Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Tragédie à Sierre : 22 enfants décèdent dans un accident de car belge

Posted by dodzi sur mars 14, 2012

La Libre

Les témoins décrivent une tragédie « sans précédent ».

Au moins 28 personnes ont trouvé la mort dans un accident de car à Sierre, mardi soir. Il s’agit du plus grave accident de la route jamais survenu en Suisse, ont indiqué mercredi matin les autorités valaisannes lors d’une conférence de presse.

Parmi les victimes figurent 22 enfants d’une douzaine d’années. Quelque 24 autres enfants ont été blessés. « Vingt-deux enfants sont morts. Six adultes dont les deux chauffeurs sont également décédés. Les 24 passagers blessés ont été transférés dans des hôpitaux de la région. Il s’agissait bien d’enfants (deux classes en vacances dans le Val d’anivier) provenant de Lommel et Heverlee », a confirmé la porte-parole des Affaires étrangères. Ce bilan est provisoire.

Elio Di Rupo se rend sur place

Le Premier ministre se rendra ce mercredi en Suisse. Dans un communiqué, M. Di Rupo parle d’un jour tragique pour toute la Belgique. Le gouvernement met actuellement tout en oeuvre pour que les membres des familles des victimes soient correctement informées, dans la plus grande dignité. Il met également tout en oeuvre pour qu’elles soient transportées et accompagnées sur place, dit encore le communiqué du Premier ministre. On a ainsi appris que deux avions militaires allaient être affrétés.

Les circonstances se précisent, des raisons encore floues

Le car, immatriculé en Belgique, avait à son bord 52 personnes, qui revenaient de vacances de neige au Val d’Anivier. Il circulait en direction de Sion (vers Lausanne). Dans le tunnel, où la vitesse est limitée à 100 km/h, il a heurté la bordure droite de la chaussée avant de percuter frontalement et de manière « extrêmement violente » le mur de béton situé à l’extrémité d’une place de secours à droite de la route.

Si les circonstances se précisent, on ignore encore les raisons de cet accident. Les chauffeurs n’ayant démarré que depuis peu, l’hypothèse de la fatigue semble peu crédible.

L’alarme avait été donnée peu après 21h15. Plus de 200 intervenants ont été engagés, dont 15 médecins, 30 policiers, 60 pompiers, 100 sanitaires et 3 psychologues. L’intervention qui a duré plus de huit heures a nécessité l’engagement de 12 ambulances et de 8 hélicoptères.

La compagnie du car avait bonne réputation

« La société Toptours, basée à Aarschot (centre), jouit d’une excellente réputation, elle a toujours respecté les règles » de sécurité, a déclaré Melchior Wathelet à la RTBF. Les deux chauffeurs, morts dans l’accident, étaient « arrivé la veille » en Suisse et donc les « temps de conduite ont été respectés », a-t-il ajouté, précisant que le car datait de 2002. Les responsables de cette société belge se refusent actuellement à réagir.

Sur place, les Suisses promettent une enquête transparente

Le procureur Olivier Elsig a assuré qu’il ferait « tout pour savoir ce qui s’est passé » et ce, « en toute transparence ». Le véhicule est de dernière génération, neuf ou presque, a précisé le procureur. Le car était par ailleurs un « véhicule de dernière génération », muni de des dispositifs de sécurité conformes aux normes belges et européennes. Une information relayée par les sites d’informations suisse ainsi que par le Secrétaire d’Etat à la mobilité Melchio Wathelet.
Une tragédie « sans précédents »

Au cours d’une conférence de presse tenue tôt mercredi matin, le commandant de la police valaisanne a déclaré qu’il s’agissait d’une tragédie « sans précédent ».

Les services de secours se sont rendus sur place très rapidement. « Jamais ils n’avaient vu ça, ils ont été choqués », a déclaré un journaliste suisse.

Le président du gouvernement du canton du Valais Jacques Melly a fait part de son « immense tristesse » et de sa « profonde émotion ». Il a présenté ses condoléances aux familles des victimes et adressé ses remerciements aux sauveteurs qui ont oeuvré « dans des conditions très difficiles ». Selon le médecin chef de l’Organisation cantonale valaisanne de secours (OCVS), Jean-Pierre Deslarzes, « tous les intervenants ont été choqués par ce qu’ils ont vécu ».

« Ce drame va bouleverser toute la Belgique », a déclaré l’ambassadeur de Belgique en Suisse Jan Luykx, cité par l’agence ATS. Toutes les victimes viennent de deux provinces de la Belgique flamande, le Brabant et le Limbourg. « Je n’ai jamais vécu ça. L’ampleur de l’accident est difficile à digérer (…) pour le moment je me concentre sur des aspects pratiques », a-t-il ajouté, « L’émotionnel viendra lors des rencontres avec les familles ».

Les familles des victimes vont arriver dans la journée, accompagnées par des psychologues.

Un dispositif pour les familles

La priorité est désormais donnée à l’accueil des familles des victimes, a précisé le commandant de la police valaisanne Christian Varone. Elles pourraient arriver dans la journée, à tout le moins une partie d’entre elles. La police a activé sa help-line téléphonique pour établir le contact avec les familles.

Les Affaires étrangères organisent actuellement l’acheminement des familles belges jusqu’à Sierre. En collaboration avec la Défense, deux avions d’une capacité de 82 places, seraient prêts à partir pour transporter les familles, a indiqué le SPF Affaires étrangères mercredi matin. Les mutualités chrétiennes, qui ont préparé le voyage, sont actuellement en contact avec les familles pour organiser les vols vers la Suisse. Les personnes concernées sont invitées à prendre contact avec les mutualités chrétiennes pour organiser au mieux le transport des familles. La défense mettra également une cellule de crise et de soutien psychologique en place en Belgique.

« Ma pensée va d’abord à la détresse des familles », a dit mercredi matin le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders après l’accident de car survenu à Sierre, dans le Valais (Suisse). Cette détresse est d’autant plus grande que plusieurs d’entre elles sont toujours dans l’incertitude sur le sort de leur enfant, a-t-il ajouté.

L’administration de Louvain assiste les parents

L’administration communale de Louvain met tout en oeuvre pour aider les parents des enfants qui se trouvaient dans le car accidenté en Suisse. Le plan d’intervention médicale a été activé pour aider psychologiquement les familles, a indiqué l’échevin de l’Enseignement, Mohamed Ridouani. Vingt-quatre enfants de l’école Sint-Lambertus de Heverlee et leurs cinq accompagnateurs se trouvaient dans le car. L’échevin a encore ajouté qu’il ne disposait pas encore d’informations sur le nombre exact d’enfant d’Heverlee qui seraient décédés dans l’accident. »Je sais que certains enfants ont déjà contacté leurs parents par téléphone pour leur dire qu’ils étaient en sécurité. Je sais aussi que certains enfants n’ont malheureusement pas survécu à l’accident mais je ne sais pas de combien d’enfants il s’agit » a-t-il dit.

Même chose à Lommel. Vingt-deux enfants et deux enseignants de l’école primaire communale « ‘t Steksk » étaient présents dans le car a indiqué le bourgmestre de Lommel Peter Vanvelthoven au sein de l’établissement, où se tenait une réunion de crise mercredi matin. Il s’agit d’élèves de sixième année. Le nombre d’enfants blessés ou décédés n’a néanmoins pas encore été précisé, a ajouté le bourgmestre.

« Il y avait par ailleurs 7 personnes d’origine hollandaise dans le car. La nationalité des personnes décédées n’est pas encore connue. »

Le SPF Affaires étrangères vient de mettre en place un nouveau numéro d’urgence à destination des familles qui souhaitent obtenir des informations. Le 02/501.40.00 sera opérationnel à partir de 09h00.

La police du Valais a mis en place un numéro pour les familles des passagers: depuis la Belgique 0041/848 112.117 et depuis la Suisse 0848/112.117.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :