Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Sami Gemayel: si le livre d’histoire unifié est approuvé nous appellerons à une désobéissance pédagogique

Posted by jeunempl sur février 28, 2012

N.A. – ANI

Le député Sami Gemayel a critiqué mardi, dans une conférence de presse, le débat sur la problématique d’un livre d’histoire unifié, affirmant que « si ce livre est approuvé, nous appellerons à une désobéissance et il ne sera pas adopté dans toutes les écoles, notamment celles sur lesquelles nous pouvons compter ».

« Le Premier ministre Najib Mikati a indiqué que le livre d’histoire unifié ne peut être rédigé par une seule partie et que cette affaire devrait être surveillée », a-t-il ajouté.

M. Gemayel a assuré que « les définitions de certaines terminologies comme le mandat et l’occupation manquent, donnant pour exemple le mandat ottoman qui est une occupation pour certains ».

« Des groupes ne sont pas cités dans ce livre « , a-t-il révélé, se référant dans ce contexte à la communauté arménienne au Liban qui était évoquée dans l’ancien livre.

Le député a exprimé son inquiétude parce qu’une large tranche des Libanais et la lutte de martyrs ont manqué à l’appel dans le livre d’histoire unifié.

« Il est inadmissible que ce livre ne parle que d’une seule résistance. La sélectivité est une ligne rouge car nous ne pouvons édifier le Liban si nous voulons omettre une partie des Libanais. Le livre n’a mentionné que la Résistance contre Israël et a occulté la Résistance Libanaise mais ceci ne passera pas », a-t-il précisé.

Et de poursuivre: « nous ne voulons annuler la présence d’aucune partie mais nous voulons que l’histoire d’une tranche des Libanais soit reconnue ; il est inacceptable que des périodes de l’histoire (1975 – 1976) soient supprimées ».

Par ailleurs, il a mis l’accent sur le terme « les incidents d’Achrafieh et de Zahlé ».

« Nous rejetons le fait que le mot incident soit adopté (…) Zahlé était sous blocus et a été ravagée durant 3 mois. Nous ne devons pas dire l’incident de Zahlé mais le blocus. Que diront les Libanais dont les maisons ont été détruites? » s’est-il indigné.

« Le 13 octobre 1990: les forces syriennes sont entrées au palais présidentiel et au ministère de la Défense », a rappelé M. Gemayel, expliquant que « l’armée libanaise a été vaincue par l’armée syrienne et nous avons été humiliés « .  » Comment pouvons-nous passer outre ? » s’est-il demandé.

Le député a noté la période 1990 – 2005, couronnée par l’accord de Taëf et le processus de stabilité et de construction. « Mais nous ne pouvons oublier le sentiment d’une partie des Libanais, surtout l’exil d’Amine Gemayel et de Michel Aoun, l’emprisonnement de Samir Geagea, nous étions toujours des étudiants universitaires et nous étions battus et réprimés avec les barrages de l’armée syrienne en plein milieu des régions libanaises, des partis ont été dissolus au coeur de la tutelle et de l’occupation », a-t-il dénoncé.

Et de s’interroger : « Le peuple libanais a obtenu le retrait de l’armée syrienne du Liban le 26 avril 2005. Ne mérite-t-il pas que cette histoire glorieuse soit inclue dans le livre d’histoire unifié » ?

M. Gemayel a souligné l’importance de l’objectivité dans le livre d’histoire et le respect de l’histoire des Libanais que nul ne peut dépasser. « Nous ne pouvons construire l’avenir qu’en reconnaissant la lutte de l’autre », a-t-il conclu.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :