frère, la Syrie ». « La politique de dissociation doit être appliquée par le gouvernement et par le peuple. Ceux qui pratiquent le trafic d’armes causent un dommage aux relations avec un pays frère », a-t-il ajouté.

Samedi, l’armée libanaise a saisi trois containers d’armes destinées, selon certaines sources, à la rébellion syrienne à bord du « Lutfallah II ».

Interrogée sur la prochaine visite du secrétaire d’État adjoint au Moyen-Orient, Jeffrey Feltman, au Liban, Michel Aoun a déclaré que le responsable américain « venait soutenir la corruption qu’il avait l’habitude de soutenir quand il était ambassadeur au Liban ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :