Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

La proposition de loi électorale du Rassemblement grec-orthodoxe suscite la polémique

Posted by jeunempl sur décembre 21, 2011

(L’Orient le Jour)

Le Courant du Futur prépare une contre-proposition, affirme Fatfat.

La commission des cinq, issue des assises chrétiennes de Bkerké, tiendra une série de réunions pour examiner la proposition de loi électorale avancée par le Rassemblement grec-orthodoxe. Sa première réunion est prévue aujourd’hui, en présence de l’ancien ministre de l’Intérieur, Ziyad Baroud, délégué du patriarche maronite, Mgr Béchara Raï.

Entre-temps, dans les milieux politiques, la proposition de loi du Rassemblement grec-orthodoxe suscite des réactions mitigées.

Sur la chaîne LBC, Ziyad Baroud a affirmé que le texte n’a pas été approuvé aux assises de Bkerké, mais qu’il a été considéré comme étant une « plateforme de départ en vue d’un débat autour d’une loi électorale », réitérant son attachement à son projet de loi sur base de la proportionnelle. « Au delà de la loi électorale, le projet grec-orthodoxe se penche sur l’essence même du système politique libanais, d’où la priorité de le présenter à la table du dialogue », a ajouté M. Baroud.

A l’instar de l’ancien ministre, plusieurs autres voix chrétiennes ont fait valoir que le texte de loi contesté constitue seulement le prélude à un débat autour d’une loi électorale représentative, permettant, selon les Kataëb, « de réaliser la parité dans son acception politique et non pas quantitative ». Le député Élie Marouni a ainsi assuré sur la chaîne New TV que, pour les Kataëb, le projet grec-orthodoxe est le plus convenable pour une efficacité de la voix chrétienne.

Le ministre de l’Intérieur Marwan Charbel a de son côté insisté sur la nécessité d’examiner son projet de loi électorale basé sur la proportionnelle, présenté au gouvernement conformément à la recommandation du Conseil des ministres et à la déclaration ministérielle. M. Charbel a confirmé, sur la Voix du Liban (100.5), que la rencontre interchrétienne de Bkerké s’était penchée sur la proposition grec-orthodoxe et avait formé une commission de suivi chargée des contacts avec les différentes parties libanaises. Pour lui, cela ne signifie pas l’approbation du projet. « La proposition ne sera pas approuvée par tous les Libanais », a estimé le ministre.

Le Courant du Futur, pour sa part, ne semble pas du tout favorable à ce texte. Le député Ahmad Fatfat a affirmé que son groupe parlementaire prendra prochainement une position officielle vis-à-vis de la proposition de loi électorale avancée par le Rassemblement grec-orthodoxe. Dans une interview à la Voix du Liban (100.5), le député a indiqué que le bloc parlementaire du Futur prépare, avec ses alliés du 14 Mars, une contre-proposition de loi électorale basée sur la Constitution et conforme à l’accord de Taëf.

Son collègue, Samir Jisr, a déclaré à la Voix du Liban que le Courant du Futur reste en faveur des constantes établies par Taëf. « Il vaut mieux ne pas en dévier », a-t-il dit, estimant que le texte présenté par le Rassemblement grec-orthodoxe favorise « une fédération communautaire susceptible de hisser au Parlement les figures les plus radicales de chaque communauté ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :