Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Les Sept Merveilles de la nature : dernière ligne droite pour la grotte de Jeita

Posted by jeunempl sur août 25, 2011

L’Hebdo Magazine

Alors que les votes pour élire les Sept Merveilles de la nature sont ouverts depuis plus de deux ans, la date d’échéance approche à grands pas et les campagnes de soutien battent leur plein pendant que la grotte de Jeita retient son souffle.

Après avoir élu, en 2007, les Sept Nouvelles Merveilles du monde, la New Seven Wonders Foudation anime aujourd’hui l’élection des Sept Merveilles de la nature. Si, au départ, 440 sites ont été sélectionnés, ils ne sont plus que 28 finalistes depuis le 21 juillet 2009. Le 11/11/2011, les noms des sept sites élus Merveilles de la nature seront enfin dévoilés. La grotte de Jeita en fera-t-elle partie?

Candidat de taille

Située à 18 kilomètres au nord de Beyrouth, la grotte de Jeita est un ensemble de cavités cristallisées de la vallée de Nahr el-Kalb. Composée de deux blocs de calcaire, de galeries supérieures et d’une cavité inférieure, elle est le seul candidat de la catégorie Grottes souterraines à être arrivé en final.

Une rivière de 6230 mètres s’y écoule et l’action de l’eau sur le calcaire a créé des sculptures de tailles, de couleurs et de formes extraordinaires. Jeita est d’ailleurs connue pour sa riche concentration de stalactites, de stalagmites et de sculptures naturelles ayant l’aspect de colonnes, de champignons, de rideaux ou de draperies.

Sont encore en compétition des sites naturels exceptionnels, qui constituent des rivaux redoutables, tels que les îles Galápagos, le Grand Canyon, la Grande barrière de Corail ou encore le Kilimandjaro. Le point fort de la grotte, par rapport à ses concurrents, reste sa cavité qui offre une sortie vers la rivière souterraine et qui constitue une curiosité géologique incomparable. Elle figure d’ailleurs déjà parmi les plus beaux joyeux naturels du Moyen-Orient et ses 8000 mètres de galeries sont explorés par les spéléologues du monde entier depuis sa découverte en 1836. Les touristes n’ont, quant à eux, accès qu’à quelques 600 mètres de parcours qu’ils effectuent à pied, dans les galeries supérieures et en barque dans la cavité inférieure.

Dans l’espoir de la victoire

«La compétition est à son pic, et avec des rivaux tels que le Grand Canyon et la Forêt amazonienne, Jeita a peu de chance de gagner sans l’aide des expatriés libanais et des pays arabes», confie Nabil Haddad, l’un des coordinateurs de la campagne nationale pour Jeita.

La dernière phase de vote est cruciale, et les Libanais, résidant au Liban et de la diaspora, les Arabes et tous les amis de la nature et du Liban sont invités à voter en faveur de Jeita. Pour ce faire, une campagne de grande envergure a été mise en place: publicité, affiches, flyers, mails, infiltration des réseaux sociaux (Facebook, Twitter…), sensibilisation dans les écoles et les universités, partenariat avec certaines banques et même collaboration avec les chauffeurs de taxis. Plusieurs ministères sont impliqués, notamment ceux de l’Intérieur, des Affaires étrangères et du Tourisme, ainsi que des ambassades du Liban à l’étranger.
La célèbre chanteuse Mirna Chaker a même spécialement sorti une chanson, Jeita Grotto, pour inciter les gens à voter; chanson dont le vidéoclip a été tourné dans la galerie supérieure de la grotte.

Enfin, Jeita compte sur tous ses visiteurs pour la soutenir, voire la mener jusqu’à la victoire.

Nabil Haddad insiste sur le fait que ce serait une grande chose qu’un petit pays comme le Liban l’emporte, face à des géants comme l’Inde ou les Etats-Unis. Ce serait surtout une formidable publicité touristique. La nomination, en 2007, du site archéologique de Pétra comme l’une des Sept Merveilles du Monde d’origine humaine, avait réussi à augmenter de 60% le nombre de touristes en Jordanie, et beaucoup sont ceux qui espèrent que ce cas de figure se reproduira au Liban. Les gains que pourrait afficher le Liban, grâce à une victoire potentielle, sont considérables: l’élection de Jeita comme Merveille de la nature, pourrait lui permettre de faire du domaine touristique, l’un des piliers de son économie.

Ce projet œuvre donc pour changer l’image négative du Liban, véhiculée à l’étranger comme une terre de conflits et d’instabilité, et ainsi montrer au monde entier, que ce petit pays est loin d’être dépourvu de richesses.

Il est encore temps de voter pour soutenir la grotte de Jeita! Rendez-vous sur le site www.new7wonders.com .

Publicités

2 Réponses to “Les Sept Merveilles de la nature : dernière ligne droite pour la grotte de Jeita”

  1. sandrine costa said

    waww !! sa c’est cool votons tousse pour grotto jeita

  2. claire teddy said

    oui tu as raisonss vraiment ça c’est une merveilles j’ai visité liban pour voir cette grotte c’est comme un rêve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :