Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Un dispensaire juridique pour les défavorisés

Posted by jeunempl sur avril 25, 2012

Le Commerce du Levant

L’Université Saint-Joseph (USJ) ouvre en octobre prochain un dispensaire juridique pour apporter conseils et soutien aux Libanais qui n’ont pas les moyens de réaliser certaines démarches juridiques par eux-mêmes.

L’ouverture de ce dispensaire juridique est une première au Liban. Initiée par les membres de l’Opération 7e Jour, une association qui réunit les facultés et institutions de l’USJ, l’Hôtel Dieu de France et le pôle technologique de Berytech depuis juillet 2006, cette nouvelle structure entend répondre à un double objectif. D’une part, aider les Libanais dans leurs démarches administratives et les conseiller juridiquement. D’autre part, former les étudiants de droit avant leur stage au barreau en les impliquant comme bénévoles dans le projet.

« Beaucoup de Libanais n’ont tout simplement pas les moyens de consulter un professionnel du barreau. D’autres craignent de n’être pas reçus par un avocat, leur dossier n’étant pas suffisamment porteur. Nous souhaitons les aider à dépasser ces barrières afin d’entreprendre leurs démarches plus sereinement », explique Leïla Rizk, de la faculté de droit et de sciences politiques.

Cette aide juridictionnelle ne concernera que les cas « simples », comme des litiges liés au loyer, une séparation de biens entre époux, voire de simples formalités administratives. « Notre but n’est pas de suppléer au rôle d’un avocat. Si un dossier doit passer devant le tribunal, nous dirigerons l’intéressé vers l’assistance judiciaire du Barreau de Beyrouth, ou éventuellement vers le Centre Professionnel de Médiation de l’USJ si le cas peut se régler via une médiation », développe Me Karim Torbey, responsable du dispensaire et enseignant à l’USJ.

Cette initiative pourrait faire économiser entre 500.000 et 700.000 livres libanaises de frais de consultation chez un avocat aux personnes concernées.

Une quinzaine d’anciens élèves, d’enseignants et de personnels de l’USJ participe à la mise en place du projet, assistés d’une quarantaine d’élèves de troisième et quatrième année de droit. « Les étudiants vont pouvoir se pencher sur des cas pratiques avant leur stage au barreau, mais ils seront toujours encadrés de professionnels », reprend la coordinatrice.

Le dispensaire sera inauguré le 10 mai. Toutefois, il ne devrait pleinement tourner qu’à partir de la rentrée universitaire prochaine, en octobre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :