Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Sayyed Hassan Nasrallah: Le jour viendra où l’on respirera à nouveau l’air de la Palestine et où l’on priera dans la mosquée Aqsa et dans l’église de la résurrection »

Posted by jeunempl sur août 26, 2011

D.H. – ANI

Le secrétaire général du Hezbollah Sayyed Hassan Nasrallah a assuré vendredi que « le Liban n’est plus le maillon faible de la région et possède la volonté de refuser l’implantation », lors de la cérémonie de clôture des activités de la Journée Mondiale d’Al-Quds (journée mondiale de Jérusalem) à Maroun el-Ras, au Liban-Sud.

Le député Kassem Hachem représentant les présidents de la République Michel Sleiman, de la Chambre Nabih Berri et du Conseil des ministres Najib Mikati, une foule d’actuels et anciens députés, de personnalités diplomatiques, militaire et religieuses, ainsi que les représentants des factions palestiniennes et des partis nationaux, ont assisté à cette cérémonie qui a eu lieu dans « Le Jardin d’Iran », parc de la localité de Maroun el-Ras qui surplombe la Palestine occupée.

Sayyed Nasrallah, qui s’est exprimé à travers un écran géant, a parlé d’abord de la signification de la Journée d’Al-Quds, lancée par l’imam Khomeiny, déplorant « la judaïsation de cette ville, dont les vestiges chrétiens et musulmans sont en train d’être effacés et dont les habitants sont chassés ».
Il a alors souligné que les pays islamiques et la Ligue Arabe ont une responsabilité envers cette ville, signalant que « nul n’a le droit de se désister d’un grain de sable, d’une goutte d’eau, de pétrole ou de gaz ou même d’une simple lettre du nom de la Palestine ».

« Edifier l’Etat Palestinien ne pourra se faire aux dépens des terres et du peuple de la Palestine et nous aspirons à ériger cet Etat sur la terre de Palestine, de la mer jusqu’au fleuve », a-t-il clamé, indiquant que « l’occupation israélienne est la cause de tous les problèmes de la région arabe » et que « l’impasse à laquelle les négociations sont parvenues montre l’importance du choix de la Résistance pour la libération des terres ».

Il a également rappelé que les développements régionaux revêtent une grande importance pour la Palestine, appelant à « utiliser l’aspect positif des changements et à traiter l’aspect négatif avec logique et sagesse ».

Au sujet de la Libye, Sayyed Nasrallah a affirmé que le colonel Moammar Kadhafi a commis « plusieurs crimes à l’encontre du Liban et de la cause palestinienne, dont la détention de l’Imam Moussa Sadr et de ses compagnons, détention qui a servi les intérêts de l’ennemi sioniste ».

« Si l’Imam Sadr était là, de grands changements auraient eu lieu sur les plans palestinien, libanais et arabe », a-t-il dit, souhaitant que les frères « moudjahidines » de Libye mettent la lumière sur l’affaire de la disparition de l’Imam.

Le secrétaire général du Hezbollah s’est ensuite penché sur la situation en Syrie, soulignant « le rôle du commandement syrien dans la lutte contre Israël » et insistant sur « l’attachement de la Syrie – commandement, peuple et armée – aux droits arabes, face aux pressions occidentales ».

Il a alors rappelé « l’importance du rôle de la Syrie qui a empêché la liquidation de la cause palestinienne » et le soutien de ce pays à la Résistance au Liban et en Palestine, dévoilant à ses auditeurs que « le soutien iranien ne serait jamais parvenu au Liban sans l’aide de la Syrie ». Il a toutefois refusé d’entrer dans les détails « afin de ne pas mettre le commandement syrien dans l’embarras ».

« Ceux qui prétendent tenir à la Syrie et à son peuple doivent déployer les efforts afin que la crise soit résolue de façon saine et par le dialogue, parce que toute autre possibilité constituera un danger pour la Palestine et pour la Syrie », a-t-il martelé, avant d’appeler à « soutenir ce pays afin qu’il reste sur ses positions et afin que les réformes prennent leur cours normal ».

Sayyed Nasrallah a en outre mis en garde contre les incitations confessionnelles contre la Syrie, réaffirmant que « le Liban ne restera pas à l’écart des développements en ce pays, que ces développements soient positifs ou négatifs, parce que les Etats-Unis veulent des concessions et non pas des réformes ». « La preuve est que d’autres pays de la région sont gouvernés par des dictateurs tout en bénéficiant de la protection des Etats-Unis et de la France », a-t-il précisé.

Abordant enfin le sujet du Liban, Sayyed Nasrallah a assuré que notre pays « n’est plus le maillon faible de la région et possède désormais la volonté de refuser l’implantation », soulignant que « le Liban est devenu un pétrin et un piège pour Israël ».

Il a expliqué que « cette équation de force a été imposée par le trinôme armée-peuple-résistance », dénonçant la présence « d’une machine oeuvrant de l’étranger pour briser ce trinôme » et exprimant son dédain à l’encontre « des forces qui lui viennent en aide à partir du Liban ».

Il a également estimé que les tentatives de détruire la Résistance ont même influencé le Tribunal spécial pour le Liban et ses objectifs, notant que « la politisation de cette instance devient de plus en plus claire jour après jour » et réitérant son refus de « toute décision issue du TSL ».

Sayyed Nasrallah a enfin signalé qu’Israël et certaines forces locales tentent d’empêcher l’approvisionnement de l’armée libanaise en armes, assurant que « l’armée est la seule institution garantissant l’unité du Liban » et accusant tous ceux qui ont recours aux incitations contre l’armée et aux provocations confessionnelles de servir les intérêts d’Israël.

C’est finalement par une promesse que le secrétaire général du Hezbollah a conclu son discours: « le jour viendra où l’on respirera à nouveau l’air de la Palestine et où l’on priera dans la mosquée Aqsa et dans l’église de la résurrection ».

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :