Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Kabbara dénonce la nomination d’une fonctionnaire aouniste au centre régional des télécommunications de Tripoli

Posted by jeunempl sur janvier 6, 2012

(L’Orient le Jour)

Tripoli, Liban-Nord

Le député du courant du Futur, Mohammad Kabbara, a estimé « inquiétants » les indicateurs de la nouvelle année. « Notre région est en proie à une campagne officielle visant à la pousser hors de la structure du secteur public et à la faire plier, malgré la présence de trois ministres sunnites de Tripoli, et malgré le fait que le Premier ministre soit un musulman sunnite de Tripoli », a-t-il dit lors d’une conférence de presse.

Condamnant les propos sur « la présence présumée de bases d’el-Qaëda dans la région », il a révélé ce qu’il qualifie « de complot du CPL contre la communauté sunnite de manière générale et contre Tripoli et le Nord, plus particulièrement ». M. Kabbara a mis en cause « les agissements du ministère des Télécommunications ». Ce dernier étant « utilisé par le Courant patriotique libre comme moyen de saper la présence sunnite tripolitaine au Liban-Nord », a-t-il souligné.

Le député a ainsi dénoncé « la décision du ministre des Télécommunications, Nicolas Sehnaoui, de nommer la fonctionnaire aouniste, Wadad Aoun, à la direction du bureau régional d’exploitation du Liban-Nord, au sein du ministère des Télécommunications ». « Poste pour lequel elle n’est pas qualifiée », selon les dires de Mohammad Kabbara. « Et ce malgré la présence à Tripoli de nombreux fonctionnaires qualifiés pour le poste, conformément aux normes et aux règles légales et administratives », a-t-il poursuivi. Et M. Kabbara d’ajouter qu’il est « du droit des fonctionnaires tripolitains de prétendre à cette fonction », déplorant « le parachutage d’une fonctionnaire de la direction centrale de Beyrouth ».

Refusant catégoriquement « le complot aouniste qui vise à vider l’administration des fonctionnaires tripolitains », le député du Futur a assuré qu’il « ne permettra pas la radiation des fonctionnaires tripolitains de la direction générale, pas plus qu’il ne permettra au courant aouniste d’envahir la direction générale à Tripoli ». « Nous le disons calmement. Qu’ils nous écoutent bien. Nous ferons face à votre complot. Votre fonctionnaire ne pourra pas exercer sa fonction. Ne l’envoyez pas à son poste, car il ne lui sera pas permis d’exercer votre complot contre Tripoli et le Nord », a-t-il asséné.

Mohammad Kabbara a enfin lancé un appel au Premier ministre Nagib Mikati, l’invitant à honorer sa promesse de redonner à Tripoli son rôle au sein de l’administration publique. « Le Premier ministre réussira-t-il à préserver ce poste aux habitants de Tripoli ? » a-t-il demandé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :