Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Al-Balad en français ferme ses portes

Posted by jeunempl sur décembre 8, 2011

Le Commerce du Levant

La rumeur courait sur le marché depuis quelque temps, ça y est c’est officiel : le quotidien francophone Al-Balad sortira son dernier exemplaire ce samedi 10 décembre, quelque trois années après son lancement.

« Le financement du Balad en français dépendait beaucoup de Bachar Kiwan (directeur du groupe al-Waseet auquel appartient le Balad, NDLR) ; ses placements ont été affectés par le printemps arabe », explique Nayla el Eid, rédactrice en chef du quotidien.

Les publicités et les ventes ne suffisaient pas pour rendre le journal rentable : Nayla el Eid annonce 3.500 abonnements et ventes en kiosque, loin des 17.000 affichés par le groupe il y a un an.

L’équipe d’une vingtaine de personnes (dont une quinzaine de journalistes) n’a pas encore reçu son salaire de novembre. « D’ici janvier, nous devrions toucher l’intégralité de nos salaires de novembre et décembre, même si nous n’allons pas travailler le mois entier, ainsi que nos indemnités », affirme Nayla el Eid. Si toute l’équipe éditoriale se retrouve à la rue, les maquettistes devraient être relocalisés au sein du groupe al-Waseet.

Al-Balad en français avait été lancé en décembre 2008 sous format tabloïd et vendu à 1000 livres. A l’automne 2010, il était passé au format A3 et son prix avait doublé, pour rejoindre celui de son unique concurrent en français L’Orient-Le Jour.

Al-Balad en arabe ne devrait pour le moment pas être affecté par la restructuration : ses dépenses sont en partie couvertes par le Waseet, journal de petites annonces.

La fermeture du Balad en français intervient dans un contexte de crise pour la presse francophone : la Revue du Liban, hebdomadaire en français de 83 ans d’âge, a également fermé ses portes cette année, le 1er octobre dernier.

Al-Balad fait partie du groupe koweïtien al-Waseet International (AWI), qui publie également al-Waseet, Marie-Claire, Layalina, Gala et Topgear. La partie magazine du groupe a été récemment restructurée.

Le 1er août 2011, le groupe lançait une radio, Al-Balad FM émettant sur les ondes FM 106,5 et 106,9.

Publicités

7 Réponses to “Al-Balad en français ferme ses portes”

  1. 20 personnes pour reprendre les dépêches de l’ANI y compris avec les fôtes d’ortograf? Ca fait beaucoup ….Je me souviens qu’à leur début, cela n’était guère encourageant à la base. C’est un peu la raison à mon avis de leur échec, même si j’ai vu que depuis 1 ans, ils s’étaient améliorés sur ce point.

    • Roba darwish said

      fôtes d’ortograf?????
      euh…. t’aurais dû rejoindre le journal, c’est sûr que t’aurais pu corriger les fôtes !!!!! euh pardon, les fautes 🙂

  2. nawal said

    merci (Frencheagle),d’avoir reconnu (certaine amélioration depuis un an).Mais je crois que d’après ton (ortograf) si brillant il me semble que le journal est parfait .Et question (échec) comme tu l’as nommé,c’est aussi loin de la vérité que ton intelligence de celle d’Einstein.
    Merci, Roba Darwish,de nous avoir soutenus.
    🙂

  3. @Nawal et Roba
    Il semble que vous souffriez de voir que les mots « fôtes d’ortograf » que j’avais utilisé était justement là pour souligner les nombreuses coquilles qu’il existait au début de la publication.

    Malheureusement, non seulement les coquilles existaient donc, mais il semblerait que votre humour continue à manquer !!! Mais cela n’est pas ainsi qu’on fait marcher un journal, à moins qu’il ne s’agisse pas d’un journal mais d’un canard juste bon à reprendre comme je l’ai dis les dépêches de l’ANI.

    PS: les mots « fotes d’ortograf » sont aussi considérés (malheureusement parlant) comme orthographe exacte selon la réforme orthographique effectuée en France au début des années 90. Mais je doute que vos erreurs aient été volontaire pour pouvoir utiliser cette excuse.

  4. Mais je n’insisterais pas trop sur votre manque d’humour, que je mets sur le compte du désespoir de perdre son travail.

    Par contre, l’autre échec d’Al Balad a été son manque en terme marketing. La publicité du Al Balad en Français avec le Liban paraissant en mosaïque a été d’un certain mauvais gout quant le Liban passait une phase de division pratiquement cantonale de son territoire; je ne suis pas le seul à le dire mais de nombreuses autres personnes ont pensé à l’époque à la même chose.

    Quand on est un journal, cela suppose certaines choses.

    Par contre, l’autre pensée concerne malheureusement le monopole dont l’Orient le Jour continue à jouir et ils sont également et certainement responsables de la baisse du nombre de lecteurs des journaux francophones. Al Balad aurait dû être l’alternative, il ne l’a pas été parce qu’il ne répondait à l’attente des personnes souhaitant cette alternative donc un défaut dans sa ligne éditoriale tout juste propre à reprendre les dépêches de l’ANI, il fallait faire du contenu dès le début et non vers la fin et aussi, il s’agit d’un échec commercial, défaut flagrant d’un manque « marketing ».

  5. Chantal said

    Pour ton information, French eagle, AlBalad comportait des coquilles lors des premieres publications, ce qui n’a pas aide sa reputation. Effectivement, il n’y avait que du copie colle a l’epoque. Avec le passage en A3, les choses ont change. Mais apparemment, tu n’as jamais lu le Balad en A3. Si tu l’avais fait tu aurais vu qu’il y avait des reportages et des exclusifs quotidiens, preuve que l’equipe a travaille dur pour redonner de la credibilite a un journal malmene au depart. De plus, AlBalad n’a jamais essaye ou pretendu etre un concurrent de l’Orient. Le public auquel AlBalad s’adressait ainsi que sa ligne editoriale etaient completement differents. Quant aux questions de marketing, elles incombent a l’equipe de marketing qui n’a pas su ou pas voulu faire son travail. Les journalistes, eux, ont fait preuve de professionnalisme jusqu’au bout et n’ont rien a voir avec l’attitude de l’equipe de marketing ou de l’administration du groupe qui detient AlBalad.

  6. Pour votre information, c’est exactement ce que je disais. Copy paste de sources internet – y compris avec les fautes d’orthographes- de l’ANI au début, ce qui était inacceptable. Il faut être parfait depuis le début. Choquer dans le sens « ceci n’est pas un pays » était tout bonnement inacceptable. Maintenant que certains fassent les frais des fautes des autres, c’est la règle de toute équipe.

    Quant aux reportages et exclusivités quotidiennes, je ne crois pas que cela intéressait grand monde, puisque si après 3 ans, un journal ferme, c’est que sa ligne éditoriale n’était pas la bonne. Je le trouvais trop léger sur beaucoup de points. Je suis un habitué du Monde ou du Figaro depuis que je sais lire. Le public libanais avait besoin d’analyses alternatives avec des plumes, pour l’actualité, la télévision ou internet sont suffisants aujourd’hui. Il manquait aussi et surtout un site en bonne et dû forme et beaucoup d’autres choses. Les alertes SMS, bon pour dire la vérité, depuis 1995, cela existe en France, qu’on le fasse aujourd’hui au Liban, c’est un peu trop tard. Il y a d’autres vecteurs.
    Bref, le papier est une chose mais il y a eu un défaut certain dans l’occupation des autres vecteurs de l’information. On est tout de même à l’heure du multimédia aujourd’hui, on aurait bien pu imaginer un article suivi d’un code QR qui bascule un smartphone sur une web télé al balad et un reportage sur la question. Cela personne ne le fait à ma connaissance, même aux USA mais il y faut avoir un certain sens de l’innovation pour rester dans la course puisque le support papier, comme dit l’expression, cela ne nourrit plus son homme.
    Il y aurait pu y avoir beaucoup plus d’innovation et donc via cela, un appel d’air financier.

    Mais la question sera la suivante, est ce qu’on se souviendra du Al Balad en Français autant que l’Orient Express de Samir Kassir?
    Je ne le crois pas. Il n’y a pas eu ce truc spécial difficile à expliquer. J’y reviendrais surement sur mon blog

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :