Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Réforme au Liban : Dix semaines de congé maternité au lieu des sept actuelles ?

Posted by jeunempl sur avril 27, 2012

Le Commerce du Levant

Le Parlement étudie un projet de loi pour allonger le congé maternité de sept à dix semaines : les députés Gilberte Zwein (bloc du Changement et de la Réforme, Courant Patriotique Libre) et Michel Moussa (Mouvement Amal) viennent en effet de déposer devant le Parlement un projet de loi visant à allonger la durée légale du congé maternité. Si ce projet est voté, le congé maternité passerait de 7 semaines – la durée actuelle – à dix semaines. Les trois semaines supplémentaires accordées aux salariées du privé comme aux fonctionnaires du public devraient également être payées sur la base du salaire plein.

Pour Michel Moussa, qui dirige la Comité parlementaire sur les droit de l’homme : « l’extension à dix semaine du congé maternité est indispensable au bien-être de la mère et du nouveau-né, c’est une mesure sociale que les entreprises doivent accepter ». La proposition des deux députés reste cependant encore en deçà des préconisations de l’Organisation Internationale du Travail qui préconise un congé maternité minimum de 14 semaines. « Il faut avancer progressivement, car l’impact économique est fort», prévient Michel Moussa.

En cela, le timing est sans doute mal choisi. L’Etat et les entreprises sortent en effet à peine de la hausse générale des salaires, adoptée en janvier dernier. Dans ce contexte, l’allongement du congé maternité pourrait faire hésiter certaines entreprises à recruter du personnel féminin afin d’éviter le paiement de ces trois semaines supplémentaires. Une conséquence négative alors que le taux d’activité des femmes est déjà anormalement bas (16,2 % en 2007). Et qu’aucune protection légale contre la discrimination sexuelle à l’embauche n’existe à l’heure actuelle. « C’est vrai : le code du travail ne prévoit pas de sanction en cas de discrimination à l’emploi, mais tout un réseau d’ONG et d’associations se trouve là pour protéger la femme dans le monde du travail », veut croire Michel Moussa.

Plus optimistes, certains rappellent également que le coût pour les entreprises n’est pas si élevé. « Les entreprises devraient, au final, être peu pénalisées car les femmes ont en moyenne deux enfants au Liban. Ce n’est pas un grand coût à supporter sur toute une carrière », assure ainsi l’avocate Mireille Najm.

L’idée de l’allongement du congé maternité n’est pas nouvelle : l’ancien ministre du Travail, Boutros Harb, avait déjà tenté d’imposer ces trois semaines supplémentaires dans sa réforme du code du travail en 2011. Toutefois, le projet de Boutros Harb prévoyait de ne les payer qu’aux deux tiers du salaire de référence de l’employée. Sa refonte du code du travail n’ayant jamais abouti, la réforme du congé maternité était restée lettre morte. L’initiative des deux députés pourrait peut-être parvenir à imposer une meilleure prise en compte des besoins des femmes dans la société active.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :