Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Les aléas du tourisme vus par Abboud

Posted by jeunempl sur septembre 27, 2011

D.H. – ANI

Fadi Abboud - Ministre du Tourisme

Les aléas du tourisme et les hauts et les bas de ce secteur ont été largement commentés par le ministre du Tourisme Fadi Abboud, dans un entretien accordé mardi à la station « Melody FM ».

M. Abboud, qui a tout d’abord précisé que les revenus du tourisme constituaient 22% du PNB, a insisté sur l’importance du développement de ce secteur pour la croissance de notre pays, déplorant la présence d’un seul aéroport actif au Liban.

« Le Liban est devenu un spécialiste des opportunités ratées. Nous avons trois aéroport, un seul est actif », a-t-il regretté.

Il s’est alors demandé « pourquoi nous ne pouvons avoir un aéroport régional dans la plaine de la Bekaa, et un autre au Liban-Nord « , avant de préciser que « cela est dû à l’enchevêtrement des compétences, le ministère du Tourisme n’ayant aucun pouvoir dans la politique des transports ».

M. Abboud s’est également penché sur le tourisme maritime qui n’est guère exploité et sur le port de Beyrouth où des bateaux de croisière, avec 3500 à 5000 touristes à bord, pourraient accoster. « Ces idées et plans sont tous sur la table du Conseil des ministres et ces « villes flottantes » ont le pouvoir d’améliorer la situation touristique et de dynamiser Beyrouth », a-t-il dit.

Tout en expliquant que les derniers développements en Syrie ont influé négativement sur le tourisme au Liban avec la perte de 300 000 touristes affluant par voie terrestre, le ministre a assuré que les chiffres sont toutefois encourageants avec l’augmentation des touristes arrivant par voie aérienne.

Quant au tourisme interne, M. Abboud a encouragé les Libanais à visiter les régions éloignées et à « passer les week-ends sur les plages de Tyr, à Ehden, au Jurd du Hermel, à Baalbek ou à Tripoli », soulignant par ailleurs l’importance du tourisme religieux « dans un pays qui compte quatre saints sur une superficie de 5 km2 ».

Le ministre a enfin incité les Libanais à voter massivement pour la grotte de Jeïta, rappelant que des sms ont été envoyés à tous ceux qui ont un téléphone portable et affirmant que le ministère de l’Information prépare une campagne de soutien à la grotte.

Sur un autre plan, M. Abboud s’était entretenu des relations bilatérales, notamment dans le domaine du tourisme, avec l’ambassadeur britannique Tom Fletcher.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :