Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Charbel Nahas pour un traitement global de la crise socio-économique

Posted by jeunempl sur octobre 16, 2011

D.CH. – ANI

Le ministre du Travail Charbel Nahas a exposé dimanche son projet de reforme relatif à la situation socio-économique comprenant entre autres, l’intégration de l’allocation du transport au sein du salaire, l’amélioration des prestations de santé en assurant une couverture de santé globale aux Libanais.

« Le compromis sur la majoration des salaires a été approuvé au Conseil des ministres, et je le formulerai en dépit de mon opposition » a-t-il clarifié à la « Voix du Liban », notant que les organismes économiques lésés par la décision ont le droit de déposer un recours au Conseil d’Etat.

« La CGTL s’est retirée des réunions du comité des indices des prix, après avoir été au courant du projet du Budget et des nouvelles taxes envisagées, ce qui a abouti à des négociations hors du cadre du comité et du conseil des ministres pour prévenir la grève et non pour traiter les problèmes socio-économiques, arrivant à l’émission du décret contesté par le patronat et le ministère » a-t-il clarifié.

« Le problème ne réside pas dans la grève, mais plutôt dans la crise socio-économique chronique dont souffre le pays, et qu’il revient au gouvernement de traiter » a-t-il ajouté.

Le ministre a sur un autre plan affirmé qu’il se conforme à la décision du bloc du Changement et de la Réforme en ce qui concerne le non financement du TSL, car il en est convaincu.

« Nous devons être informé, comment ces grandes sommes sont dépensées, en l’absence d’une convention entre l’Etat libanais et le TSL sur le financement « a-t-il enfin martelé.

Publicités

2 Réponses to “Charbel Nahas pour un traitement global de la crise socio-économique”

  1. Frenchy said

    Faut être opposé à toute augmentation des salaires mais agir au niveau des marges des importateurs et des agents exclusifs (fattal et Ketteneh).

    Cela résoudra plus aisément le problème du pouvoir d’achat

    • jeunempl said

      Si déjà il est impossible de remplacer la crème de la corruption au sein des institutions de l’état (Souheil Bougi, Abdel Menhem Youssef, Said Mirza et Achraf Rifi pour ne citer que les emblèmes), j’ai du mal à croire que les importateurs ou agents exclusifs vivront des jours pénibles de sit tôt. Ce serait intéressant en tout cas de savoir quelle part peut être gagnée pour le pouvoir d’achat du citoyen si on en venait à réformer ce « secteur ».

      Comme tu dis Frenchy, le pouvoir d’achat ne se résout pas par une augmentation débile des salaires comme vient de le décider + ou – unilatéralement Mikati. Plusieurs moyens existent pour réduire le coût de la vie en agissant de manière ciblée.
      Mais au fait, en augmentant de la sorte les salaires ainsi que le taux de TVA… le gouvernement ne fait-il pas coup double?
      Des salaires plus gros, taxés plus!! Haha, les vieux démons de Hariri sont toujours là et malheureusement, si le CPL ne parvient pas à rectifier cette situation au moment où ces décisions devront être avalisées par l’ensemble du gouvernement et du parlement, on aura le droit de s’inquiéter…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :