Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Tout sur le ski au Liban : Immersion dans le grand blanc

Posted by jeunempl sur janvier 15, 2012

Daniel Gergès – L’Hebdo Magazine

Avec ses montagnes enneigées, le Liban est une destination recherchée par tous les amateurs de sports d’hiver, particulièrement le ski. Le pays compte cinq stations de ski. Le ski alpin est le plus pratiqué mais le ski de fond se développe de plus en plus et le snowboard, le monoski et le surf sont en pleine expansion. Place au désir d’immersion dans le grand blanc.

Faraya Mzaar-Kfardebian

Située à 46 km de Beyrouth dans la région de Ouyoun al-Siman, à une altitude variant entre 1850 et 2465 mètres, cette station de ski, dont la réputation n’est plus à faire, est l’une des plus branchées mais aussi la plus étendue. Ce grand domaine skiable brise la routine des allers-retours sur une piste toujours identique. Très fréquenté du fait des prestations qu’il offre et de tous les services assurés aux amateurs de ski, il est considéré comme le mieux équipé. Il présente 42 pentes et 80 km de pistes balisées. Dotée de nombreuses remontées mécaniques et télésièges, la station possède par ailleurs des équipes de secours assistées par des médecins et des unités de la Croix Rouge avec matériel médical de sauvetage.

Les prix au domaine du Soleil (Wardé-Jonction) sont de 30 dollars pour les adultes en cours de semaine et de 40 dollars pendant les weekends et les jours fériés. Pour les enfants (moins que 16 ans), c’est 20 dollars en cours de semaine et 30 dollars en weekends et jours fériés. La piste Baby est ouverte aux débutants pour 10 dollars en cours de semaine et 20 dollars en weekends. Pour s’assurer les services d’un moniteur, il faut payer 30 dollars l’heure. La location des skis est en moyenne à 10 dollars pour la journée.

Faraya Mzaar surplombe tout une zone dotée d’hôtels allant du plus modeste au plus luxueux. Il y en a pour tous les budgets. Des restaurants, des boîtes de nuit, des bars, toute la panoplie parfaite pour plaire aux noctambules qui, après une journée de ski, peuvent dormir sur place et passer leurs soirées dans les lieux in de la région. Le joyau de la région est l’InterContinental Mzaar Lebanon Mountain Resort and spa. C’est le seul complexe de ski 5 étoiles de tout le Moyen-Orient. Il offre un accès direct aux pistes et est doté d’équipes de professionnels de sports d’hiver et d’écoles de ski, ainsi que d’une panoplie de services allant de la restauration aux forfaits de remise en forme.

Plusieurs hôtels sont disséminés dans la région, comme l’hôtel Meraab, le Faraya Chalets Soulouge, Les Chalets Mzaar-Ville, le Montagnou, très bel hôtel qui sert une cuisine internationale et où les fêtards se retrouvent jusqu’à l’aube… les prix varient d’un endroit à l’autre. Ils commencent à partir de 150 dollars et peuvent grimper jusqu’à 5oo dollars la nuitée quand il s’agit d’une suite ou de la location d’un chalet. Ces hôtels sont à quelques minutes des pistes, ce qui constitue un grand avantage. Les hôtels situés à Faraya village, c’est-à-dire de 20 à 30 minutes des pistes, proposent des forfaits raisonnables.

Les Cèdres

C’est la plus ancienne station du Liban, elle doit son nom à la forêt millénaire de cèdres. Située à 122 km de Beyrouth, son altitude varie entre 1850 et 3080 mètres au plus haut sommet. Les principales pistes sont équipées de remonte-pentes. Les fans de ski de fond ont une prédilection pour ce site qui se distingue par un panorama exceptionnel, dans un cadre sauvage, encore préservé. La région se caractérise par les petits hôtels entourant les pistes ainsi que la profusion de chalets que l’on peut louer juste pour une nuit. Aux Cèdres, le forfait pour une journée est à 30 dollars et le moniteur prend la somme de 20 dollars par heure. Pour louer des skis pour la journée, il faut compter environ 10 dollars.

Les hôtels de la région sont nombreux. En effet, vu qu’il faut près de 2 heures de route pour arriver aux Cèdres, nombreux sont les skieurs qui choisissent de dormir sur place. L’un des plus anciens si ce n’est le plus ancien, est l’hôtel Saint-Bernard. Familial, calme, ses boiseries lui donnent un air rustique unique. L’Auberge des Cèdres est située dans un cadre magique dominé par la forêt portant le même nom. Ce boutique-hôtel est tout en bois et propose à la location des bungalows disséminés dans son enceinte. Le Lodge est, lui, entièrement fait à la main avec des poutres de pins noirs. La Grande et la Petite Ourse, La Cabane, Cedrus Hôtel sont également des lieux de villégiatures très accueillants. Ne ratez pas la fondue, une des spécialités culinaires de la région, dégustées autour de la cheminée et accompagnées d’un bon vin. Pour la location d’une chambre d’hôtels, les prix varient. Ils commencent à 70 dollars la nuitée.

Faqra Club

C’est l’adresse la plus huppée de toutes. Tous les jet-setters de la ville s’y donnent rendez-vous. D’ailleurs, c’est un club dont l’accès est réservé uniquement aux abonnés et à leurs invités. Situé au pied du mont Sannine, Faqra Club s’étend sur des millions de mètres carrés, à 1750 mètres d’altitude. Située à 45 km de Beyrouth, il propose des pistes de niveaux variés. Elles sont équipées de plusieurs remontées mécaniques, de télésièges, d’une piste de slalom spécial et d’un parcours de slalom géant. Le domaine offre aux résidents et à leurs hôtes toutes les facilités nécessaires pour accéder aux pistes et toutes les prestations susceptibles de faciliter leur journée. Un magnifique hôtel reçoit ceux qui le désirent. En effet, l’Auberge de Faqra est située dans un cadre pittoresque. Entièrement rénové en 2010, c’est le lieu de rencontres privilégiées d’hôtes en quête de luxe et de quiétude et la restauration y est assurée ainsi que la location de matériel de ski.

En ce qui concerne le prix des pistes, il faut compter pour adultes comme pour enfants 15 dollars en semaine et 25 dollars en weekend et jours fériés. Une heure d’apprentissage avec un moniteur revient à 30 dollars l’heure.

Autour de Faqra Club, plusieurs petits restaurants proposent une variété de cuisine orientale. L’hôtel Terre Brune est niché dans la région de Faqra, c’est le cadre adéquat pour des vacances de neige loin de la pollution et du bruit de la ville. Les caves situées à côté Chez Michel sont un lieu incontournable pour les noctambules qui viennent s’y éclater aux sons de la musique. Le Rikky’s est le rendez-vous de la jet-set. Situé sur la route de Faqra Club sur une colline, il fait part des lieux branchés de la région. La fourchette des prix pour une nuitée varie entre 150 et 300 dollars.

Laqlouq

Son altitude varie de 1650 à 1920 mètres. Située à 62 km de Beyrouth, cette station se caractérise par son calme, son ambiance familiale relax. Situé sur un plateau encerclé par des crêtes déchiquetées et des terrasses portant des milliers d’arbres, Laqlouq est doté d’un microclimat et d’un domaine skiable qui sied aussi bien au ski alpin qu’au ski de fond, c’est l’un des meilleurs centres de villégiature pour ce sport d’hiver. Son domaine, avec ses neuf remontées mécaniques dont trois télésièges, est accessible pour les débutants et pour les skieurs qui souhaitent échapper aux embouteillages des pistes. Le choix des hôtels et des restaurants est restreint, c’est pourquoi, il vaut mieux réserver à l’avance si vous souhaitez dormir sur place. Incontournable, l’hôtel Shangria-La, rustique, calme, il est proche des pistes.

Une journée sur les pistes revient à 20 dollars. Il en est de même pour une heure d’apprentissage avec un moniteur. Une nuit à l’hôtel revient à environ 150 dollars et plus dépendamment de la chambre.

Kanat Bakiche

Située à 47 km de Beyrouth, à une altitude de 1904 mètres, cette station est en plein essor en termes d’hébergement, de restauration et de vie nocturne. Les activités proposées sont restreintes mais il faut savoir que la station de Kanat Bakiche est située a 10 minutes du club de Faqra et à 20 minutes de Faraya Mzaar. La nature dans cette région est magnifiquement préservée, les randonneurs s’en donneront à cœur joie pour la découvrir. L’hôtel Snowland a une ambiance familiale. Calme et quiétude sont au rendez-vous. Comptez près de 150 dollars pour une nuit.
Une journée de ski en semaine coûte 20 dollars et 25 dollars en weekend et jours fériés. Le moniteur prend 20 dollars par heure.

Populaire dès les années 30

Au pays des Cèdres, le ski est devenu populaire dans les années 30 et les premières remontées mécaniques ont été installées dans les années 50, précisément dans la région des Cèdres, située au Liban-Nord. En 1961, la Fédération libanaise de Ski a obtenu un statut officiel sous la présidence du Dr Emile Riachi. A partir de ce moment, s’ensuivirent plusieurs participations de skieurs libanais aux compétitions internationales, le Liban accueillant à son tour plusieurs événements d’envergure internationale.

Conseils pratiques

-N’oubliez pas votre écran solaire et votre bouteille d’eau, indispensables en haute altitude.
-Sachez que toutes les pistes sont ouvertes de 8h à 15h30, sauf mauvais temps exceptionnel.
-Pour ne rien rater des domaines skiables, vous pouvez utiliser les services d’un guide de montagne.
-En weekend, les stations proposent des forfaits de ski de nuit à ceux qui désirent profiter de la neige à la lumière des flambeaux et des étoiles.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :