Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Abi Nasr dénonce la politisation du dossier des nominations

Posted by jeunempl sur octobre 6, 2011

D.H. – ANI

Le député du bloc « Changement et Réforme » Neemtallah Abi Nasr a dénoncé jeudi la politisation du dossier des nominations administratives au Liban, notant que « les délais dans celles relatives aux chrétiens découle des références chrétiennes qui n’arrivent pas à s’entendre sur ce sujet ».

Il a également abordé, dans un entretien accordé à la chaîne OTV, le sujet de la majoration des salaires, « majoration insuffisante pour les employés mais énorme pour l’Etat », ainsi que l’affaire du Tribunal spécial pour le Liban, formé selon lui de façon anticonstitutionnelle.

Tout en qualifiant les câbles de Wikileaks de « plan visant à semer la zizanie », M. Abi Nasr a appelé à « plus de transparence dans les relations en préservant les secrets de l’Etat ».

Le député a alors critiqué les forces du 14 Mars qui font porter à l’actuel gouvernement « la responsabilité des répercussions de tous les cumuls dont on témoigne », soulignant que « les politiques de l’opposition actuelle ont engendré les crises actuelles ».

Sur un autre plan, le parlementaire a mis en garde contre les appropriations des étrangers, signalant que la loi donnant à ces derniers le droit à la propriété au Liban avait modifié l’identité de nombreuses localités libanaises.

Il a en outre dénoncé le silence des anciens députés chrétiens devant les agissements nuisibles aux chrétiens, avant de réitérer son appel à « retirer la nationalité libanaise à ceux qui ne la méritent pas ».

Quant à la loi électorale, il a affirmé son soutien au principe de la proportionnalité, exprimant ses doutes quant à l’intention du ministère des Affaires étrangères de permettre le vote des expatriés en 2013.

Par ailleurs, et au sujet de la situation en Syrie, M. Abi Nasr a souligné la nécessité des réformes et de la démocratie, insisté sur son refus du chaos et appelé à délimiter et à protéger les frontières pour empêcher le trafic des armes.

Il a enfin approuvé le principe de protéger les opposants syriens trouvant refuge au Liban, souhaitant en conclusion que les relations entre le Liban et la Syrie soient basées sur un respect mutuel de la souveraineté et de l’indépendance.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :