Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Feuille de route urgente Frem-Ghosn « pour une véritable politique sociale »

Posted by jeunempl sur janvier 22, 2012

(Fady Noun – L’Orient le Jour)

Au lendemain de l’accord sur le réajustement des salaires, auquel il a activement travaillé, le président de l’Association des industriels, Nehmat Frem, est péremptoire : « Ce réajustement ne se suffit pas à lui-même. Il faut bâtir sur cet accord, pour établir une véritable politique sociale et économique. » Avec Ghassan Ghosn, le président de la CGTL, le président de l’Association des industriels a dessiné une sorte de feuille de route, un plan d’urgence destiné à enrayer une crise sociale qui s’accentue dangereusement.

Ce plan prévoit, sommairement :

– la relance sans délai du Conseil économique et social, qui doit servir de forum officiel à un dialogue continu entre le patronat, les syndicats et le gouvernement ;
– l’amélioration de l’infrastructure libanaise où des sommes à forte rentabilité doivent être intelligemment investies, tout en évitant l’augmentation de la dette. À cette fin, une seule solution se présente, la formule des trois « p » : private-public partnerships ; un accord qui autorise et réglemente des projets conjoints entre les secteurs public et privé.

Pour Nehmat Frem, de tels investissements auront l’avantage d’injecter des capitaux frais dans des secteurs productifs et non spéculatifs ; de consolider le pouvoir d’achat des Libanais (par l’élimination des deux factures et la baisse des coûts de transport), et enfin de créer des services publics générateurs de profits pour la fiscalité publique. Pour le seul secteur de l’énergie, on économiserait les 3 milliards de dollars payés annuellement pour la subvention de la production électrique.

Troisième point de la feuille de route : l’adoption d’une politique énergétique conséquente. « Le Liban, assure Frem, est en passe de perdre toute sa compétitivité », du fait d’une évolution anormale du coût de l’énergie, avec une hausse du tarif du baril de pétrole (60 % depuis 2009), parallèlement à une baisse du prix du mètre cube de gaz (moins de 3 dollars le mètre cube).

Une taxe douanière spéciale

Selon le président de l’Association des industriels, le gouvernement devrait imposer une taxe douanière spéciale destinée à financer une caisse de subvention du mazout et du fuel qui rendrait compétitive la production libanaise et contribuerait à la baisse des transports, du chauffage, du pain et de nombreux produits alimentaires et de services.

La feuille de route prévoit en outre le développement des transports publics, la multiplication des marchés populaires et leur dissémination, de sorte à rapprocher le producteur du consommateur, et enfin la généralisation de la couverture sociale, avec la création d’une carte de santé individuelle qui permettra de savoir qui paie et qui profite. La CNSS devrait aussi fournir l’assurance-vieillesse indispensable.

Pour Nehmat Frem, établir un plan de sauvetage est facile. « On n’a jamais manqué de plans au Liban, assure-t-il. Par contre, faute de dépolitiser ces plans et de les exécuter, nous laissons passer les occasions et toutes nos solutions viennent en retard. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :