Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

12 % d’énergie renouvelable en 2020 : peut-on aller plus loin ?

Posted by jeunempl sur septembre 29, 2011

(Soraya Hamdan – L’Orient le Jour)

En 2009, le Liban s’était engagé, lors du sommet de Copenhague, à produire 12 % de son énergie à partir de sources renouvelables, d’ici à 2020. Aujourd’hui, où en est-on ? Le pays a-t-il les moyens d’atteindre cet objectif ? Ministres compétents et experts ont fait le point hier lors d’une conférence sur ce thème organisée par le Parti libanais pour l’environnement.

Le Parti libanais pour l’environnement a organisé hier, en collaboration avec la fondation Friedrich-Ebert-Stiftung, une rencontre sur le thème des énergies renouvelables à Beyrouth, en présence du ministre de l’Environnement, Nazem el-Khoury, du ministre de l’Énergie et des Ressources hydrauliques, Gebran Bassil, du président de la fondation allemande, Samir Farah, et du directeur du programme sur l’énergie et l’environnement au sein du PNUD, Edgar Chéhab. En 2009, le Liban s’était engagé au sommet de Copenhague à produire 12 % de sa capacité énergétique à partir de sources renouvelables en 2020. Un an et demi plus tard, le pays est-il prêt à tenir cet engagement ?

Pour Habib Maalouf, président du Parti libanais pour l’environnement, « le Liban est doté d’un potentiel énergétique naturel extrêmement riche qui lui permet non seulement d’atteindre l’objectif des 12 %, mais de produire 50 % de son énergie à partir de sources renouvelables, compte tenu de la richesse hydraulique et solaire du pays ». Le pays du Cèdre est en effet doté d’un potentiel éolien et hydraulique estimé respectivement à 1 500 et 600 mégawatts. L’hydroénergie représente moins de 2 % de l’approvisionnement total en énergie.

Le choix des ressources alternatives est un enjeu d’autant plus important pour le Liban qui importe 96 % de ses besoins en énergie et dont la facture pétrolière culmine à près de 13 % du PIB.

Le Parti libanais pour l’environnement a ainsi insisté hier sur l’importance d’utiliser les ressources en eau abondantes dans le pays. « En 1969, le Liban produisait 80 % de son énergie grâce à son potentiel hydraulique, a précisé Habib Maalouf. En outre, il nous coûtera moins cher d’investir dans les énergies renouvelables que de continuer avec les énergies traditionnelles. » Le Parti libanais pour l’environnement, organisateur de la rencontre, déplore l’absence de stratégie et de plan d’action précis du gouvernement pour développer l’utilisation des énergies propres au Liban. « Après le désastre de Fukushima, il est grand temps que le pays se mette au vert, a souligné le président du parti. Nous attendons du gouvernement qu’il définisse un plan précis sur les ressources alternatives disponibles dans le pays et des moyens à mettre en œuvre pour les développer. »

Le ministre de l’Environnement, Nazem el-Khoury, a également réitéré sa volonté de tourner le pays vers les énergies propres. « On ne doit pas douter de la capacité du Liban à exploiter ses ressources alternatives. Cela fait d’ailleurs partie du plan sur l’électricité adopté récemment. La question est aujourd’hui de savoir si ces 12 % sont réalisables ou trop optimistes. »

Le ministre de l’Énergie et des Ressources hydrauliques, Gebran Bassil, a quant à lui rappelé les avancées effectuées par le gouvernement en matière de développement des énergies propres notamment par la mise en place au printemps d’un plan financé par le gouvernement italien, prévoyant la distribution de 900 chauffe-eau solaires aux institutions publiques.

Pour Pierre Khoury, directeur du Centre libanais pour la conservation de l’énergie (LCECP), « le ministère compétent s’engage à produire 12 % de la demande électrique et thermique, un chiffre déjà important mais loin d’être utopique », estime-t-il. « L’objectif est réalisable maintenant que le Liban a adopté l’action nationale pour l’efficacité énergétique et l’énergie renouvelable (NEERA). » Approuvé en juin dernier par la Banque du Liban (BDL), le plan permettra le financement de l’énergie renouvelable en assurant un prêt de 3 millions de dollars avec un taux d’intérêt de 0,6 % sur une durée de trois ans, au LCECP. « L’Atlas des vents prévoit ainsi de faire passer la production éolienne à 1 500 mégawatts en 2020 (…). En outre, on prévoit d’augmenter de 300 mégawatts la production hydraulique d’ici à 2020 », a précisé Pierre Khoury.

Publicités

2 Réponses to “12 % d’énergie renouvelable en 2020 : peut-on aller plus loin ?”

  1. Meurs Gebran Bassil meurs tu es un vaurien tu es un lache un vrai lache un connard un salopard un charmoute le fils de Satan va en enfer en enfer pas au paradis tu vas comprendre toute ta douleur que tu m as fait subir tous les jours va au diable ya charm said

    Messieurs, une fois de plus vous faites chanter des refreins qui nous plaisent pas du tout. Vous croyez qu’on va tous attendre jusqu’a 2020, 2021 pour avoir le courant 24h/24 y’a habichoum alekon quand vous allllllllez nous donner ce 24/24 de courant a la fin de la vie ou maintenant quannd messieurs. Vous me faites tous surtout toi gebran Bassil tu crois qu’on ait oblige d’attendre tes plans fougeux pour avoir 24h/24. Ou tu nous donne 24h/24 ou que les gens ne payent plus le courant et c est toi qui perd les autres ministres s’amusent avec toi comme un jouet ils veulent pas donner du courant 24h/24 parce que vous etes des idiots des avares des chiens des salopards des exploiteurs d’argents des esclavagistes des charmoutes des calbes des kharas ne donnez pas le courant 24h que le liban soit le pays le plus rate a cause d’une poignee d’homme cupide et sans scrupule des salopards qui pensent a leurs gens et jusqu’a ce supplice de tentales tu fais chier tous le monde parce que tu veux donner de 24h/24 et ensuite tu es un grand bete mais que dieu te punisse pour avoir exploiter ses pauvres libanais vous etes des abrutis des chiens j’espere qu’un jour israel va detruire tout l’edl puisque vous etes pas en train de le faire marcher 24h/24. Pour moi c’est pas important ou vous faites marcher quand tous les autres pays 24h/24 ou ne donnez pas de courant soyez des satans des chiens des adores du diable j’espere que dieu vous punisse et vous amene tous en enfer et au diable vous etes des terroristes que vous etes les grands de ce royaume et vous montrez pas l exemple yah abichoum allekon, et challah qui est une guerre pour que dieu et satan vous punisse. Vous etes des vauriens, des chiens, Allez en enfer et au diable et fishez nous la paix bandes de rigolos., J’espere que Israel viendra vous detruire le courant et l eau et vous comprendez ce que c’est de perdre un etre qui vous etes cher. Et j’espere que toi tu mourras dans cette guerre Gebran Bassil parce que tu es un vrai lache. Va au diable. Allez au diable messieurs les ministres mais rira bien qui rira le dernier messieurs allez au diable.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :