Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Folles tempêtes au Liban

Posted by jeunempl sur mars 4, 2012

(L’Orient le Jour)

La tempête de neige (avec 70 cm d’épaisseur environ…) qui a isolé plusieurs régions du Liban se poursuivra jusqu’à samedi. Les flocons tomberont à partir de 300 mètres d’altitude.

La tempête de neige qui s’est abattue mercredi a isolé plusieurs régions du Liban, où l’épaisseur de la neige a dépassé parfois les 70 cm. La tempête se poursuivra jusqu’à samedi, selon les prévisions du service météorologique de l’aéroport de Beyrouth, qui précise que la neige tombera à partir de 300 mètres d’altitude.

Au Akkar, « la neige a complètement isolé la région de Wata Mechmech, les bulldozers n’ayant pas pu dégager les routes qui mènent au village, en raison de la forte tempête et de l’épaisseur de la neige », a déclaré à l’ANI, le président du conseil municipal de Mechmech, Abdel-Rahman Hajj, précisant que les habitants de la localité « se retrouvaient sans électricité, sans eau et sans carburants » et qu’« il n’existait pas de moyens pour pouvoir communiquer avec eux ». M. Hajj a indiqué que Wata Mechmech compte « quatre patients sous dialyse à l’état critique », sollicitant l’aide de l’armée et de la Croix-Rouge libanaise pour les transporter à l’hôpital. Également au Akkar, les vents violents ont déraciné de très vieux arbres.

Le même scénario s’est répété à Denniyé où les bulldozers essayaient depuis mercredi soir d’ouvrir la route principale qui relie la ville à Tripoli. La neige a par ailleurs complètement bloqué les routes menant à Bkaasafrine, Bkarsouna et les villages du caza.

La neige a aussi coupé la route de Dahr el-Baïdar et isolé plusieurs villages du Sud, du Chouf, de la Békaa et du Hermel. À Hasbaya, les pluies torrentielles ont provoqué la crue des eaux du Hasbani qui se sont déversées dans les champs alentour, endommageant les canalisations et les murs de soutènement.

Il est à signaler que dans certaines régions, les écoles ont fermé leurs portes. De plus, plusieurs stations-service se sont retrouvées à court de mazout, au moment où de nombreuses localités baignaient dans le noir, en raison des coupures du courant électrique.

Dégâts à la centrale de Jiyeh

L’Électricité du Liban (EDL) a déclaré dans ce cadre que la tempête a causé des dégâts au transformateur 66/150 KV dans la centrale de Jiyeh, entraînant une coupure du courant électrique dans plusieurs régions du Mont-Liban comme dans les régions qui sont alimentées par les stations de Damour et de Sibline. EDL a précisé dans un communiqué que les équipes techniques s’attelaient à la réparation du transformateur. Le texte a souligné par ailleurs que la tempête a causé de nombreux dégâts au réseau électrique dans plusieurs régions et que « les équipes déploient tous les efforts nécessaires pour les réparer au plus vite ».

Avis aux citoyens

Par ailleurs, le commandement de l’armée a publié un communiqué soulignant que des unités ont réussi à sauver deux bateaux de pêche au large de Tripoli. Le texte a indiqué que des unités de l’armée ont pu aussi sauver des passagers coincés dans leurs voitures. Le commandement de l’armée rappelle en outre, qu’en cas d’accidents, il est possible d’appeler les postes militaires ou encore la chambre des opérations au 1701.

De son côté, la Défense civile a appelé les citoyens à ne pas emprunter les routes secondaires qui sont dangereuses par cette tempête et à se conformer aux instructions des forces de sécurité.

Pour leur part, les Forces de sécurité intérieure ont donné des directives à leurs unités de « rester vigilants » et « prendre les mesures nécessaires pour faciliter la circulation dans les différentes régions et pour éviter tout danger aux habitants des régions montagneuses ». Les FSI ont également appelé leurs unités à coordonner avec l’armée, les administrations publiques concernées et les municipalités. Les FSI ont en outre rappelé aux citoyens qui désirent se rendre en montagne de la nécessité de s’assurer que les routes sont praticables, de vérifier l’état de leur véhicule et surtout d’équiper leurs pneus de chaînes métalliques. Elles leur rappellent le numéro des urgences : 112.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :