Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Justice – Cortbawi: nous refusons de montrer les prisonniers comme innocents

Posted by jeunempl sur décembre 22, 2011

N.A. – ANI

Le ministre de la Justice Chakib Cortbawi a refusé mardi, « de montrer les prisonniers comme innocents et de qualifier les juges d’injustes ».

Le ministre s’est prononcé lors d’une cérémonie organisée à Adliyé – Baabda à l’occasion de l’ouverture d’une nouvelle prison au palais de justice à Baabda dans le cadre du chantier pour l’amélioration de la situation des prisons au Liban en présence d’une foule de députés et de personnalités concernées.

« Même si les conditions de vie dans les prisons sont lamentables et même si les familles souffrent de la situation des centres de détention, ceci ne devrait pas tolérer les manifestations populaires », a-t-il ajouté.

Il a également déclaré qu’une commission entre les ministères de l’Intérieur et de la Justice a commencé un programme de transfert de responsabilité des prisons du ministère de la Justice qui peut durer des années ».

Par ailleurs, M. Cortbawi a mis l’accent sur « la surpopulation carcérale qui montre à quel point nous avons besoin d’un nouveau palais de Justice à Baabda puisque les conditions actuelles sont invivables », révélant qu’il a inspecté il y a un mois la prison actuelle et s’est rendu compte « de la situation difficile à l’intérieur, nécessitant l’importance de l’événement d’aujourd’hui et l’inauguration d’une nouvelle prison ».

Le ministre a expliqué que « le Parlement a approuvé la loi de formation de deux nouvelles prisons au Nord et au Sud à l’instar du Conseil des ministres qui a promulgué le principe de l’élaboration du plan global pour la réforme des prisons au Liban et a chargé l’une des plus grandes compagnies consultatives de mettre en place un plan d’orientation ».

M. Cortbawi a assuré qu’il fournit les efforts avec les instances judiciaires « pour l’accélération des procès et pour trancher dans les dossiers des prisonniers le plus rapidement possible », rappelant à toutes les parties concernées que « la liberté est le principe et l’arrestation est l’exception ».

« Les réunions se succèdent pour activer le travail judiciaire et pour réduire au maximum l’arrestation préventive selon l’application des articles 107 et 108 et (…) pour lutter contre un phénomène récent consistant à initier des conflits civils, des conflits pénaux dans une tentative claire d’exercer une pression sur la partie adverse ».

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :