Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

L’armée libanaise renforce la sécurité à la frontière avec la Syrie

Posted by dodzi sur mars 7, 2012

L’Orient le Jour

L’armée libanaise a renforcé les mesures sécuritaires et installé des postes de contrôle dans la région frontalière avec la Syrie au nord du Liban, rapporte aujourd’hui mardi le quotidien Annahar.

Lundi, l’ambassadeur de Syrie au Liban, Ali Abdel Karim Ali, avait appelé l’État libanais à être « plus stricte » dans le contrôle de ses frontières avec la Syrie afin d’éviter l’infiltration de « groupes armés » vers son pays.

« Il existe au Liban un refuge pour les groupes extrémistes libanais. Nous exhortons l’Etat libanais à garder un œil sur ce paradis », avait affirmé l’ambassadeur à la NBN, faisant allusion aux villages dans le nord du Liban, à la frontière avec la Syrie.

« Le gouvernement et les autorités doivent respecter les accords conclus entre le Liban et la Syrie », avait-t-il ajouté précisant que les mesures sécuritaires et les efforts déjà entrepris n’étaient pas « suffisants ».

« Nous savons qu’ils tentent de résoudre ce problème, mais nous espérons qu’ils seront plus sérieux car la situation est très sensible au Liban. Tout ce qui menace la sécurité du pays du Cèdre devrait être pris au sérieux car le Liban et la Syrie ne font qu’un », avait déclaré le diplomate.

L’AFP a, par ailleurs, rapporté mardi qu’un Libanais nommé Al-Baghdadi a été enrôlé dans l’Armée syrienne libre (ASL), composée de dissidents de l’armée régulière. « Il affirme avoir été sniper à Bagdad pour soutenir l’ex-dictateur Saddam Hussein lors de l’invasion américaine avant de rentrer au Liban après la chute du régime », a déclaré ce Libanais de 29 ans à l’AFP.

Une source sécuritaire a néanmoins assuré au Nahar que l’armée contrôle strictement les passages frontaliers entre les deux pays. « Les informations concernant le trafic d’armes sont exagérées », a ajouté l’informateur qui a démenti les informations diffusées par la chaîne de télévision libanaise OTV selon lesquelles un camion transportant des armes vers la Syrie aurait été saisi par l’armée dans la région de Minieh.

Quelque 2.000 réfugiés syriens sont arrivés depuis le week-end au Liban pour fuir les violences notamment dans la région de Homs (centre), a indiqué mardi une porte-parole du HCR (Haut-commissariat aux Réfugiés) à Genève. Selon le HCR, 7.058 réfugiés syriens sont enregistrés au Liban depuis l’éclatement il y a un an de la révolte matée dans le sang par le régime en Syrie.

Mardi, l’armée syrienne a bombardé un pont dans la province de Homs (centre), principale voie de passage pour les réfugiés syriens, notamment les blessés, qui fuient vers le Liban, ont indiqué à l’AFP une ONG syrienne et des militants.

« Les forces du régime ont bombardé mardi un pont près de Qousseir, dans la province de Homs, utilisé par les réfugiés syriens, notamment par les blessés, qui fuient au Liban », a indiqué à l’AFP Rami Abdel Rahmane, chef de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme, précisant que ce pont est très proche de la frontière.

Selon an-Nahar, les offensives et bombardements menés par l’armée syrienne de l’autre côté de la frontière pouvaient être entendus mardi du côté libanais. « Des tirs en provenance du côté syrien auraient endommagé des maisons du côté libanais sans faire de victime », a précisé le quotidien.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :